Le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival aura lieu du 7 au 20 octobre dans l'agglomération grenobloise. Des étudiants du lycée Argouges à Grenoble sont en compétition pour réaliser l'affiche du festival.

Des élèves du lycée Argouges en compétition pour l’affiche du Grenoble Jazz Festival

Des élèves du lycée Argouges en compétition pour l’affiche du Grenoble Jazz Festival

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival aura lieu du 7 au 20 octobre dans l’agglomération grenobloise. Comme chaque année depuis six ans, des étudiants en BTS au lycée André Argouges, à Grenoble, sont en compétition pour réaliser l’affiche du festival. Résultats début juin.

 

 

Le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival aura lieu du 7 au 20 octobre dans l'agglomération grenobloise. Des étudiants du lycée Argouges à Grenoble sont en compétition pour réaliser l'affiche du festival.

Affiches réa­li­sées par les étu­diants du lycée Argouges pour pro­mou­voir le Grenoble Jazz Festival. © Élisa Montagnat – pla​ce​gre​net​.fr

Ils auront peut-être la chance de voir leur affiche pla­car­dée dans toute l’agglomération. Une tren­taine d’élèves du BTS com­mu­ni­ca­tion et indus­tries gra­phiques au lycée gre­no­blois André Argouges tra­vaillent depuis trois mois sur des affiches pour pro­mou­voir le Grenoble Jazz Festival qui se dérou­lera du 7 au 20 octobre 2018 dans l’agglomération.

 

Petite pres­sion, ce jeudi matin : Salvatore Origlio, le pré­sident du Jazz Club de Grenoble et orga­ni­sa­teur de l’é­vè­ne­ment, est venu au lycée obser­ver le tra­vail fini. Simples, colo­rées, avec des des­sins, ou plus gra­phiques… la quin­zaine d’affiches éta­lées sur les tables de la salle de classe sont toutes très dif­fé­rentes les unes des autres.

 

Parmi elles, se trouve la bonne, celle qui sera visible par­tout à l’au­tomne pour faire la pro­mo­tion de la 14e édi­tion du festival.

 

 

« On veut faire en sorte que le Jazz Festival soit aussi fréquenté par des jeunes »

 

Salvatore Origlio est à la tête du Jazz Club de Grenoble depuis sa créa­tion, il y a qua­torze ans. À l’époque de la pre­mière édi­tion du fes­ti­val, il était le pro­vi­seur du lycée André Argouges et avait confié la réa­li­sa­tion de l’affiche aux élèves de bac pro­fes­sion­nel gra­phisme. Après son départ à la retraite, le par­te­na­riat s’est arrêté, mais il a repris il y a six ans.

 

Le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival aura lieu du 7 au 20 octobre dans l'agglomération grenobloise. Des étudiants du lycée Argouges à Grenoble sont en compétition pour réaliser l'affiche du festival.

Le pré­sident du Jazz Club de Grenoble, Salvatore Origlio, observe les affiches pro­po­sées par les étu­diants du lycée Argouges. © Élisa Montagnat – pla​ce​gre​net​.fr

 

« Ce que l’on sou­haite c’est faire pas­ser l’idée que le jazz est une musique vivante, comme les musiques impro­vi­sées, explique Salvatore Origlio. Ça inté­resse les jeunes et on le voit. Ça nous tient à cœur et on veut faire en sorte que le Jazz Festival soit aussi fré­quenté par des jeunes et pas uni­que­ment des adultes. »

 

 

« Le jazz a une connotation ringarde »

 

Le jazz, une musique délais­sée par les jeunes ? « Le jazz a une conno­ta­tion vieille, rin­garde, alors que c’est une musique en per­pé­tuelle mou­ve­ment. Il suf­fit que les gens viennent au concert pour s’apercevoir que c’est une musique vivante, assure Salvatore Origlio. Comme les jeunes ne viennent pas, on va chez eux. Par exemple, sou­vent, une des soi­rées du fes­ti­val se déroule au cam­pus uni­ver­si­taire et, à chaque fois, on a du suc­cès. Cette année, nous n’allons pas au cam­pus mais nous sommes en contact avec la salle Eve pour 2019. »

 

Le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival aura lieu du 7 au 20 octobre dans l'agglomération grenobloise. Des étudiants du lycée Argouges à Grenoble sont en compétition pour réaliser l'affiche du festival.

