Contrat avec Apple : STMicro investit un milliard de dollars, essentiellement sur Crolles

sep article



STMicroelectronics investit un milliard de dollars, essentiellement sur son site de Crolles, pour augmenter ses capacités de production de puces électroniques, après avoir remporté un marché avec Apple. L’annonce a été faite lors de la présentation des résultats financiers annuels du groupe fin janvier.

 

 

Après cinq années de “vaches maigres”, la reprise semble s’an­non­cer pour le fabri­cant franco-ita­lien de semi­con­duc­teurs, dont le chiffre d’af­faires a aug­menté de 1,1 % en 2016, pour atteindre près de 7 mil­liards de dol­lars, et le béné­fice net de 58 % pour s’é­ta­blir à 165 mil­lions de dol­lars.

 

En 2017, STMicro devrait donc inves­tir près du double qu’en 2016 pour pou­voir répondre à un contrat décro­ché auprès de la firme amé­ri­caine Apple. Si l’en­tre­prise s’est bien gar­dée de dévoi­ler le nom de son client, res­pec­tant les règles de confi­den­tia­lité qui lui sont impo­sées, l’in­for­ma­tion a vite cir­culé dans les milieux éco­no­miques.

 

 

Des puces de STMicro dans le nouvel iPhone d’Apple

 

 

STMicro devrait donc fabri­quer, assem­bler et tes­ter des puces élec­tro­niques qui équi­pe­ront le nou­vel iPhone d’Apple, lequel sera lancé à l’au­tomne pro­chain. Des com­po­sants qui entre­raient dans la fabri­ca­tion de camé­ras embar­quées 3D.

 

En 2016, Apple a ins­tallé un centre de recherche et déve­lop­pe­ment dans le bâti­ment Cémoi à Grenoble. Les cher­cheurs y tra­vaillent sur les tech­no­lo­gies d’imageurs déve­lop­pés par les sites gre­no­blois de STMicroelectronics, afin de les inté­grer dans ses mobiles, smart­phones et tablettes.

 

PC

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
7265 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. 165 mil­lions de bene­fice, pas 165 mil­liards…
    je ne vois pas a quoi cor­res­pond le 58% ?

    sep article
    • MB

      31/01/2017
      21:25

      Merci pour votre vigi­lance, la coquille a été rec­ti­fiée. Le résul­tat net (à bien dif­fé­ren­cier du chiffre d’af­faires) publié au titre de l’exer­cice 2016 res­sort bien en hausse de 58 % à 165 mil­lions de dol­lars, le résul­tat net ayant été de 104 mil­lions de dol­lars pour l’an­née 2015.

      sep article