Le Conseil d'État a dans une décision rendue le 28 juin confirmé la validité de la prorogation de la déclaration d'utilité publique du tunnel du Lyon-Turin.

Tunnel Lyon-Turin : Les Amis de la Terre et des riverains saisissent le Conseil d’État

Tunnel Lyon-Turin : Les Amis de la Terre et des riverains saisissent le Conseil d’État

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – L’association Les Amis de la terre et des riverains ont saisi le Conseil d’État pour demander l’annulation de la prorogation en 2017 de la déclaration d’utilité publique du tunnel du Lyon-Turin. En dix ans, selon ces opposants à la ligne ferroviaire, les bases du projet et notamment les prévisions de trafic, ont notablement changé.

 

 

La contribution de la France au financement du Lyon-Turin a-t-elle été inscrite au budget de l'État ? Un document officiel atteste du contraire...

Chantier du Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. © Telt

L’association Les Amis de la terre et plu­sieurs rive­rains ont, le 4 juin, comme annoncé il y a quelques mois, saisi le Conseil d’État pour deman­der l’an­nu­la­tion du décret pro­ro­geant les effets de la décla­ra­tion d’u­ti­lité publique (DUP) du tun­nel Lyon-Turin.

 

La décla­ra­tion d’utilité publique préa­lable aux tra­vaux du tun­nel trans­fron­ta­lier signée le 18 décembre 2007 avait été pro­ro­gée en décembre 2017, à la demande de la société Tunnel eur­al­pin Lyon Turin (Telt) char­gée de la sec­tion trans­fron­ta­lière, afin de pour­suivre les acqui­si­tions fon­cières jusqu’en 2022.

 

Mais, pour les oppo­sants au Lyon-Turin, en dix ans, les bases du pro­jet ont nota­ble­ment changé. « Les pro­mo­teurs avaient notam­ment « prévu » que cir­cu­le­raient dans les Alpes fran­çaises les mar­chan­dises de 3,772 mil­lions de poids lourds en 2017 (entre la route et le rail), sou­lignent-ils dans un com­mu­ni­qué. En réa­lité, c’est moins de la moi­tié qui a cir­culé sous les tun­nels du Fréjus et du Mont-Blanc réunis et par les voies ferrées. »

 

 

Prévisions erronées pour les opposants, un « trompe-l’œil » pour ses partisans

 

Pour les oppo­sants, les pré­vi­sions qui ont per­mis d’ob­te­nir la DUP se révèlent donc être fausses et suf­fisent pour deman­der l’an­nu­la­tion de la pro­ro­ga­tion de la pro­cé­dure. Pour eux, « les pertes déjà pré­vues sur la base de ces pré­vi­sions seraient donc bien supé­rieures à celles annon­cées initialement ».

 

Les bénéfices du tunnel du Mont-Blanc servent depuis 2012 à renflouer les caisses, à sec, du tunnel du Fréjus grâce à une convention passée avec le FDPITMA dédié à l'intermodalité et notamment à financer le Lyon-Turin.

Tunnel du Mont-Blanc – DR

Des chiffres que nuance le Comité pour la Transalpine. Les pro­mo­teurs du Lyon-Turin parlent d’« explo­sion » du tra­fic poids lourds en 2017. Selon eux *, quatre-vingt mille camions sup­plé­men­taires ont l’année der­nière tran­sité par les tun­nels du Fréjus et du Mont-Blanc. Et sur la période 2014 – 2017, ce sont 150 000 poids lourds en plus.

 

Des chiffres certes infé­rieurs aux pré­vi­sions éta­blies pour jus­ti­fier la nou­velle ligne, concède la Transalpine mais pour qui « cette dif­fé­rence n’est en réa­lité qu’un trompe‑l’œil » car direc­te­ment liée à la crise de 2009.

 

« Ces der­nières années, les tra­fics trans­al­pins ont dépassé leur niveau d’avant 2009 et affichent une dyna­mique durable sur l’ensemble du cor­ri­dor médi­ter­ra­néen reliant la pénin­sule ibé­rique à l’Europe cen­trale (17 % du PIB et 13 % de la popu­la­tion de l’UE). Faute d’infrastructures fer­ro­viaires com­pé­ti­tives reliant la France à l’Italie, 92 % des mar­chan­dises sont trans­por­tées par la route. »

 

En février der­nier, le conseil d’o­rien­ta­tion des infra­struc­tures a recom­mandé de repous­ser au-delà de 2038 les accès à la ligne, seconde phase du chan­tier du Lyon-Turin. Un rap­port sur lequel le gou­ver­ne­ment doit désor­mais se pro­non­cer avant que ne soit exa­mi­née par le par­le­ment la loi sur les mobilités.

 

PC

 

 

* Le Comité pour la Transalpine se base sur les chiffres four­nis par l’of­fice fédé­ral des trans­ports suisse et les socié­tés auto­rou­tières du tun­nel du Mont-Blanc, du tun­nel rou­tier du Fréjus et celle exploi­tant l’au­to­route reliant Gênes à Vintimille en Italie.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
Pro et anti-Lyon-Turin s’écharpent autour du rapport de la Cour des comptes européenne

FLASH INFO - La bataille entre les pro et les anti-Lyon-Turin continue. Cette fois autour du rapport de la Cour des comptes européenne. En juin dernier, Lire plus

A Vif, la publicité autour d'un chèque aux écoliers par l'association qui fut présidée par la candidate arrivée en tête au 1er tour, électrise la campagne.
À Vif, la publicité autour d’un chèque vient électriser la campagne à quelques jours du second tour

  DÉCRYPTAGE - À quelques jours du second tour et alors que l'élection de Karine Maurinaux à Vif ne semblait pas faire un pli, la Lire plus

Basket : privé de montée, le club d’Eybens-Poisat à la tête d’un collectif saisit le CNOSF

  FOCUS - Une trentaine d'associations et de joueurs emmenés par le club d'Eybens-Poisat viennent de saisir le comité national olympique et sportif français. Ceux-ci Lire plus

Alors que les recours en justice continuent de tomber sur le projet de Center parcs en Isère, les zones humides sont sous pression.
Center parcs de Roybon : les zones humides, enjeu des nouveaux recours

  DÉCRYPTAGE - Les recours en justice continuent de pleuvoir sur le Center parcs de Roybon, en Isère. Au cœur du dossier : les zones Lire plus

Le Conseil d'État a dans une décision rendue le 28 juin confirmé la validité de la prorogation de la déclaration d'utilité publique du tunnel du Lyon-Turin.
Lyon-Turin : le Conseil d’État confirme la prorogation de la déclaration d’utilité publique jusqu’en 2022

FIL INFO - Le Conseil d'État a rejeté les requêtes des opposants au tunnel du Lyon-Turin. Deux associations et des riverains contestaient la prorogation jusqu'en Lire plus

Alain Carignon dans la perspective de l'alternance à Grenoble a présenté son plan de déplacements élaboré avec les collectifs de citoyens qui le soutiennentAlain Carignon. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Après le « big bang » des services municipaux, Alain Carignon présente son plan pour les déplacements

FOCUS - Bien qu'il ne se soit toujours pas officiellement déclaré candidat aux prochaines élections municipales, Alain Carignon peaufine son projet pour Grenoble. Après son Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin