Un record d’affluence et une victoire au finish pour l’équipe de France féminine de rugby au stade des Alpes

sep article

FIL INFO – L’équipe de France féminine de rugby a battu sur le fil l’Angleterre 18-17 lors de la quatrième journée du Tournoi des 6 Nations, samedi 10 mars, à Grenoble. Lors de cette rencontre, le stade des Alpes a accueilli 17 440 spectateurs, un record pour un match du Tournoi féminin.

 

 

Un public record, une ambiance au rendez-vous, du suspense et au final une victoire de l’équipe de France féminine de rugby ! Voilà en quelques mots le résumé de ce France-Angleterre samedi 10 mars au stade des Alpes.

 

La France a battu l'Angleterre 18-17 samedi au stade des Alpes. Avec 17 440 spectateurs, le record pour un match du Tournoi des 6 Nations féminin est tombé.Françaises et Anglaises se sont livrées un joli duel en mêlée. © Laurent Genin

Françaises et Anglaises se sont livrées un joli duel en mêlée. © Laurent Genin

Dans cette rencontre au sommet de la quatrième journée du Tournoi des 6 Nations féminin, les Bleues ont souffert. Rapidement menées (0-7), elles ont réagi en inscrivant deux essais. C’est d’abord l’arrière Jessy Trémoulière qui a marqué sa première réalisation de la soirée (5-7, 30e) puis la demi d’ouverture Caroline Drouin a permis à la France de passer en tête juste avant la mi-temps (10-7).

 

 

Les Bleues longtemps menées au score

 

Les Anglaises ont rapidement repris l’avantage en seconde période. Avec quatre points d’avance (17-13) et huit minutes à jouer, elles semblaient avoir le match en main. C’était sans compter la volonté des Françaises qui sont allées chercher la victoire sur le fil. Grâce à un deuxième essai de Jessy Trémoulière, les Bleues sont passées devant à une minute de la fin (18-17, 79e) !

 

La France a battu l'Angleterre 18-17 samedi au stade des Alpes. Avec 17 440 spectateurs, le record pour un match du Tournoi des 6 Nations féminin est tombé.Safi N'Diaye, deuxième ligne des Bleues, fait passer les derniers messages à ses coéquipières avant le match. © Laurent Genin

Safi N’Diaye, deuxième ligne des Bleues, fait passer les derniers messages à ses coéquipières avant le match. © Laurent Genin

« Nous n’avons pas douté », indiquait la meilleure joueuse du match samedi soir. « Il ne faut pas douter tant que le coup de sifflet final n’a pas retenti et construire autour de ses bases. C’est ce que nous avons fait. Nous ne nous sommes pas précipitées même s’il ne restait que cinq minutes et que les Anglaises étaient devant [au score, ndlr]. Nous avons construit petit à petit notre jeu et avons réussi à marquer. »

 

 

« Nous avons une équipe avec une moyenne d’âge de vingt-quatre ans. Battre les Anglaises chez nous lors d’un match du Tournoi alors que les deux équipes étaient invaincues, c’est une belle performance », saluait Annick Hayraud, manager des Bleues.

 

 

Réussir le Grand Chelem au pays de Galles vendredi 16 mars

 

Grâce à ce succès, les Françaises sont en lice pour réussir le Grand Chelem cette année, c’est-à-dire remporter tous leurs matches dans le Tournoi. Après l’Irlande, l’Ecosse, l’Italie et donc l’Angleterre, elles devront battre le pays de Galles.

 

Les Bleues ont construit leur succès sur une défense de fer. © Laurent Genin

Les Bleues ont construit leur succès sur une défense de fer. © Laurent Genin

« Si nous voulons valider le travail qui a été fait avec cette victoire contre l’Angleterre, il est important de bien récupérer parce que nous jouons vendredi. Au pays de Galles, cela ne va pas être un match facile. Si nous gagnons, nous pourrons dire qu’il y a une certaine fierté », expliquait Annick Hayraud.

 

Au-delà de la performance des Bleues, l’histoire retiendra que le record d’affluence pour un match du Tournoi féminin est tombé au stade des Alpes. 17 440 personnes ont en effet garni l’enceinte iséroise. Le comité des Alpes de rugby et la Métropole, qui coorganisaient la rencontre, ont gagné leur pari.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
985 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.