Laser Game Evolution : une success-story grenobloise

Laser Game Evolution : une success-story grenobloise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Laser Game Evolution fête ses vingt ans cette année. Pas de grand événement en préparation, mais une succession de petites opérations, un fil rouge pour marquer cet anniversaire synonyme de success-story à la grenobloise.

 

 

 

Vingt ans déjà que l’en­tre­prise Laser Game Evolution pro­pose aux Grenoblois des aven­tures au laser dans ses salles laby­rin­thiques. Et tout a com­mencé par une décou­verte faite à Prague par Patrick Fournier à l’âge de vingt-cinq ans : des jeux à laser et infra­rouges. « Un genre de cow­boys et Indiens ver­sion Star Wars », écrit-il. « Je n’a­vais qu’une idée en tête : lan­cer le même genre de jeu en France ! »

 

Celui qui est devenu pré­sident de Laser Game Entreprise raconte com­ment, dès le début, son pro­jet a pris une direc­tion tech­no­lo­gique dif­fé­rente : « Les autres jeux uti­li­saient une tech­no­lo­gie infra­rouge à visée laser. Mais comme nous n’é­tions pas tech­ni­ciens, nous n’a­vons pas vu qu’ils uti­li­saient des infra­rouges ! Nous avons fait notre propre jeu, rien qu’a­vec du laser. Ce qui a rendu le jeu plus rapide, plus pré­cis, plus ludique. Et a créé tout de suite le suc­cès, tant auprès du public habi­tué que des gens qui vou­laient entrer dans cette acti­vité. »

 

Accueil du Laser Game de Saint-Martin d'Hères. Un rendez-vous familial. DR

Accueil du Laser Game de Saint-Martin-d’Hères. Un ren­dez-vous fami­lial. DR

 

Aujourd’hui encore, la concur­rence directe de Laser Game Evolution uti­lise tou­jours – et leurs clients ne s’en plaignent pas – une tech­no­lo­gie mélan­geant infra­rouges et laser, quand Patrick Fournier choi­sit de res­ter sur ses pre­mières amours et de diver­si­fier les pos­si­bi­li­tés de tir. Autant d’é­vo­lu­tions ren­dues pos­sibles par une équipe de treize tech­ni­ciens qui œuvrent dans les locaux même de Saint-Martin-d’Hères.

 

 

 

Un ancrage résolument local

 

 

Si Laser Game Evolution compte aujourd’­hui près de 100 salles en France et dans d’autres pays fran­co­phones, l’en­tre­prise demeure en effet réso­lu­ment atta­chée à Grenoble et son agglo­mé­ra­tion. « Tout est conçu et, à 90 %, fabri­qué ici », insiste Patrick Fournier. « Bien sûr que ça coûte plus cher. La plu­part de nos concur­rents font fabri­quer en Chine. Mais au moins, nous sommes sûrs de la qua­lité. Encore qu’il faut se méfier, les Chinois deviennent très forts ! », nuance-t-il.

 

« On veut être proches des gens avec qui on tra­vaille. Pouvoir se par­ler, pou­voir se com­prendre. Avoir le droit de se trom­per aussi, ce qui n’est pas le cas avec des grosses pro­duc­tions réa­li­sées à l’é­tran­ger. On sait aussi qu’à Grenoble on trou­vera des labo­ra­toires, des entre­prises de techno qui pour­ront nous aider. »

 

Nouveau prototype V3 du pistolet laser. DR

Nouveau pro­to­type V3 du pis­to­let laser. DR

 

Chauvin, Laser Game ? Son pré­sident assume. « On est très gre­no­blois et très fiers de l’être, mais dans le bon sens ! On ne défend pas ce qui n’est pas défen­dable : on défend l’emploi et une région de recherche impor­tante en France. »

 

L’extension sur le reste du ter­ri­toire ne s’est pas faite sans mal. Patrick Fournier évoque avec sin­cé­rité sa col­la­bo­ra­tion infruc­tueuse avec un dis­tri­bu­teur spé­cia­lisé dans les fran­chises. Des per­sonnes qui vou­laient une ren­ta­bi­lité à court terme quand la phi­lo­so­phie de Laser Game s’ins­crit sur le long terme.

 

 

 

Philosophie de la convivialité

 

 

Une phi­lo­so­phie, éga­le­ment, de l’ac­cueil et de la convi­via­lité. « Nous vou­lons faire sor­tir les gens ensemble, entre copains. C’est une vraie volonté que les gens puissent conti­nuer à jouer en sor­tant de chez eux, pas en res­tant scot­chés devant leurs ordi­na­teurs ou leur télé­vi­sion. »

 

Laser Game

Saint-Martin-d’Hères, des joueurs pris dans ce qui res­semble fort à une “impasse mexi­caine”. DR

 

« On a envie de dire que l’on peut jouer à des jeux tech­nos tout en sor­tant, en étant contents de se ser­rer la main ou de faire la bise aux filles ! », conclut Patrick Fournier. Sans oublier de pro­mettre beau­coup de nou­veau­tés et de sur­prises tout au long de l’an­née, afin de fêter digne­ment le ving­tième anni­ver­saire de son entreprise.

 

Et de sa réus­site, qui fait d’elle aujourd’­hui le lea­der du mar­ché fran­çais de « laser tag » en salle, avec un chiffre d’af­faires de près de 23,5 mil­lions d’eu­ros sur l’exer­cice 2015, pour plus de 5 mil­lions de par­ties jouées.

 

 

Florent Mathieu

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Entrepôt logistique de Richardson dévasté suite à l'incendie survenu, samedi 20 novembre 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Incendie dévastateur de Richardson à Grenoble : la directrice du site attend toujours la visite du maire

EN BREF - Encore secouée par l'incendie qui a ravagé l'entrepôt de Richardson le samedi 20 novembre 2021 mais déterminée à se retrousser les manches, Lire plus

À Fontaine, une fromagerie qui préfigure la future foncière locale de la Métro en soutien aux commerces de proximité
Commerces de proximité : une fromagerie de Fontaine, symbole de la future foncière locale de la Métro

FOCUS - Pas moins de deux élus de la Ville de Fontaine, une vice-présidente de la Métro et une députée de l'Isère ont participé à Lire plus

Sophie Sidos, administratrice du groupe Vicat, a été élue présidente du Medef Isère, jeudi 18 novembre 2021. © les Affiches/compra
Sophie Sidos, administratrice du groupe Vicat, élue à la présidence du Medef Isère

FOCUS - Sophie Sidos a été élue présidente du Medef Isère, ce jeudi 18 novembre 2021, pour un mandat de deux ans. L'administratrice du groupe Lire plus

Inauguration des nouveaux locaux de Soleeo à Echirolles le mardi 16 novembre
« Territoire zéro chômeur de longue durée » : Soleeo inaugure ses locaux à Échirolles

FOCUS - Soleeo, entreprise à but d’emploi en devenir, a inauguré ses locaux à Échirolles, ce mardi 16 novembre 2021. Des locaux indispensables pour lui permettre Lire plus

L'école Grenoble INP - Génie industriel fête ses 30 ans depuis le 14 octobre jusqu'au 30 novembre
L’école Grenoble INP – Génie industriel fête ses 30 ans depuis le 14 octobre jusqu’au 30 novembre

FLASH INFO — Depuis le 14 octobre et jusqu'au 30 novembre, au travers de séminaires en ligne plus un événement en présentiel le 26 novembre, Lire plus

la réglementation en vigueur sur la protection des espèces animales
Déplacement d’Agnès Pannier-Runacher en Isère le 19 novembre, « sous le signe de la décarbonation de l’industrie »

FLASH INFO — La ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher est (de nouveau) attendue en Isère vendredi 19 novembre. Un déplacement "placé sous le Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin