Laser Game Evolution : une suc­cess-story grenobloise

Laser Game Evolution : une suc­cess-story grenobloise

FOCUS – Laser Game Evolution fête ses vingt ans cette année. Pas de grand évé­ne­ment en pré­pa­ra­tion, mais une suc­ces­sion de petites opé­ra­tions, un fil rouge pour mar­quer cet anni­ver­saire syno­nyme de suc­cess-story à la grenobloise.

Vingt ans déjà que l’en­tre­prise Laser Game Evolution pro­pose aux Grenoblois des aven­tures au laser dans ses salles laby­rin­thiques. Et tout a com­mencé par une décou­verte faite à Prague par Patrick Fournier à l’âge de vingt-cinq ans : des jeux à laser et infra­rouges. « Un genre de cow­boys et Indiens ver­sion Star Wars », écrit-il. « Je n’a­vais qu’une idée en tête : lan­cer le même genre de jeu en France ! »

Celui qui est devenu pré­sident de Laser Game Entreprise raconte com­ment, dès le début, son pro­jet a pris une direc­tion tech­no­lo­gique dif­fé­rente : « Les autres jeux uti­li­saient une tech­no­lo­gie infra­rouge à visée laser. Mais comme nous n’é­tions pas tech­ni­ciens, nous n’a­vons pas vu qu’ils uti­li­saient des infra­rouges ! Nous avons fait notre propre jeu, rien qu’a­vec du laser. Ce qui a rendu le jeu plus rapide, plus pré­cis, plus ludique. Et a créé tout de suite le suc­cès, tant auprès du public habi­tué que des gens qui vou­laient entrer dans cette acti­vité. »

Accueil du Laser Game de Saint-Martin d'Hères. Un rendez-vous familial. DR

Accueil du Laser Game de Saint-Martin-d’Hères. Un ren­dez-vous fami­lial. DR

Aujourd’hui encore, la concur­rence directe de Laser Game Evolution uti­lise tou­jours – et leurs clients ne s’en plaignent pas – une tech­no­lo­gie mélan­geant infra­rouges et laser, quand Patrick Fournier choi­sit de res­ter sur ses pre­mières amours et de diver­si­fier les pos­si­bi­li­tés de tir. Autant d’é­vo­lu­tions ren­dues pos­sibles par une équipe de treize tech­ni­ciens qui œuvrent dans les locaux même de Saint-Martin-d’Hères.

Un ancrage réso­lu­ment local

Si Laser Game Evolution compte aujourd’­hui près de 100 salles en France et dans d’autres pays fran­co­phones, l’en­tre­prise demeure en effet réso­lu­ment atta­chée à Grenoble et son agglo­mé­ra­tion. « Tout est conçu et, à 90 %, fabri­qué ici », insiste Patrick Fournier. « Bien sûr que ça coûte plus cher. La plu­part de nos concur­rents font fabri­quer en Chine. Mais au moins, nous sommes sûrs de la qua­lité. Encore qu’il faut se méfier, les Chinois deviennent très forts ! », nuance-t-il.

« On veut être proches des gens avec qui on tra­vaille. Pouvoir se par­ler, pou­voir se com­prendre. Avoir le droit de se trom­per aussi, ce qui n’est pas le cas avec des grosses pro­duc­tions réa­li­sées à l’é­tran­ger. On sait aussi qu’à Grenoble on trou­vera des labo­ra­toires, des entre­prises de techno qui pour­ront nous aider. »

Nouveau prototype V3 du pistolet laser. DR

Nouveau pro­to­type V3 du pis­to­let laser. DR

Chauvin, Laser Game ? Son pré­sident assume. « On est très gre­no­blois et très fiers de l’être, mais dans le bon sens ! On ne défend pas ce qui n’est pas défen­dable : on défend l’emploi et une région de recherche impor­tante en France. »

L’extension sur le reste du ter­ri­toire ne s’est pas faite sans mal. Patrick Fournier évoque avec sin­cé­rité sa col­la­bo­ra­tion infruc­tueuse avec un dis­tri­bu­teur spé­cia­lisé dans les fran­chises. Des per­sonnes qui vou­laient une ren­ta­bi­lité à court terme quand la phi­lo­so­phie de Laser Game s’ins­crit sur le long terme.

Philosophie de la convivialité

Une phi­lo­so­phie, éga­le­ment, de l’ac­cueil et de la convi­via­lité. « Nous vou­lons faire sor­tir les gens ensemble, entre copains. C’est une vraie volonté que les gens puissent conti­nuer à jouer en sor­tant de chez eux, pas en res­tant scot­chés devant leurs ordi­na­teurs ou leur télé­vi­sion. »

Laser Game

Saint-Martin-d’Hères, des joueurs pris dans ce qui res­semble fort à une “impasse mexi­caine”. DR

« On a envie de dire que l’on peut jouer à des jeux tech­nos tout en sor­tant, en étant contents de se ser­rer la main ou de faire la bise aux filles ! », conclut Patrick Fournier. Sans oublier de pro­mettre beau­coup de nou­veau­tés et de sur­prises tout au long de l’an­née, afin de fêter digne­ment le ving­tième anni­ver­saire de son entreprise.

Et de sa réus­site, qui fait d’elle aujourd’­hui le lea­der du mar­ché fran­çais de « laser tag » en salle, avec un chiffre d’af­faires de près de 23,5 mil­lions d’eu­ros sur l’exer­cice 2015, pour plus de 5 mil­lions de par­ties jouées.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Personnes marchant en se tenant la main rue Félix Poulat.
La hausse de la popu­la­tion s’é­rode en Auvergne-Rhône-Alpes et Grenoble perd des habitants

FOCUS - À l'occasion de la nouvelle année, l'Insee a délivré ses dernières données démographiques, en date du 1er janvier 2020, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Lire plus

L'éditeur Gallimard Jeunesse célèbre le 25e anniversaire des aventures de Harry Potter. Les romans restent des bestsellers ! © Warner Bros. France
Deux librai­ries gre­no­bloises célèbrent l’an­ni­ver­saire de Harry Potter samedi 4 février

EN BREF - Harry Potter vient d'avoir 25 ans. Pour marquer le coup, à Grenoble, deux librairies (la Fnac Victor-Hugo et Momie) prévoient de célébrer Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

Flash Info

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !