Taxe d’ha­bi­ta­tion et taxe fon­cière : com­ment évo­luent les taux en Isère ?

Taxe d’ha­bi­ta­tion et taxe fon­cière : com­ment évo­luent les taux en Isère ?

FIL INFO — Comment évo­luent la taxe d’ha­bi­ta­tion pour les com­munes et la taxe fon­cière pour les inter­com­mu­na­li­tés ? C’est la ques­tion à laquelle le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin veut répondre en ren­dant public les fichiers de taux votés en 2018, com­pre­nant un com­pa­ra­tif avec les années précédentes. 

Dans un com­mu­ni­qué natio­nal relayé par les pré­fec­tures à l’é­chelle locale, le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin indique avoir « sou­haité que soit rendu public […] le fichier des taux votés par les com­munes et les grou­pe­ments à fis­ca­lité propre pour la taxe d’ha­bi­ta­tion ». Des fichiers télé­char­geables sur les sites des Finances publiques et des Collectivités locales.

Quels sont les taux de taxe d'habitation et de taxe foncière pour l'Isère rendus publics par le ministère des Comptes publics ? Petit tour du département…Pont de Claix affiche une taxe d'habitation presque nulle © Thibaut Ghironi - Place Gre'net

Le Pont de Claix affiche une taxe d’ha­bi­ta­tion presque nulle. © Thibaut Ghironi – Place Gre’net

Le ministre n’ou­blie pas d’y men­tion­ner que « 6 200 [com­munes] ont aug­menté leur taux de taxe d’ha­bi­ta­tion ». D’où la cam­pagne « Balance ton maire » qui a suivi sur les réseaux sociaux. Campagne dont le mou­ve­ment En marche s’est fina­le­ment déso­li­da­risé, en par­ti­cu­lier lorsque les cri­tiques sur les baisses des dota­tions de l’État se sont fait (de nou­veau) entendre en retour.

Des taux de taxe d’ha­bi­ta­tion stables en Isère… à quelques excep­tions près

Quel est bilan pour l’Isère ? Pas de mau­vaises sur­prises pour les contri­buables des villes les plus peu­plées du dépar­te­ment : elles affichent toutes des taux de taxe d’ha­bi­ta­tion inchan­gés entre 2017 et 2018, à l’ex­cep­tion notable de Sassenage, qui passe de 16,2 % à 18,14 % en 2018. Ces taux peuvent par ailleurs se révé­ler dis­pa­rates selon les com­munes, allant du simple au double… sinon au triple.

Le tableau de l'intégralité des communes de l'Isère est à retrouver en cliquant sur l'image.

Retrouvez l’in­té­gra­lité des taux des com­munes de l’Isère en cli­quant sur l’image.

Ainsi, quand Eybens affiche un taux de 7,19 % ou Échirolles de 11,71 %, Grenoble, la capi­tale des Alpes et com­mune la plus peu­plée de l’Isère, atteint déjà depuis trois ans les 21,52 %. Le record du taux le plus élevé est tou­te­fois détenu par Besse-en-Oisans (137 habi­tants), avec un taux de taxe d’ha­bi­ta­tion de 31,08 %. Celui du taux le plus bas ? Le Pont-de-Claix, avec un taux de… 0,01 %, inchangé depuis trois ans.

Autant de chiffres qui semblent contre­dire le « pal­ma­rès exclu­sif » que dres­sait Le Figaro en décembre 2016. Si le quo­ti­dien don­nait Le Pont-de-Claix comme la Ville au taux le plus bas de France, celui-ci était signalé à 8,8 %, tan­dis que Grenoble dépas­sait les 30 %, Échirolles les 20 % et Eybens les 15 %. Explication ? Le Figaro incor­po­rait dans son cal­cul la part des inter­com­mu­na­li­tés, en l’oc­cur­rence celle de la Métro, qui atteint 8,56 % depuis trois ans.

Intercommunalités : des taxes fon­cières très hétérogènes

Le minis­tère livre enfin les taux de taxes fon­cières pour les Établissement public de coopé­ra­tion inter­com­mu­nale (EPCI) de l’Isère. Des chiffres rela­ti­ve­ment stables à leur tour : Grenoble-Alpes Métropole affiche un taux de 1,29 % inchangé depuis 2017, et très infé­rieur par ailleurs à celui de la Communauté de com­munes Saint-Marcellin (4,03 %) ou de l’Oisans, qui détient le record avec 13,5 %. Des taux là encore égaux à ceux de l’an­née précédente.

Les taux de taxe foncière des EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) de l'Isère.

Retrouvez l’in­té­gra­lité des taux de taxe fon­cière des Établissements publics de coopé­ra­tion inter­com­mu­nale de l’Isère en cli­quant sur l’image.

D’autres com­mu­nau­tés de com­munes n’é­chappent cepen­dant pas à une aug­men­ta­tion de leur taxe fon­cière. C’est le cas de Cœur de Chartreuse, qui la fait pas­ser de 2,66 % à 2,79 %, ou du Massif du Vercors de 4,5 % à 4,9 %. L’augmentation la plus notable s’ob­serve cepen­dant dans le Grésivaudan, où le taux inter­com­mu­nal de taxe fon­cière voté en 2018 est de 4,8 %, contre 3,27 % en 2017.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Treize maires de la 2e cir­cons­crip­tion de l’Isère appellent à sou­te­nir Cyrielle Chatelain, can­di­date du Nouveau Front populaire

FOCUS - À l'approche des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet 2024, treize maires de gauche de la deuxième circonscription de l'Isère ont Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !