Le stade des Alpes va accueillir deux matchs des équipes de France cet automne

sep article

Notre indépendance c

Mardi 9 octobre, l’équipe de France féminine de football disputera au stade des Alpes une rencontre de préparation à la Coupe du monde en juin 2019. Samedi 17 novembre, ce sera au tour des joueuses de rugby tricolores de fouler la pelouse de l’enceinte métropolitaine face à la Nouvelle-Zélande.

 

 

L'équipe de France féminine de football au stade des Alpes à la veille de son match face au Brésil en septembre 2016. © LG

L’équipe de France fémi­nine de foot­ball au stade des Alpes à la veille de son match face au Brésil en sep­tembre 2016. © LG

Le stade des Alpes sera le théâtre de deux ren­contres inter­na­tio­nales des équipes de France fémi­nines. L’annonce a été faite par Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole, ven­dredi 6 juillet.

 

À quelques mois de la Coupe du monde en juin 2019, l’équipe de France fémi­nine de foot­ball se pro­duira au stade des Alpes mardi 9 octobre. Le nom de son adver­saire n’est pas encore connu. Pour rap­pel, l’en­ceinte métro­po­li­taine accueillera plu­sieurs matchs du Mondial dans un peu moins d’un an.

 

Les joueuses fran­çaises avaient déjà évo­lué dans ce stade en sep­tembre 2017. C’était face au Brésil (1−1). Plus de 18 000 spec­ta­teurs avaient alors assisté à cette ren­contre.

 

 

« Renouer avec l’accueil de grands événements sportifs internationaux »

 

Samedi 17 novembre, ce sera le bal­lon ovale qui pren­dra le relais. Toujours chez les fémi­nines. La sélec­tion fran­çaise de rugby affron­tera son homo­logue néo-zélan­daise. Une superbe affiche face aux “Black Ferns” cham­pionnes du monde en 2017.

 

Après l'Angleterre en mars, les joueuses de l'équipe de France de rugby françaises vont défier la Nouvelle-Zélande en novembre. © LG

Après l’Angleterre en mars, les joueuses de l’é­quipe de France de rugby fran­çaises vont défier la Nouvelle-Zélande en novembre. © LG

 

En mars der­nier, les Bleues avaient déplacé les foules au stade des Alpes. Plus de 17 000 per­sonnes les avaient encou­ra­gés contre l’Angleterre (18−17). Un match qui était déci­sif pour le gain du Tournoi des Six Nations. Face à la Nouvelle-Zélande, la France pas­sera un vrai test dans l’optique du Tournoi 2019.

 

« Ces deux affiches excep­tion­nelles témoignent de la volonté de la Métropole de renouer avec l’accueil de grands évé­ne­ments spor­tifs inter­na­tio­naux et de valo­ri­ser sur son ter­ri­toire le sport fémi­nin », a com­menté Christophe Ferrari.

 

LG

 

 

commentez lire les commentaires
3472 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.