Le projet de « rafraîchissement » de la place Victor-Hugo était présenté ce lundi 26 mars lors du conseil municipal de Grenoble.

Place Victor-Hugo : 800 000 euros d’in­ves­tis­se­ment pour un « rafrai­chis­se­ment » controversé

Place Victor-Hugo : 800 000 euros d’in­ves­tis­se­ment pour un « rafrai­chis­se­ment » controversé

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Au nombre des sujets traités lors du conseil municipal de ce lundi 26 mars, le projet de « rafraîchissement » de la place Victor-Hugo. « Par souci de cohérence », la Ville souhaite en effet accompagner le projet Cœur de ville, cœur de métropole à travers un travail sur les espaces périphériques au périmètre du projet. Sauf que la rapidité de la prise de décision en a surpris plus d'un, certains dénonçant une décision unilatérale autant qu'un manque de concertation.

 

 

Place Victor Hugo, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Place Victor-Hugo, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

« La Ville de Grenoble souhaite saisir l’opportunité de la transformation du boulevard Agutte-Sembat pour travailler à l’intégration de la place Victor-Hugo, lieu emblématique de notre ville et point de rencontre quotidien de dizaines de milliers de Grenobloises et de Grenoblois. »

 

C'est ainsi qu'Antoine Back, conseiller municipal délégué au secteur 2 a introduit, ce lundi 26 mars lors du conseil municipal de Grenoble, une délibération d'information, non soumise au vote, concernant le « rafraîchissement » de la place Victor-Hugo. Une opération « en cohérence avec le projet urbain Cœur de ville, cœur de métropole (CVCM) », estime la Ville. L'idée ? Faire avancer parallèlement les travaux menés avec la Métropole et le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) concernant deux périmètres : le cœur du square et les trottoirs et boulevards.

 

Mais aussi, et surtout, optimiser les coûts à travers la passation d'un seul groupement de commandes. Bref, une opération pour faire d'une pierre deux coups à moindre frais. Enfin… pour un budget de 800 000 euros tout de même ! Là où le bât blesse certains, c'est la sensation d'une décision « sortie du chapeau » de la majorité, sans concertation avec les habitants et ne figurant pas au calendrier initial de CVCM.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Occupation des locaux de l'Esad Valence-Grenoble, 25 rue Lesdiguières à Grenoble. Ce samedi 22 mai 2021, le collectif collectif (coco) a organisé une friperie © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Inquiets pour leur ave­nir, des étu­diants occupent l’école d’art de Grenoble depuis près d’un mois

  REPORTAGE - Las de subir des décisions qui, à leurs yeux, dégradent leurs conditions d’apprentissage, des étudiants de l’Ésad Grenoble-Valence (École supérieure d'art et Lire plus

Planétarium de Pont-de-Claix : un débat entre envo­lées cos­miques et consi­dé­ra­tions terre-à-terre

  FOCUS — "Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles". Les débats autour du centre de sciences de Pont-de-Claix, composé notamment d'un planétarium, Lire plus

Couv Centralité Sud, Grandalpe. Crédit Métropole de Grenoble
Grandalpe, un grand pro­jet urbain et socié­tal aux contours encore flous

  DÉCRYPTAGE – La Métropole de Grenoble vient de donner le coup d’envoi du vaste projet urbain Grandalpe à l'horizon 2050. Une enveloppe de 46 Lire plus

Les associations qui composent le collectif Dispel sont menaces d'expulsion. © Tim Buisson – Place Gre’net
Métropole de Grenoble : le col­lec­tif cultu­rel Dispel qui occupe la friche Peldis sur le point d’être expulsé

  DÉCRYPTAGE - Le collectif Dispel qui regroupe cinq associations culturelles est menacé d'expulsion. Depuis 1998, ces associations occupent la friche industrielle Peldis, située sur Lire plus

COUV Participation citoyenne, une réunion d'habitants organisée par Grenoble-Alpes Métropole DR
Démocratie par­ti­ci­pa­tive : la métro­pole gre­no­bloise lance le « pacte citoyen »

  FOCUS - Grenoble-Alpes Métropole veut refondre sa politique participative et s'engage dans l'élaboration d'un « pacte citoyen métropolitain pour la métropole des transitions ». Des citoyens Lire plus

Eric Piolle et les porteuses du projets devant la terrasse ludique
Budget par­ti­ci­pa­tif : une “ter­rasse ludique” inau­gu­rée sur la place du mar­ché Europole

  EN BREF – Éric Piolle, le maire de Grenoble fraîchement réélu, s’est rendu le 2 juillet dernier sur la place Firmin-Gautier pour inaugurer un Lire plus

Flash Info

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin