Contrat avec Apple : STMicro investit un milliard de dollars, essentiellement sur Crolles

sep article

STMicroelectronics investit un milliard de dollars, essentiellement sur son site de Crolles, pour augmenter ses capacités de production de puces électroniques, après avoir remporté un marché avec Apple. L’annonce a été faite lors de la présentation des résultats financiers annuels du groupe fin janvier.

 

 

Après cinq années de “vaches maigres”, la reprise semble s’annoncer pour le fabricant franco-italien de semiconducteurs, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 1,1 % en 2016, pour atteindre près de 7 milliards de dollars, et le bénéfice net de 58 % pour s’établir à 165 millions de dollars.

 

En 2017, STMicro devrait donc investir près du double qu’en 2016 pour pouvoir répondre à un contrat décroché auprès de la firme américaine Apple. Si l’entreprise s’est bien gardée de dévoiler le nom de son client, respectant les règles de confidentialité qui lui sont imposées, l’information a vite circulé dans les milieux économiques.

 

 

Des puces de STMicro dans le nouvel iPhone d’Apple

 

 

STMicro devrait donc fabriquer, assembler et tester des puces électroniques qui équiperont le nouvel iPhone d’Apple, lequel sera lancé à l’automne prochain. Des composants qui entreraient dans la fabrication de caméras embarquées 3D.

 

En 2016, Apple a installé un centre de recherche et développement dans le bâtiment Cémoi à Grenoble. Les chercheurs y travaillent sur les technologies d’imageurs développés par les sites grenoblois de STMicroelectronics, afin de les intégrer dans ses mobiles, smartphones et tablettes.

 

PC

 

commentez lire les commentaires
6451 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. 165 millions de benefice, pas 165 milliards…
    je ne vois pas a quoi correspond le 58% ?

    sep article
    • MB

      31/01/2017
      21:25

      Merci pour votre vigilance, la coquille a été rectifiée. Le résultat net (à bien différencier du chiffre d’affaires) publié au titre de l’exercice 2016 ressort bien en hausse de 58 % à 165 millions de dollars, le résultat net ayant été de 104 millions de dollars pour l’année 2015.

      sep article