Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ».

Incendie de la Casemate : le procureur de Grenoble suspecte les « anarchistes »

Incendie de la Casemate : le procureur de Grenoble suspecte les « anarchistes »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat, l’implication des « anarchistes » dans l’affaire de l’incendie de la Casemate semble faire peu de doute. Ainsi l’explique-t-il au micro de nos confrères de France 3, tout en précisant qu’aucune autre piste n’est écartée, l’incendie n’ayant pas été revendiqué.

 

 

L’incendie de la Casemate à Grenoble dans la nuit du 21 au 22 novembre, un nou­vel acte des « anar­chistes » ? C’est ce que pense le pro­cu­reur de Grenoble Jean-Yves Coquillat. Dans un entre­tien accordé à nos confrères de France 3, le magis­trat note en effet les simi­li­tudes avec les incen­dies com­mis sur les casernes de gen­dar­me­rie de Grenoble et de Meylan. Mais pré­cise qu’au­cune piste n’est écartée.

 

Pour le procureur de Grenoble, l'incendie de la Casemate rappelle ceux des gendarmeries de Grenoble et Meylan et pourrait être l’œuvre des « anarchistes ».L'incendie a ravagé le Fab Lab, au premier étage de la Casemate © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

L’incendie a ravagé le Fab Lab, au pre­mier étage de la Casemate © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

 

Jean-Yves Coquillat sou­ligne ainsi le « pro­fes­sion­na­lisme » des incen­diaires, ainsi que la tech­nique de « découpe du grillage » avant de pas­ser par le toit de la Casemate. Pour autant, le pro­cu­reur pré­cise qu’au­cune reven­di­ca­tion ne s’est expri­mée à ce jour. Et si les gen­dar­me­ries peuvent être vues comme des cibles “natu­relles” pour des anar­chistes, « on voit mal pour­quoi cette asso­cia­tion [la Casemate] a fait l’ob­jet d’un incen­die », recon­naît-il.

 

 

« On risque d’aboutir à un drame », craint le procureur

 

Le Centre de culture scien­ti­fique tech­nique et indus­trielle (CCSTI) de Grenoble n’est cepen­dant guère appré­cié par des mili­tants anar­chistes. Un blog liber­taire décrit ainsi la Casemate comme « un lieu de pro­pa­gande de l’idéologie scien­tiste et de la tech­no­lo­gie ». En mai 2017 déjà, un groupe reven­di­quait l’in­cen­die de véhi­cules d’Enedis en prô­nant le « sabo­tage » contre les « ava­tars de l’in­fra­struc­ture capi­ta­liste ». La Casemate en fait-elle par­tie à leurs yeux ?

 

Pour le procureur de Grenoble, l'incendie de la Casemate rappelle ceux des gendarmeries de Grenoble et Meylan et pourrait être l’œuvre des anarchistes. Jean-Yves Coquillat, procureur de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Yves Coquillat, pro­cu­reur de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Dans tous les cas, Jean-Yves Coquillat ne cache plus son inquié­tude. « Ces incen­dies aug­mentent et se rap­prochent dans le temps, l’ac­ti­vité des incen­diaires est de plus en plus impor­tante. Heureusement, il n’y a pas eu de morts ni de bles­sés jus­qu’a­lors, mais au fur et à mesure qu’il y en aura plus, on risque d’a­bou­tir à un drame », juge le magistrat.

 

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Corine Lemariey, la nouvelle présidente de l’établissement public de coopération culturelle (EPCC)-CSTI Grenoble-Alpes avait dévoilé le programme de la Fête de la Science à l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux de La Casemate. © Joël Kermabon - Place Gre'net
30e édition de la Fête de la Science : un anniversaire placé sous le signe « de l’émotion de la découverte » jusqu’au 11 octobre en Isère

EN BREF - La 30e édition de la Fête de la Science qui a démarré ce vendredi 1er octobre 2021 a pris ses quartiers en Lire plus

Au centre Jeany Jean-Baptiste, directrice du nouvel EPCC et Corine Lemariey, sa présidente. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Quatre ans après l’incendie criminel de novembre 2017, la Casemate a inauguré ses espaces flambant neufs dédiés à la médiation scientifique

FOCUS - Quatre ans après l'incendie criminel de novembre 2017, la Casemate renaît de ses cendres. L'association inaugurait ainsi en grande pompe, ce jeudi 16 Lire plus

La Casemate de Grenoble se transforme en établissement public de coopération culturelle

  FLASH INFO — Une nouvelle étape pour la Casemate de Grenoble: l'association de médiation culturelle devient un établissement public de coopération culturelle (EPCC), en Lire plus

Lancement de la reconstruction de la Casemate en forme de pied-de-nez aux incendiaires « obscurantistes »

  FOCUS - La reconstruction du premier étage de La Casemate vient de débuter à Grenoble, avec la pose symbolique de la première pierre. L'occasion Lire plus

Ambiance d'un atelier de Galaxie dans le Fab Lab de la Casemate.
« Galaxie » : un projet d’écriture collaborative entre science et fiction à La Casemate

FOCUS – Depuis début février et jusqu'à fin mai, La Casemate accueille des ateliers art-science d'un genre particulier. Le projet « Galaxie » propose en effet au Lire plus

La Casemate, Cap Berriat et la Maison de l’image de Grenoble… chacun son medialab

FOCUS - Depuis le mois de janvier, deux medialabs ont ouvert sur Grenoble : l'un à Cap Berriat, l'autre à la Maison de l'image. Inscrites Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin