Les ex-salariés, toujours devant l’usine, ont obtenu d’être reçus le 10 janvier à Bercy

sep article



Toujours rassemblés devant l’usine Ecopla de Saint-Vincent de Mercuze, les ex-salariés de l’entreprise et leurs soutiens ne désarment pas. Ils espéraient rencontrer François Hollande, en déplacement à Chambéry ce jeudi 22 décembre, mais c’est le conseiller Eric Dupas-Laigo qui les a finalement reçus.

 

 

« Monsieur Hollande n’a pas voulu nous ren­con­trer, c’est encore du mépris pour les sala­riés et don­ner de l’im­por­tance à Cuki », estime le délé­gué CGT Christophe Chevalier, fai­sant réfé­rence au groupe ita­lien Cuki Cofresco, repre­neur d’Ecopla, dont les camions ont tenté de démé­na­ger le maté­riel de l’u­sine mardi et mer­credi der­niers.

 

Qu’est-il res­sorti de l’en­tre­vue avec le conseiller ? « Toujours un peu la même chose, juge Christophe Chevalier. Nous allons être reçus le 10 jan­vier à Bercy avec Cuki, Ecopla et le gou­ver­ne­ment. Ce seront des négo­cia­tions sur une reprise d’ac­ti­vité assez rapide, on va voir. Cuki s’est engagé à ne pas démé­na­ger les actifs d’ici-là. »

 

 

Le matériel n’aurait pas été déménagé

 

 

Une nou­velle “ronde de nuit” de mer­credi à jeudi avait pour but d’empêcher le camion ita­lien de repar­tir avec l’ou­til de tra­vail des anciens sala­riés. Mission accom­plie ? « Je n’ai pas pu faire l’in­ven­taire en entier mais a priori, à la louche, le maté­riel n’a pas été démé­nagé. Maintenant, ils savent ce que l’on est capable de faire, et que l’on peut faire plus », se réjouit le délé­gué CGT.

 

300 per­sonnes se trouvent encore devant le site de l’u­sine Ecopla, et se pré­parent à par­ti­ci­per à une assem­blée géné­rale. En route, peut-être, pour une nou­velle ronde de nuit ? Une chose est cer­taine : la mobi­li­sa­tion tant sur place que sur les réseaux sociaux aura pesé dans le rap­port de forces.

 

 

FM

 

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
1700 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.