Michel Savin réélu président du Groupe d’études sénatoriales sur les pratiques et les événements sportifs

sep article

Creative Mobilities Mou

FIL INFO – Le sénateur Les Républicains de l’Isère Michel Savin a été réélu président du Groupe d’études sénatoriales sur les pratiques sportives et les grands événements sportifs. Il plaide pour un meilleur soutien au sport amateur, tout en décrivant une France « à un tournant de son histoire sportive », face aux nombreux événements internationaux en prévision sur son territoire.

 

 

Le sénateur de l’Isère Michel Savin a été réélu président du Groupe d’études sénatoriales sur les pratiques sportives et les grands événements sportifs. Membre des Républicains, réélu au Palais du Luxembourg en septembre 2017, il occupait ce poste depuis trois ans. Ce qui avait conduit le directeur de campagne de François Fillon à lui confier la thématique “Sports” durant la présidentielle.

 

Michel Savin, sénateur Les Républicains de l'Isère © Nils Louna - Place Gre'net

Michel Savin, sénateur Les Républicains de l’Isère © Nils Louna – Place Gre’net

 

Le Groupe d’études sénatoriales sur les pratiques sportives et les grands événements sportifs est rattaché à la commission de la Culture, de l’Éducation et de la Communication, dont Michel Savin est secrétaire. Composé de 31 membres, ce groupe serait « l’un des plus actifs au sein de la Haute-Assemblée », selon le principal intéressé.

 

 

La France au « tournant de son histoire sportive »

 

Avec l’approche des Jeux olympiques de Paris 2024, mais aussi de compétitions internationales organisées en France – comme la Ryder Cup 2018, la Coupe du monde féminine de football 2019, les Championnats d’Europe d’athlétisme en 2020 ou la Coupe du monde de rugby en 2023 –, le sénateur de l’Isère juge la France « à un tournant de son histoire sportive ».

 

L'équipe de France féminine de football s'entraînant au stade des Alpes à la veille de son match face au Brésil. © Laurent Genin - Place Gre'net

L’équipe de France féminine de football s’entraînant au stade des Alpes à la veille de son match face au Brésil. © Laurent Genin – Place Gre’net

 

« Plus que jamais, notre nation rayonne sportivement à travers le monde », écrit Michel Savin. Ce dernier entend ainsi continuer le « travail accompli les trois dernières années », en lien avec l’État qui s’est engagé dans une « réforme profonde » de la gouvernance du sport, au modèle « à bout de souffle ».

 

 

Plaidoyer pour un soutien au sport amateur

Démonstration de boxe française © Véronique Serre - Place Grenet

Démonstration de boxe française © Véronique Serre – Place Grenet

 

Cette réforme trouvera-t-elle grâce aux yeux du sénateur ? En décembre 2017, Michel Savin co-signait en effet une lettre adressée aux députés pour fustiger la baisse du budget des Sports. Une démarche tout autant soutenue par sa colistière Les Républicains Frédérique Puissat que par le sénateur isérois Guillaume Gontard, élu avec le soutien des Communistes et des Écologistes.

 

Michel Savin plaide par ailleurs pour un meilleur soutien au sport amateur, confronté à des problématiques de financements et des infrastructures en difficultés. « Les bénévoles doutent et […] la pratique sportive est de plus en plus diffuse et se réalise en dehors des circuits fédéraux traditionnels », déplore-t-il ainsi.

 

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
1319 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.