Grenoble annonce avoir livré une centaine de repas aux migrants hébergés au Patio sur le campus. Une livraison faite contre l'avis des militants sur place…

Une centaine de repas livrés par la Ville de Grenoble aux migrants du Patio… contre leur gré

Une centaine de repas livrés par la Ville de Grenoble aux migrants du Patio… contre leur gré

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – La Ville de Grenoble annonce avoir livré, ces 8 et 9 février, une centaine de repas aux migrants accueillis au Patio, sur le campus de Saint-Martin-d’Hères. Des dons alimentaires issus du surplus de la cuisine centrale de la Ville. Problème : les militants sur place affirment avoir préalablement émis un avis défavorable, jugeant cette nourriture « totalement inadaptée aux besoins du lieu ». Et y voient une opération de communication.

 

 

Que faire des sur­plus de la cui­sine cen­trale de Grenoble, qui pré­pare chaque jour 11 000 repas pour les sco­laires, les crèches et les per­sonnes âgées de la com­mune ? Ces jeudi 8 et ven­dredi 9 février, la muni­ci­pa­lité a décidé de les écou­ler en dis­tri­buant une cen­taine de repas aux migrants accueillis au Patio, sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères.

 

Grenoble annonce avoir livré une centaine de repas aux migrants hébergés au Patio sur le campus. Une livraison faite contre l'avis des militants sur place… Le Patio solidaire, sur le campus de Saint-Martin-d'Hères © Manuel Palvard - Place Gre'net

Le Patio soli­daire, sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères © Manuel Palvard – Place Gre’net

 

Cette dis­tri­bu­tion n’est pas une pre­mière, affirme la Ville de Grenoble dans un com­mu­ni­qué. Cette der­nière indique ainsi livrer régu­liè­re­ment les sur­plus de la cui­sine cen­trale « aux asso­cia­tions locales qui sou­tiennent les per­sonnes en situa­tion de pré­ca­rité », via le centre com­mu­nal d’ac­tion sociale (CCAS).

 

Si « un impor­tant tra­vail est fait pour limi­ter le gas­pillage », la conseillère muni­ci­pale en charge de la res­tau­ra­tion Salima Djidel l’af­firme : « Il est impor­tant que le sur­plus puisse être sys­té­ma­ti­que­ment adressé aux plus dému­nis ».

 

 

De nouvelles livraisons prévues dans les jours qui viennent

 

L’accueil de migrants au sein du Patio, devenu pour l’oc­ca­sion “Patio soli­daire“, a été pro­longé jus­qu’au 31 mars, soit jus­qu’à la fin de la trêve hiver­nale, par le conseil d’administration de l’Université Grenoble-Alpes (UGA). La Ville de Grenoble, qui annonce de nou­velles livrai­sons ali­men­taires dans les jours qui viennent, pro­met éga­le­ment des fri­gos et des couvertures.

 

Éric Piolle en compagnie de Bernard Macret, Guillaume Gontard et Myriam Laïdouni-Denis, à Montgenèvre pour dénoncer la politique migratoire du gouvernement © Éric Piolle - Page Facebook

Éric Piolle en com­pa­gnie de Bernard Macret, Guillaume Gontard et Myriam Laïdouni-Denis, à Montgenèvre pour dénon­cer la poli­tique migra­toire du gou­ver­ne­ment © Éric Piolle – Page Facebook

 

Un geste que les mili­tants du Patio soli­daire ont tenu à saluer dans un com­mu­ni­qué dif­fusé sur leur page Facebook… pour, dans la fou­lée, tacler sévè­re­ment la muni­ci­pa­lité. « Malgré l’avis défa­vo­rable et motivé des militant.e.s contacté.e.s, une demi-palette de nour­ri­ture tota­le­ment inadap­tée aux besoins du lieu* a effec­ti­ve­ment été livrée au Patio sur demande expresse de la mai­rie », dénoncent-ils.

 

Et d’i­ro­ni­ser : « Une bonne action comme celle-là vaut bien un com­mu­ni­qué, sans doute, à la gloire d’une mai­rie “allant bien au-delà de ses com­pé­tences”, comme le dit son maire ! » Avant de se faire car­ré­ment inci­sif en deman­dant aux ins­ti­tu­tions muni­ci­pales « de ces­ser d’utiliser le Patio, actuel­le­ment au maxi­mum de ses capa­ci­tés d’accueil, pour se déles­ter de la res­pon­sa­bi­lité des per­sonnes qu’elles ne peuvent prendre en charge, d’autant plus sans [les] en pré­ve­nir ».

 

 

« Chacun doit faire sa part, il n’est jamais trop tard ! »

 

« Toutes [les] solu­tions pos­sibles doivent être mises en œuvre pour lut­ter contre des situa­tions into­lé­rables et dénuées d’humanité », déclare, pour sa part, le maire de Grenoble Éric Piolle, dans la logique de ses pré­cé­dentes prises de posi­tions sur la poli­tique migra­toire mise en place par l’État.

 

La muni­ci­pa­lité rap­pelle ainsi la mise en place du dis­po­si­tif d’ac­cueil du Rondeau, ou encore la pla­te­forme “Grenoble terre d’ac­cueil” qui aurait recueilli plus de 500 ini­tia­tives en deux ans.

 

Si les mili­tants du Patio soli­daire jugent “sin­cère” cet enga­ge­ment en faveur des migrants, ils s’in­ter­rogent néan­moins au sujet du maire de Grenoble : « Ne peut-il pas nous assu­rer de son sou­tien dans la pers­pec­tive du 31 mars pro­chain où les habitant.e.s du Patio, mena­cés d’expulsion, se retrou­ve­ront de nou­veau sans le loge­ment auquel ils ont droit ? Ne peut-il pas œuvrer pour leur per­mettre un accès effec­tif à leur droit au loge­ment en dépit de ce qu’il n’a pas fait jusqu’ici ? “Chacun doit faire sa part”, il n’est jamais trop tard ! »

 

Florent Matthieu

 

 

  • * L’un des mili­tants évoque « des plats pré­pa­rés en trop grand nombre avec peu de pos­si­bi­lité de sto­ckage réfri­géré sur place […] La pré­pa­ra­tion de la nour­ri­ture se fait très bien sur place, puis­qu’il y a une cui­sine. Les besoins sont plu­tôt en termes de den­rées : riz, huile, piment, légumes, conserves, etc. ». (note ajou­tée dans la fou­lée de la publi­ca­tion de l’article)

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Un lien établi entre exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement chez l'enfant
Un lien établi entre exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement chez l’enfant

EN BREF - Une étude menée, entre autres, par des chercheurs du CHU Grenoble-Alpes et notamment coordonnée par l'Université Grenoble-Alpes établit un lien entre l'exposition Lire plus

Philippe Cinquin : "la fabrique de l’hypocrisie de la déontologie de la recherche française"
Philippe Cinquin : « la fabrique de l’hypocrisie de la déontologie de la recherche française »

TRIBUNE LIBRE — Alors que l'Université Grenoble-Alpes a vu sa labellisation Idex confirmée de façon définitive, Philippe Cinquin, professeur en santé publique, continue de dénoncer Lire plus

Après cinq années probatoires, l'Université Grenoble-Alpes décroche la labellisation Idex
Après cinq années probatoires, l’Université Grenoble-Alpes décroche la labellisation Idex

FIL INFO - L'Université Grenoble-Alpes décroche le label définitif Idex, après cinq années de labellisation provisoire. Un label qui incite les universités à participer au Lire plus

Les 180 hectares du domaine universitaire de Grenoble labellisés "Refuge LPO" pour cinq ans
Les 180 hectares du domaine universitaire de Grenoble labellisés « Refuge LPO » pour cinq ans

FIL INFO — Le domaine universitaire de Grenoble est labellisé "Refuge LPO Collectivités" pour une durée de cinq ans. L'Université Grenoble-Alpes s'engage à préserver la Lire plus

Sélection à l'université : mobilisation de l'Unef de Grenoble
L’Unef de Grenoble se mobilise contre la sélection à l’université devant la présidence de l’UGA

EN BREF - Les étudiants du syndicat de l'Union nationale des étudiants de France (Unef) de Grenoble organisent, vendredi 2 juillet 2021 à midi, devant Lire plus

Précarité étudiante : 75 000 euros de dons pour la Fondation UGA . L'épicerie solidaire Agoraé se chargera de la distribution des masques aux étudiants en difficulté. © Lucas Frangella/Grenoble Alpes Métropole
Précarité étudiante : 75 000 euros de dons récoltés grâce à la Fondation Université Grenoble Alpes

FIL INFO - Des chefs d'entreprise et particuliers de Grenoble ont donné 75 000 euros pour lutter contre la précarité étudiante, dans le cadre d'une Lire plus

Flash Info

|

27/09

9h57

|

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin