Les accusés et leurs soutiens quittent la salle d'audience. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Émeutes de Moirans : douze sus­pects jugés au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble

Émeutes de Moirans : douze sus­pects jugés au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble

FOCUS - Douze personnes suspectées d'avoir activement participé aux émeutes qui ont secoué la petite ville de Moirans le 20 octobre 2015 comparaissent à compter de ce lundi 19 septembre devant le tribunal correctionnel de Grenoble. Les avocats de la défense s'étonnent du renvoi de si peu de personnes devant la cour alors que près d'une centaine ont participé aux exactions.

 

 

 

Les accusés et leurs soutiens quittent la salle d'audience. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les accusés et leurs soutiens quittent la salle d'audience. © Joël Kermabon - Place Gre'net

 

C'est sous une forte présence policière et une importante couverture médiatique qu'a débuté, ce lundi 19 septembre, le procès devant le tribunal correctionnel de Grenoble des douze personnes soupçonnées d'avoir participé aux graves émeutes de Moirans.

 

Ce 20 octobre 2015, plusieurs dizaines de personnes, avaient bloqué une route en érigeant des barricades, enflammé des voitures, saccagé la gare et interrompu pendant plusieurs heures les trafics ferroviaire et routier entre Grenoble et Lyon.

 

 

 

Des scènes de fureur d'une extrême violence

 

 

Des scènes de fureur d'une extrême violence qui avaient fortement choqué les habitants de cette petite ville et suscité une vive polémique dont Place Gre'net s'était alors fait l'écho. L'addition s'avère salée, le préjudice ayant été évalué, selon la présidente de la cour, à 230 000 euros…

 

Le restaurant de la gare a subi de gros dégâts. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le restaurant de la gare a subi de gros dégâts. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les raisons de cette colère soudaine ? La fermeté d'un juge qui avait refusé une permission de sortie à Mike Vinterstein qui purgeait alors une peine de cinq ans d'emprisonnement pour vols avec violence. Ce dernier souhaitait en effet pouvoir assister aux obsèques de son frère cadet, mort quelques jours plus tôt dans un accident à bord d'une voiture volée.

 

Le 18 janvier 2016, soit plus de trois mois après les faits, dix-sept personnes ont été interpellées lors d'une opération de grande envergure qui a mobilisé près de 300 gendarmes. Au nombre d'entre elles, deux ont finalement bénéficié d'un non-lieu, trois mineurs étant par ailleurs jugés à part par le tribunal pour enfants.

 

 

 

Un public clairsemé ce 19 septembre

 

 

Contrairement à ce que l'on aurait pu attendre, la salle d'audience est loin d'être pleine ce lundi 19 septembre et c'est devant un public très clairsemé, composé essentiellement de proches des accusés, que s'ouvre le procès. Dix des douze prévenus – qui se présentent libres – font face à la cour. Il s'agit de trois femmes – dont la mère de Mike Vinterstein et de son frère cadet –  et de neuf hommes âgés de 18 à 58 ans.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 65 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

Européennes: la liste Écologie positive et Territoires a fait escale à Grenoble, sur les terres d'Éric Piolle
Européennes : les repré­sen­tants de la liste Écologie posi­tive et ter­ri­toires, en cam­pagne à Grenoble, taclent Éric Piolle

FOCUS - Éric Lafond, porte-parole national de la liste candidate aux élections européennes 2024 Écologie positive et territoires, et son candidat isérois Bernard Zamora ont Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !