Retraite agri­cole : les séna­teurs de l’Isère accusent le gou­ver­ne­ment de « double langage »

Retraite agri­cole : les séna­teurs de l’Isère accusent le gou­ver­ne­ment de « double langage »

FIL INFO – En ren­voyant à plus tard la majo­ra­tion des retraites agri­coles les plus modestes, le gou­ver­ne­ment s’at­tire la colère des quatre séna­teurs d’op­po­si­tion de l’Isère. Des séna­teurs qui dénoncent, de plus, une manœuvre poli­tique accu­sée de « bafouer les usages de la démo­cra­tie ».

Une fois n’est pas cou­tume, les quatre séna­teurs de groupes d’op­po­si­tion de l’Isère signent un com­mu­ni­qué com­mun pour dénon­cer « le double dis­cours du gou­ver­ne­ment » sur l’a­gri­cul­ture. Les Républicains Michel Savin et Frédérique Puissat, le socia­liste André Vallini et le can­di­dat “rouge-vert” Guillaume Gontard entendent ainsi défendre les retraites des agri­cul­teurs. Sans sur­prise, le séna­teur En marche Didier Rambaud ne compte pas parmi les signa­taires du texte.

Les sénateurs de l'Isère. De gauche à droite : Didier Rambaud, Guillaume Gontard, Frédérique Puissat, Michel Savin et André Vallini © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les séna­teurs de l’Isère. De gauche à droite : Didier Rambaud, Guillaume Gontard, Frédérique Puissat, Michel Savin et André Vallini © Joël Kermabon – Place Gre’net

Motif de leur colère ? Les séna­teurs, de la majo­rité comme de l’op­po­si­tion, se pré­pa­raient à adop­ter une mesure de majo­ra­tion des retraites des agri­cul­teurs de 75 % à 85 % du Smic, dans le cadre d’un pro­jet de loi voté par l’Assemblée natio­nale au prin­temps 2017. Mais le gou­ver­ne­ment a amendé le texte pour ren­voyer cette mesure à son propre pro­jet de loi sur les retraites, encore en préparation.

Un gou­ver­ne­ment qui « bafoue les usages de la démocratie »

Pire encore, aux yeux des par­le­men­taires, l’État a ensuite eu recours à l’ar­ticle 44.3 de la consti­tu­tion. Un article impo­sant un vote blo­qué au Sénat, contraint d’a­dop­ter ou de reje­ter le texte dans son ensemble sans pos­si­bi­lité de dis­cu­ter les amen­de­ments dépo­sés par le gou­ver­ne­ment. Aux yeux des séna­teurs de l’Isère, une telle manœuvre « bafoue les usages de la démo­cra­tie par­le­men­taire où l’exécutif n’interfère pas dans les textes éma­nant du Parlement ».

Guillaume Gontard. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Guillaume Gontard. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Le gou­ver­ne­ment prouve une nou­velle fois l’absence totale de consi­dé­ra­tion dont il fait preuve pour le Parlement et la démo­cra­tie repré­sen­ta­tive », jugent les élus. Avant de moquer « la bonne parole pré­si­den­tielle » dis­til­lée par Emmanuel Macron au Salon de l’a­gri­cul­ture : « Comme tou­jours, les actes ne suivent pas les dis­cours et le gou­ver­ne­ment refuse de déblo­quer 350 mil­lions d’euros pour nos retrai­tés agri­coles les plus modestes », écrivent-ils.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Changement cli­ma­tique : la métro­pole de Grenoble dédie un fonds d’aide à l’in­ves­tis­se­ment des communes

FLASH INFO - Le conseil métropolitain vient de voter un Pacte financier et fiscal de solidarité, permettant l'aide à l'investissement des communes. Ce fonds d'aide Lire plus

RER grenoblois: après l'engagement d'Emmanuel Macron, la Région dit attendre des "annonces concrètes"
RER gre­no­blois : après l’en­ga­ge­ment d’Emmanuel Macron, la Région Aura attend des « annonces concrètes »

EN BREF - Suite à l'annonce d'Emmanuel Macron sur les projets de RER métropolitains définis comme "grande ambition nationale", Éric Piolle, le maire de Grenoble, Lire plus

La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 millions d'euros pour un "pack sécurité écoles"
La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 mil­lions d’eu­ros pour un « pack sécu­rité écoles »

FLASH INFO - Après le soutien à l'équipement des villes en vidéo-surveillance, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce adopter un "pack sécurité écoles" doté de 10 millions Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Emmanuel Macron fait des RER métropolitains, dont celui de Grenoble, une "grande ambition nationale"
Le pro­jet de RER gre­no­blois relancé par Emmanuel Macron dans le cadre d’une « grande ambi­tion nationale »

EN BREF - Dans une annonce publiée sur YouTube au soir du 27 novembre 2022, Emmanuel Macron a dévoilé une "grande ambition nationale", avec la Lire plus

Flash Info

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !