UNE Au centre, François Langlois, directeur général des services de la Ville de Grenoble quitte ses fonctions cet été 2018. A ses côtés, Eric Piolle, maire EELV de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

À deux ans des élections, le maire de Grenoble change de directeur général des services

À deux ans des élections, le maire de Grenoble change de directeur général des services

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Le directeur général des services de la Ville de Grenoble, François Langlois, n’accompagnera pas le maire écologiste Eric Piolle jusqu’au terme de son mandat. L’artisan du plan d’austérité, alias « plan de sauvegarde des services locaux » transmet le flambeau, cet été, à Emmanuel Rouède, l’actuel directeur général adjoint de Grenoble-Alpes Métropole. Un passage de relais qui ne doit rien au hasard et suscite de nombreux commentaires…

 

 

Au centre, François Langlois, directeur général des services de la Ville de Grenoble quitte ses fonctions cet été 2018. A ses côtés, Eric Piolle, maire EELV de Grenoble, et Elisa Martin, 1ère adjointe PG . © Joël Kermabon - Place Gre'net

A gauche, François Langlois, direc­teur géné­ral des ser­vices de la Ville de Grenoble qui quitte ses fonc­tions cet été 2018. À ses côtés, Eric Piolle, maire EELV de Grenoble, et Élisa Martin, 1re adjointe PG. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Certes l’actuel direc­teur géné­ral des ser­vices (DGS) de la Ville de Grenoble, François Langlois, va sur ses 66 ans et aura bien­tôt qua­rante-six années de ser­vice au compteur.

 

Certes il a « sou­vent battu le pavé en faveur de la retraite à 60 ans. Donc il faut un mini­mum de cohé­rence entre ses opi­nions et ses actions », souligne-t-il.

 

Certes son départ à la retraite « était convenu avec le maire de longue date ». Il n’empêche que par­tir avant la fin du man­dat a de quoi sur­prendre quelque peu… Surtout deux ans avant les pro­chaines élec­tions muni­ci­pales. François Langlois et le maire auraient tout aussi bien pu déci­der qu’il était néces­saire que le direc­teur géné­ral des ser­vices achève ce qu’il avait engagé. En l’occurrence, le fameux « plan de sau­ve­garde des ser­vices locaux ».

 

Alors pour­quoi par­tir main­te­nant ? La loi elle-même incite les DGS à aller jus­qu’au bout de leur tâche puisque ces fonc­tion­naires occu­pant les emplois dits « fonc­tion­nels » sont auto­ri­sés à res­ter au-delà de l’âge légal du départ à la retraite…

Continuez la lecture

Il vous reste 83 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Délégation de syndicats et de bibliothécaires en lutte au Salon du livre de Paris, vendredi 24 mars 2017. Credit FO
Plan d’économies : les grévistes débrayent à Grenoble, une délégation monte à Paris

REPORTAGE - "Le plan de sauvegarde des services publics locaux" de la Ville de Grenoble continue de faire des remous, jusqu’à Paris. Ce vendredi 24 Lire plus

Après un apéro festif devant l'Hôtel de ville, le collectif Touchez pas à nos bibliothèques interviendra au conseil municipal de Grenoble ce lundi 22 mai.
Les bibliothèques au menu du conseil municipal de ce lundi 22 mai

Le collectif Touchez pas à nos bibliothèques usera, ce lundi 22 mai, du droit d'interpeller le conseil municipal, à la faveur du dispositif d'interpellation mis Lire plus

Le collectif "Touchez pas à nos bibliothèques !" saisit le dispositif d'interpellation et de votation citoyenne de Grenoble. Etape 1 : la pétition....
Le collectif “Touchez pas à nos bibliothèques !” lance une pétition “officielle”

FOCUS - Le collectif « Touchez pas à nos bibliothèques ! » lance une pétition dans le cadre du dispositif mis en place par la Ville de Lire plus

Plateforme Ancien musée de peinture place de Verdun à Grenoble, lieu de co-concertation pour les services publics de demain. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr
Inventer les services publics du futur… en une heure trente, montre en main

FOCUS - A quoi ressembleront les services publics de Grenoble, à l’horizon 2025 ? Une poignée d'habitants sélectionnés et quelques agents de la Ville, volontaires, réunis Lire plus

Flash Info

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée Dauphinois à l'occasion de sa réouverture

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin