Les votes pour l'édition 2017 du Budget participatif de Grenoble sont ouverts du 10 au 14 octobre. 7 projets doivent être retenus, sur les 25 présentés.

Votation sur le stationnement : le Cluq propose un deal à la mairie

Votation sur le stationnement : le Cluq propose un deal à la mairie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans une lettre ouverte, datée au 11 novembre 2016 – adressée au maire de Grenoble, Eric Piolle - le Comité de liaison des unions de quartier de Grenoble (Cluq), auteur de la première pétition débouchant sur la première votation citoyenne, revient à la charge. Il fait la démonstration qu’il ne pouvait pas atteindre les 20 000 voix majoritaires requises. 

 

 

Le 15 octobre der­nier, le Cluq, ins­ti­ga­teur de la péti­tion – qui deman­dait l’a­bro­ga­tion de la hausse des tarifs de sta­tion­ne­ment et une concer­ta­tion sur le sujet – est sorti gagnant des urnes avec 4 515 voix sur les 6 618 votants, soit 66 % des votes. Avec ce score, il a pour­tant échoué, n’ayant pas relevé le défi des 20 000 voix majo­ri­taires à atteindre, un seuil arrêté par l’exécutif, parce qu’il lui avait per­mis d’ac­cé­der à la mairie.

 

Étant tou­te­fois sorti vain­queur des urnes, le Cluq exige que son résul­tat se tra­duise par un enga­ge­ment du maire. Sans quoi, la pro­messe de « redon­ner du pou­voir d’a­gir » aux habi­tants serait bel et bien une coquille vide… Pour le Cluq, il appa­raît en effet que « les condi­tions d’or­ga­ni­sa­tion et de publi­cité de cette pre­mière vota­tion ne sont en rien com­pa­rables à celles des muni­ci­pales de 2014 ». Et de com­pa­rer la cam­pagne de la vota­tion à celle des muni­ci­pales, en fai­sant res­sor­tir quatre dif­fé­rences de taille.

 

 

« 8 bureaux de vote [pour la votation], contre 87 dans le cas des municipales » 

 

  • Première dif­fé­rence : « la cam­pagne de la vota­tion n” [a] duré que 15 jours ».
  • Deuxième point : la pro­fes­sion de foi du can­di­dat n’a pas été dif­fu­sée à tous les Grenoblois. 
  • Troisième grief : « cer­tains can­di­dats ont dis­posé de 10 fois plus de moyens que d’autres »… Dans une note de bas de page, le Cluq pré­cise au maire : « Vous avez refusé de nous octroyer des frais d’im­pres­sion de cam­pagne (2 000 euros) alors que les élus de la majo­rité muni­ci­pale fai­saient, pour un mon­tant estimé à 10 000 euros, dis­tri­buer un tract par la Poste dans les 70 000 boîtes gre­no­bloises pen­dant la semaine de vote ».
  • Enfin, qua­trième dif­fé­rence, selon le cal­cul du Cluq : « Les bureaux ont été ouverts trois fois moins de temps que pour les muni­ci­pales, 70 % du temps pen­dant les heures de tra­vail, dans 8 bureaux de votes, contre 87 dans le cas des muni­ci­pales ».

 

 

« Remise à plat totale des tarifs du ticket résident »

 

« Que faire alors ? », fait mine de s’in­ter­ro­ger le Cluq, après avoir exposé ces élé­ments. « A court terme », le Cluq pro­pose au maire, qui se féli­ci­tait au sor­tir de la semaine de vota­tion que Grenoble se place « dans le top euro­péen de la par­ti­ci­pa­tion euro­péenne », d’en prendre acte… Et donc « de revoir la déli­bé­ra­tion de juin 2016 en conser­vant les tarifs des horo­da­teurs en l’é­tat mais en [s”] enga­geant dès demain pour une remise à plat totale des tarifs du ticket résident et la mise en place de la concer­ta­tion demandée… »

 

« A moyen terme », le Cluq demande à la Ville de « réel­le­ment prendre en compte les pro­po­si­tions que les habi­tants [lui] feront pour revoir l’en­semble du dis­po­si­tif ». Le Cluq finit sa mis­sive en sou­hai­tant au maire « de prendre les déci­sions néces­saires pour que « redon­ner du pou­voir d’a­gir aux habi­tants » soit plus qu’une for­mule sédui­sante ».

 

SC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Hausse Zone Orange Tarifs Stationnement © Severine Cattiaux
Tarifs de stationnement : une votation citoyenne demande une concertation

DÉCRYPTAGE - Le thème de la pétition du Comité de liaison des unions de quartier de Grenoble (Cluq), remise ce lundi 29 août à la Lire plus

Seety, l’application « anti-amendes de stationnement » arrive à Grenoble

FIL INFO - L'application Seety fait son apparition à Grenoble, comme dans dix autres villes de France, après un lancement parisien en 2018. Conçue « pour Lire plus

Dès le 1er janvier 2018, les usagers n’ayant pas payé, ou ayant dépassé la durée de stationnement, devront s'acquitter d'un forfait de 35 euros à Grenoble.
La réforme du stationnement payant sur voirie entre en vigueur ce 1er janvier 2018

À compter du 1er janvier 2018, les automobilistes n’ayant pas payé, ou ayant dépassé la durée de stationnement, devront régler à la collectivité un forfait Lire plus

Pendant les fêtes de Noël, les voitures pourront se garer gratuitement à Grenoble en soirée. La mesure fait bondir EELV, groupe auquel appartient le maire. -Stationnement et horodateur © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr
Pour motif de travaux, le stationnement sera « temporairement » gratuit à Grenoble pendant les fêtes de Noël

FIL INFO - Ce lundi 5 novembre en conseil municipal, la Ville de Grenoble a voté la gratuité temporaire du stationnement, sur tout Grenoble, à Lire plus

Flash Info

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin