uneillutration2coeurdevillecoeurdemetropoledr

CVCM : attrac­ti­vité du centre pour les uns… asphyxie de la ville pour les autres

CVCM : attrac­ti­vité du centre pour les uns… asphyxie de la ville pour les autres

DÉCRYPTAGE - Le projet Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole – alias CVCM – vise à diminuer drastiquement la circulation automobile sur l’axe Agutte-Sembat-Rey-Lyautey, en centre-ville, de Grenoble. « Impossible ! », rétorquent les détracteurs de CVCM qui craignent les problèmes de transit automobile. La concertation réglementaire du projet démarre, par ailleurs, fin septembre.

 

 

 

Élargir le centre piétonnier de Grenoble, diminuer très fortement le passage des voitures, favoriser largement les modes doux et les transports publics. Le tout pour rendre plus attractif le centre-ville… Voilà l’ambition du projet de “Cœur de Ville, Cœur de Métropole”, lancé en janvier dernier. Objectif central de CVCM : permettre de délester le centre-ville du passage d'environ 10 000 véhicules ne faisant, aujourd’hui, que traverser Grenoble. Mais aussi convaincre une bonne part de 5 000 autres automobilistes se rendant quotidiennement en centre-ville, de changer leurs habitudes de déplacement… Un tour de force auquel beaucoup ont du mal à croire et ne se privent pas pour le clamer haut et fort.

 

 coeur de ville coeur de métropole. CVCM - DR

Projet "Cœur de Ville, Cœur de Métropole" : trottoirs élargis à 6 mètres, cycles et bus cohabitent dans les deux sens. La voirie n'est plus accessible aux voitures. Perspective du tronçon de l'axe Agutte-Sembat-Rey, entre le Cours Lafontaine et la rue Clot-Bey. DR

 

Au vu des solutions proposées, des études réalisées et de la configuration de Grenoble, ils sont nombreux à douter de la réussite, voire du bien fondé de ce projet de réaménagement Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole… Parmi les détracteurs de CVCM, les élus de la Chambre de commerce et de l'industrie et de la Chambre de l'artisanat et des métiers, toute une partie du monde économique, le groupe d'opposition Métropole d'avenir qui siège au Conseil métropolitain, les élus de l'opposition à la Ville de Grenoble (Groupe des élus de gauche et de progrès, notamment) ou encore le groupe Les Républicains.

 

La Métropole grenobloise, le SMTC, et la Ville ont beau certifier que leur projet de restructuration du centre-ville se base sur un diagnostic approfondi et des études complémentaires confiées à des experts des déplacements, le projet effraie. La suspicion s'enracine même chez certains détracteurs, la Métropole refusant selon eux de montrer les études commanditées, dans leur intégralité…

 

 

"Une tendance de fond dans toutes les grandes villes"

 

 

Qu'importe les cris d'orfraie, la Métropole grenobloise, la Ville de Grenoble et le SMTC – les trois porteurs de CVCM – poursuivent le déroulement du projet. Et de donner rendez-vous à la presse, ce vendredi 16 septembre, pour annoncer une nouvelle étape du projet : la concertation des habitants et usagers, à partir du 26 septembre.

 

 coeur de ville coeur de métropole. CVCM - lancement concertation © SC

De gauche à droite : Yann Mongaburu, vice-président aux déplacements à la Métropole (EELV), Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise (PS), Eric Piolle, maire de Grenoble (EELV), et Ludovic Bustos, vice-président délégué aux espaces publics et à la voirie (PS). © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

« CVCM représente un enjeu stratégique pour la Métropole […], un projet qui correspond à une tendance de fond dans toutes les grandes villes », assène Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise. Eric Piolle, maire de Grenoble, se montre lui aussi très enthousiaste : « Ce projet va changer la ville et la vie quotidienne des générations à venir […] Ce cœur de chauffe de la Métropole devrait gagner en “bien-être”, grâce à   « moins de bruits, moins de pollution, moins de nuisances, plus de convivialité et d’attractivité », poursuit l'édile écologiste. « J'appelle tous les habitants à se mobiliser pour cette concertation », exhorte le maire.

 

 

« On va encore concerter les gens sur la couleur des bancs »

 

 

Il faut dire que le timing est serré. La concertation réglementaire ne dure que six semaines. En décembre, arrivera déjà le bilan de la concertation. En janvier 2017, la délibération métropolitaine arrêtera la liste des nouvelles rues piétonnes. Et en février 2017, le nouveau plan de déplacement sera testé – plus tôt que prévu, du fait des travaux de conduites de chauffage urbain…

 

De gauche à droite : Christophe Ferrari, président de la Métropole et Mermillod-Blondin, maire de Corenc. © Joël Kermabon - Place Grer'net

De gauche à droite : Christophe Ferrari, président de la Métropole (PS) et Jean-Damien Mermillod-Blondin, président du groupe Métropole d'Avenir à la Métropole grenobloise, maire de Corenc (LR). © Joël Kermabon - Place Gre'net

« Drôle de coïncidence qui pousse à accélérer ce projet », déplore François Bazès, vice-président en charge du commerce à la Chambre de commerce et d'industrie, et l'un des animateurs du camp opposé à CVCM – en l'état.

 

A l'occasion de cette concertation, les habitants sont conviés à des balades urbaines, des ateliers de travail. Objectif ? Recueillir les avis sur les choix d'aménagement, les rues à piétonniser, les retours sur le futur nouveau plan de circulation et faire remonter « tous les éléments saillants », indique Eric Piolle…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 52 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !