Grenoble : un Centre de conception du logiciel pour innover et valoriser

sep article

FOCUS – Le Centre de conception du logiciel a officiellement ouvert ses portes le 15 juin à Minatec, à l’instigation de Grenoble-Alpes Métropole, l’Inria et CEA Tech. L’activité principale de ce nouvel acteur qui s’inscrit dans l’écosystème grenoblois liant chercheurs et entreprises ? Design de puces, conception de logiciels embarqués et test de prototypes. Sans oublier les défis du secteur : la consommation énergétique, la sécurité et la performance.

 

 

 

Inauguration du Centre de Conception du Logiciel. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Inauguration du Centre de concep­tion du Logiciel. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’Net

Réunir les com­pé­tences d’ac­teurs de la région en matière de concep­tion de logi­ciels et de maté­riel pour accom­pa­gner la tran­si­tion numé­rique. Telle est l’am­bi­tion du Centre de concep­tion du logi­ciel (CCL), inau­guré le 15 juin der­nier sur le cam­pus Giant de Grenoble par Grenoble-Alpes Métropole, le CEA Tech et l’Institut natio­nal de recherche en infor­ma­tique et en auto­ma­tique (Inria). Une réponse au pro­jet voulu par Jean-Pierre Verjus, conseiller du pré­sident de l’Inria d’oc­tobre 2010 à juillet 2014, et actuel­le­ment pré­sident de Digital Grenoble.

 

« L’objectif est de répondre à de nou­veaux besoins de l’in­dus­trie du futur », pré­cise Stéphane Siebert, direc­teur de la recherche tech­no­lo­gique du CEA. Mais pas seule­ment. « Ce pro­jet per­met à la Métropole de gar­der une lon­gueur d’a­vance signi­fi­ca­tive dans l’his­toire du numé­rique et de contri­buer à la visi­bi­lité de notre ter­ri­toire à tra­vers le monde », ajoute Fabrice Hugelé, vice-pré­sident de la Métropole, délé­gué à l’é­co­no­mie, l’in­dus­trie, au tou­risme et à l’at­trac­ti­vité du ter­ri­toire. Ce der­nier ne manque d’ailleurs pas de men­tion­ner les béné­fices pour l’i­mage de la ville : « C’est un bon coup de pied au “Grenoble bashing”, dont on a ten­dance à abu­ser ces der­niers mois. […] Nous conti­nuons de tra­vailler tous ensemble, à faire de ce ter­ri­toire un phare, un lieu d’in­ten­sité numé­rique et éco­no­mique. »

 

 

 

Créer de la croissance et de l’emploi

 

 

L’Internet des objets est un des sujets majeurs en train de gagner en impor­tance dans le sec­teur indus­triel. « Aujourd’hui, 40 % de la valeur d’une auto­mo­bile est consti­tué par le numé­rique », rap­pelle Stéphane Siebert. Les acteurs gre­no­blois ont donc décidé de réunir leurs forces pour tra­vailler « dans la plus extrême proxi­mité géo­gra­phique et dans l’in­ti­mité de tra­vail au quo­ti­dien ». Il s’a­git des équipes d’Inria, de CEA Tech, du CRI (Centre de recherche inté­gra­tive), des indus­triels, comme STMicroelectronics et des star­tups.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2656 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.