Eva Thivaud croise les doigts pour que son affiche soit rete­nue. © Élisa Montagnat – pla​ce​gre​net​.fr

Éva Thivaud, 21 ans, a sou­haité réa­li­ser une affiche fémi­nine aux cou­leurs roses et vio­lettes : « J’ai trouvé ce pro­jet inté­res­sant car j’aime le jazz. C’est la musique que j’écoute. Monsieur Origlio n’avait pas parlé des femmes dans le jazz et, pour moi, elles sont aussi impor­tantes que les hommes, donc j’ai voulu faire une affiche fémi­nine. Elle ne res­semble à aucune affiche des années pré­cé­dentes, alors je ne sais pas si ça peut le faire, mais ça pour­rait me don­ner un petit coup de pouce. »

 

Si, habi­tuel­le­ment, les élèves apprennent les métiers de la mise en page et de l’imprimerie, ce cours leur offre un espace de créa­tion. C’est ce qui plaît à Nathan Herrera, 20 ans : « Je consi­dère ça comme de l’art parce que ça peut pas­ser par des émo­tions, des choses qu’on pense ou qu’on a en tête… J’aimerais conti­nuer dans l’infographie en licence et tra­vailler dans ce domaine. »

 

Le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival aura lieu du 7 au 20 octobre dans l’agglomération grenobloise. Des étudiants du lycée Argouges à Grenoble sont en compétition pour réaliser l’affiche du festival.

Salvatore Origlio devant les affiches pro­po­sées par les étu­diants. © Élisa Montagnat – pla​ce​gre​net​.fr

Le 5 juin pro­chain, le jury, com­posé de six membres du Jazz Club, se déci­dera défi­ni­ti­ve­ment. Salvatore Origlio ne veut pas se pro­non­cer sur son choix pour l’instant.

 

« J’ai été agréa­ble­ment sur­pris par la qua­lité de toutes les affiches, confie-t-il tou­te­fois. J’ai tou­jours aimé celles qui sortent de l’ordinaire, mais il faut qu’elles soient effi­caces : que tout de suite on voie de quoi il s’agit, en voi­ture à un car­re­four. C’est ça qui importe le plus. »

 

À la fin, le jury retien­dra en réa­lité deux affiches, mais une seule sera dif­fu­sée. Les deux gagnants rece­vront une récom­pense sym­bo­lique : cent euros cha­cun. Mais aussi et sur­tout une recon­nais­sance pro­fes­sion­nelle leur per­met­tant de bien démar­rer leur carrière.

 

Élisa Montagnat

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EMo

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Quartet Malinga : un nouvel album qui invite à partir sur les chemins de l’évasion !

  FIL INFO - Le quartet de Jazz atypique Malinga vient de réaliser son deuxième album Amaldia. Ce mot espagnol d’origine arabe désigne une embarcation utilisée pour Lire plus

Une nouvelle saison de La Source de Fontaine à la fois accessible et exigeante

  FOCUS – La salle de spectacles fontainoise La Source vient de débuter sa nouvelle saison tout feu toute flamme. Le tout avec des propositions Lire plus

Le Jazz Club de Grenoble lance un appel aux dons pour ne pas avoir à pousser sa dernière note
Le Jazz Club de Grenoble lance un appel aux dons pour ne pas avoir à pousser sa dernière note

  FLASH INFO – "C’est le travail de plus de 250 artistes musiciens qui risque de disparaître". Le Jazz Club de Grenoble tire la sonnette Lire plus

Le Grenoble-Alpes Métropole jazz festival va faire swinguer la métropole

FOCUS - Avec pas moins de onze concerts programmés du 7 au 20 octobre, la 14e édition du Grenoble-Alpes Métropole Jazz festival veut faire swinguer Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin