Sexiste, le jazz ? Oui selon Kristin Marion, chanteuse invitée par le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FOCUS – Le Jazz club de Grenoble a lancé la 12e édition du Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival, qui se tient jusqu’au 22 octobre dans les salles de l’agglomération. En guise de fil rouge ? Les femmes et le jazz. Mercredi 19 octobre, Kristin Marion, vocaliste de jazz, donnait justement une conférence sur la question à la médiathèque Paul Eluard de Fontaine. Alors, un poil sexiste l’univers du jazz ? On lui a posé la question.

 

 

 

12e Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival

12e Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival

Exit le Festival de Jazz d’automne de Grenoble. Bonjour le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival, du 14 au 22 octobre 2016. Le nom change mais le Jazz club de Grenoble reste aux manettes.

Quoi de neuf alors ? La dimen­sion métro­po­li­taine et, pour cette 12e édi­tion, la place accor­dée aux femmes. La chan­teuse Stacey Kent – qui a joué le 14 octobre au Théâtre de Grenoble – comp­tait d’ailleurs parmi les têtes d’affiche.

 

Kristin Marion, autre chan­teuse de jazz pro­gram­mée mer­credi 19 octobre à la salle Edmond Vigne de Fontaine, à 20 heures, a beau­coup à dire sur les rela­tions qu’entretient le jazz avec la gente fémi­nine. Premier constat : les femmes ne repré­sentent que 7 % des artistes de jazz. De plus, au sein de cette petite por­tion, on compte 65 % de chan­teuse. Les ins­tru­men­tistes fémi­nines sont donc bien rares dans le jazz. Pourquoi ?

 

 

 

Le jazz et la virilité

 

 

Kristin Marion © Adèle Duminy

Kristin Marion à la média­thèque Paul Eluard de Fonatine, où elle a donné une confé­rence sur les femmes et le jazz mar­credi 19 octobre. © Adèle Duminy

« Ça va, le micro n’est pas trop lourd pour toi ? Tu as bien appelé tes enfants ? L’impro, ça va pas le faire, c’est la mau­vaise période du mois. » D’après Kristin Marion, voilà un flo­ri­lège de réflexions assez cou­rantes chez ces mes­sieurs du jazz

 

Un sexisme tris­te­ment banal, non ? « En plus concen­tré qu’ailleurs, comme dans d’autres milieux majo­ri­tai­re­ment mas­cu­lins », ana­lyse la jazz­wo­man, avant d’embrayer sur le carac­tère phal­lique dont peuvent se char­ger cer­tains ins­tru­ments sui­vant la pos­ture du musi­cien…

 

De l’a­vis géné­ral, le jazz serait donc plu­tôt viril. Pas seule­ment côté ins­tru­ments du reste. On dit encore du scat – chant fondé sur les ono­ma­to­pées – qu’il n’est pas « très fémi­nin ». Plus grave, un chro­ni­queur de la revue new-yor­kaise Time Out aurait décrété, il y a tout juste quinze ans, que la femme ne pou­vait pas swin­guer… Billie Holiday a dû se retour­ner dans sa tombe !

 

 

 

Du mieux ?

 

 

Décidément, les médias ne sont pas prompts à sou­li­gner les talents des jazz­wo­men. En ce sens, un article daté de 2011 publié dans la revue Les allu­més du jazz fus­tige une antho­lo­gie, « Les Géants du Jazz », parue la même année dans le jour­nal Le Monde. Grief prin­ci­pal : seules quatre chan­teuses (Bessie Smith, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan) figurent parmi les qua­rante « géants » consa­crés. « La seule absence d’une Mary Lou Williams (pia­niste, arran­geuse et com­po­si­trice amé­ri­caine de jazz, ndlr) est pro­pre­ment scan­da­leuse et montre bien com­ment, au fil du temps, silence et indif­fé­rence se sont ligués pour conser­ver au jazz sa supré­ma­tie mas­cu­line », dénonce l’article.

 

Toutefois, les femmes sont de plus en plus nom­breuses à rejoindre les rangs des ins­tru­men­tistes de jazz. Pour Kristin Marion, c’est en par­tie dû aux cours de jazz que dis­pensent désor­mais les conser­va­toires. À l’avenir, peut-être le terme « jazz­wo­man » devien­dra-t-il aussi fré­quent que son homo­logue mas­cu­lin…

 

 

 

Adèle Duminy

 

 

 

INFOS PRATIQUES

 

Grenoble-Alpes-Métropole Jazz Festival

 

Mercredi 19 octobre 2016 –  20 heures

Salle Edmond Vigne, à Fontaine : « THREE LADIES OF JAZZ »

(avec Denise KING, Laure DONNAT et Kristin MARION)

 

Le reste de la pro­gram­ma­tion sur le site du fes­ti­val

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
2106 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.