© Yuliya Ruzhechka – Place Gre'net

Tatouage : les nano­par­ti­cules d’encre migrent jus­qu’aux gan­glions où elles s’accumulent

Tatouage : les nano­par­ti­cules d’encre migrent jus­qu’aux gan­glions où elles s’accumulent

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Dans une étude publiée ce 12 septembre 2017 dans la revue Scientific Reports, des chercheurs grenoblois et allemands prouvent que les composants des encres de tatouage ​​se déplacent à l'intérieur du corps. Sous forme de nanoparticules, ils atteignent les ganglions lymphatiques où ils se déposent durablement. Deux lignes de lumière du synchrotron européen de Grenoble (ESRF) ont été utilisées pour cette découverte qui réactualise la question des risques toxicologiques encourus par les personnes tatouées.

 

 

En France, 14 % des personnes interrogées déclarent être ou avoir été tatouées, d’après un récent sondage Ifop publié début 2017. Mais cette pratique est-elle sans danger ? Les pigments et autres composés des encres restent-ils seulement sous la peau ?

 

Fondé en 1988, l'ESRF se situe sur la Presqu'île de Grenoble. © P.Ginter / ESRF

L'ESRF situé sur la Presqu'île de Grenoble. © P.Ginter / ESRF

Dans un article publié ce 12 septembre 2017 dans la revue Scientific Reports, les chercheurs du synchrotron européen de Grenoble (ESRF) et de l'Institut fédéral allemand pour l'évaluation des risques, de l'Université Ludwig-Maximilians et du Physikalisch-Technische Bundesanstalt, apportent aujourd'hui la preuve qu'une partie des particules injectées dans le derme emprunte les vaisseaux sanguins et lymphatiques pour migrer jusqu'aux ganglions lymphatiques. Voilà qui confirme les observations de longue date des médecins légistes. Ceux-ci ont en effet constaté lors d'autopsies sur des personnes tatouées une pigmentation des ganglions lymphatiques régionaux aux couleurs des encres utilisées par les tatoueurs.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Étude des œufs de Mussaurus patagonicus à l’ESRF © ESRF
Grâce à l’ESRF, la data­tion des com­por­te­ments sociaux chez les dino­saures est recu­lée de plus de 40 mil­lions d’années !

FOCUS – Traversés par les rayons X du Synchrotron européen de Grenoble (ESRF), des œufs fossilisés de dinosaures provenant d’un vaste site à fossiles de Lire plus

La nou­velle source de rayon­ne­ment « extrême » du Synchrotron de Grenoble souffle sa pre­mière bougie

FLASH INFO — Mercredi 25 août 2021, le Synchrotron de Grenoble soufflera la première bougie de sa nouvelle source de rayonnement. Le 25 août 2020, Lire plus

Paul Tafforeau, scientifique de l'ESRF. © ESRF
Grenoble : l’en­tre­prise phi­lan­thro­pique de Mark Zuckerberg, fon­da­teur de Facebook, finance un pro­jet de l’ESRF

  FOCUS - L'entreprise philanthropique Chan Zuckerberg Initiative va financer un projet de l'ESRF (synchrotron) et de University College London. Financé à hauteur d'un million Lire plus

L'European Synchrotron Radiation Facility, en abrégé ESRF situé sur la presqu'île scientifique. © ESRF
Le syn­chro­tron de Grenoble devient le plus puis­sant du monde avec sa source de lumière ultra-brillante

  FOCUS - Le 25 août 2020, le synchrotron de Grenoble va mettre sa nouvelle lumière extrêmement brillante au service de la communauté scientifique internationale. Lire plus

Francesco Sette reconduit pour un nouveau mandat de directeur général du Synchrotron
Francesco Sette recon­duit pour un nou­veau man­dat de direc­teur géné­ral du Synchrotron

  FLASH INFO – Le directeur général du Synchrotron de Grenoble est réélu pour un nouveau mandat de quatre ans. Mardi 23 juin, le Conseil Lire plus

L'European Synchrotron Radiation Facility, en abrégé ESRF situé sur la presqu'île scientifique. © ESRF
Covid-19 : le syn­chro­tron de Grenoble à la res­cousse des cher­cheurs lut­tant contre le virus

  FIL INFO – Depuis le 3 avril 2020, le synchrotron européen de Grenoble propose sur son site internet d’ouvrir ses équipements aux chercheurs engagés Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin