Moustique tigre, EID

Piquées au vif, les com­munes de la métro­pole luttent contre le mous­tique tigre… en rangs dispersés

Piquées au vif, les com­munes de la métro­pole luttent contre le mous­tique tigre… en rangs dispersés

DÉCRYPTAGE – De Saint-Martin‑d’Hères à Corenc, d’Échirolles à Saint-Égrève, le mous­tique tigre ne cesse d’avancer sur les deux rives de l’Isère. Toujours en quête de nou­veaux ter­ri­toires, il a déjà envahi le Grésivaudan. En 2017, sa pré­sence a ainsi été obser­vée dans au moins trente-deux com­munes de la région urbaine gre­no­bloise. Vingt-cinq d’entre elles ont choisi de faire front com­mun en adhé­rant à l’Entente inter­dé­par­te­men­tale pour la démous­ti­ca­tion. Une lutte qui risque tou­te­fois de res­ter vaine si toutes les villes infes­tées, dont Grenoble, ne s’y engagent pas.

Femelle mous­tique tigre gor­gée de sang. DR

Pièges pon­doirs par­se­més dans toute l’agglomération, nichoirs à chauve-sou­ris et à oiseaux le long de l’Isère, pois­sons rouges dans les bas­sins publics, bacs de sables dans les cime­tières, mous­ti­quaires sur les bouches d’aé­ra­tions des bâti­ments et même épan­dage d’un lar­vi­cide dans les regards d’eau plu­viale. Autant de moyens déployés cet été par les diverses muni­ci­pa­li­tés de l’aire urbaine gre­no­bloise pour empê­cher l’avancée de l’Aedes Albopictus, plus connu sous le nom de mous­tique tigre. Un ennemi com­mun qui, mal­gré tout ces efforts, pro­li­fère de plus en plus dans la cuvette gre­no­bloise et a envahi le ter­ri­toire du Grésivaudan.

Détecté pour la pre­mière fois à Saint-Martin‑d’Hères il y a cinq ans, cet indé­si­rable insecte ori­gi­naire d’Asie ne cesse depuis lors d’étendre sa zone de colo­ni­sa­tion. Si « dans la région urbaine gre­no­bloise on dénom­brait quatre com­munes concer­nées en 2012 et vingt-quatre en 2016 », selon le Département de l’Isère, ces chiffres ont encore aug­menté cette année. En 2017, au moins trente-deux com­munes doivent en effet faire face à la pro­li­fé­ra­tion du mous­tique tigre sur leur territoire.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

GC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !