Michel Savin réélu président du Groupe d’études sénatoriales sur les pratiques et les événements sportifs

sep article

FIL INFO – Le sénateur Les Républicains de l’Isère Michel Savin a été réélu président du Groupe d’études sénatoriales sur les pratiques sportives et les grands événements sportifs. Il plaide pour un meilleur soutien au sport amateur, tout en décrivant une France « à un tournant de son histoire sportive », face aux nombreux événements internationaux en prévision sur son territoire.

 

 

Le séna­teur de l’Isère Michel Savin a été réélu pré­sident du Groupe d’é­tudes séna­to­riales sur les pra­tiques spor­tives et les grands évé­ne­ments spor­tifs. Membre des Républicains, réélu au Palais du Luxembourg en sep­tembre 2017, il occu­pait ce poste depuis trois ans. Ce qui avait conduit le direc­teur de cam­pagne de François Fillon à lui confier la thé­ma­tique “Sports” durant la pré­si­den­tielle.

 

Michel Savin, sénateur Les Républicains de l'Isère © Nils Louna - Place Gre'net

Michel Savin, séna­teur Les Républicains de l’Isère © Nils Louna – Place Gre’net

 

Le Groupe d’é­tudes séna­to­riales sur les pra­tiques spor­tives et les grands évé­ne­ments spor­tifs est rat­ta­ché à la com­mis­sion de la Culture, de l’Éducation et de la Communication, dont Michel Savin est secré­taire. Composé de 31 membres, ce groupe serait « l’un des plus actifs au sein de la Haute-Assemblée », selon le prin­ci­pal inté­ressé.

 

 

La France au « tournant de son histoire sportive »

 

Avec l’ap­proche des Jeux olym­piques de Paris 2024, mais aussi de com­pé­ti­tions inter­na­tio­nales orga­ni­sées en France – comme la Ryder Cup 2018, la Coupe du monde fémi­nine de foot­ball 2019, les Championnats d’Europe d’ath­lé­tisme en 2020 ou la Coupe du monde de rugby en 2023 –, le séna­teur de l’Isère juge la France « à un tour­nant de son his­toire spor­tive ».

 

L'équipe de France féminine de football s'entraînant au stade des Alpes à la veille de son match face au Brésil. © Laurent Genin - Place Gre'net

L’équipe de France fémi­nine de foot­ball s’en­traî­nant au stade des Alpes à la veille de son match face au Brésil. © Laurent Genin – Place Gre’net

 

« Plus que jamais, notre nation rayonne spor­ti­ve­ment à tra­vers le monde », écrit Michel Savin. Ce der­nier entend ainsi conti­nuer le « tra­vail accom­pli les trois der­nières années », en lien avec l’État qui s’est engagé dans une « réforme pro­fonde » de la gou­ver­nance du sport, au modèle « à bout de souffle ».

 

 

Plaidoyer pour un soutien au sport amateur

Démonstration de boxe française © Véronique Serre - Place Grenet

Démonstration de boxe fran­çaise © Véronique Serre – Place Grenet

 

Cette réforme trou­vera-t-elle grâce aux yeux du séna­teur ? En décembre 2017, Michel Savin co-signait en effet une lettre adres­sée aux dépu­tés pour fus­ti­ger la baisse du bud­get des Sports. Une démarche tout autant sou­te­nue par sa colis­tière Les Républicains Frédérique Puissat que par le séna­teur isé­rois Guillaume Gontard, élu avec le sou­tien des Communistes et des Écologistes.

 

Michel Savin plaide par ailleurs pour un meilleur sou­tien au sport ama­teur, confronté à des pro­blé­ma­tiques de finan­ce­ments et des infra­struc­tures en dif­fi­cul­tés. « Les béné­voles doutent et […] la pra­tique spor­tive est de plus en plus dif­fuse et se réa­lise en dehors des cir­cuits fédé­raux tra­di­tion­nels », déplore-t-il ainsi.

 

 

FM

 

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
1593 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.