Une nouvelle station de recharge à hydrogène à Grenoble

sep article

EN BREF – Le site de GEG, rue Félix-Esclangon à Grenoble, comporte désormais une station de recharge pour véhicules électriques à hydrogène. Quatrième du genre dans l’agglomération, cette station marque une nouvelle étape dans le projet Hyway. Soutenu par l’État et la Région Rhône-Alpes, ce programme a déjà mis en circulation vingt-cinq véhicules utilitaires, soit la plus vaste flotte de véhicules hybrides batterie et hydrogène d’Europe.

 

 

 

Prévue ini­tia­le­ment à l’automne der­nier, l’inauguration de cette sta­tion de recharge d’hydrogène implan­tée au cœur de Grenoble fait suite au lan­ce­ment dans l’agglomération de la plus grande flotte de véhi­cules élec­triques à hydro­gène d’Europe, en juin 2015. Coordonné par le pôle de com­pé­ti­ti­vité Tenerrdis, le pro­jet Hyway est sou­tenu et cofi­nancé par l’Agence de l’environnement et de la maî­trise de l’énergie (Ademe), la Direction régio­nale de l’environnement, de l’aménagement et du loge­ment (Dreal), la Région, mais aussi par des fonds euro­péens.

 

Inauguration de la nouvelle station de recharge à Hydrogène du projet HyWay au GEG de Grenoble

Inauguration de la nou­velle sta­tion de recharge à Hydrogène du pro­jet HyWay au GEG de Grenoble

À ce jour, le pro­jet Hyway compte vingt-cinq Renault Kangoo Z‑E H2 qui ont été ache­tés par une quin­zaine d’entreprises et de col­lec­ti­vi­tés locales*. Objectif : pro­po­ser à ses clients un ensemble de véhi­cules uti­li­taires avec des sta­tions de recharge bien répar­ties sur l’agglomération. Après celles situées à Sassenage et sur les sites de Symbio FCell et du CEA à Grenoble, cette qua­trième sta­tion sur le site de GEG a été conçue, ins­tal­lée et sera exploi­tée par Air Liquide. Elle est en capa­cité de rechar­ger les quelque cin­quante véhi­cules mis sur le mar­ché à Grenoble et Lyon.

 

Ces uti­li­taires, dotés d’une bat­te­rie incor­po­rée et d’un pro­lon­ga­teur d’autonomie pile à hydro­gène, peuvent par­cou­rir jusqu’à 300 kilo­mètres en condi­tion de conduite urbaine inten­sive. L’hybridité offre par ailleurs un gain de temps consi­dé­rable lorsque l’on sait la rapi­dité avec laquelle une recharge s’effectue : moins de cinq minutes contre plu­sieurs heures pour un véhi­cule élec­trique clas­sique.

 

Avec pour slo­gan « Zéro émis­sion, plus loin, main­te­nant ! », le pro­gramme Hyway veut déve­lop­per la mobi­lité durable à base d’hydrogène. Cette éner­gie propre, décar­bo­née, contri­bue à la pré­ser­va­tion de l’environnement en rédui­sant la pro­duc­tion de gaz à effet de serre et la pol­lu­tion dans les agglo­mé­ra­tions. Un (grand) pas en avant sur le che­min de l’énergie propre et durable. Pour l’heure, ce pro­gramme n’est pas encore ouvert aux par­ti­cu­liers.

 

 

Cassandre Jalliffier

 

 

Lire aussi : Grenoble, capi­tale Européenne du véhi­cule élec­trique à hydro­gène

 

 

 

* Air Liquide, CEA, CETUP, Cofely Services, Colas, Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, Département de l’Isère, Eolya, Grenoble-Alpes Métropole, Groupe Vicat, La Poste, Qualit’Express, Schneider Electric, Serfim Eau Fileppi, Sierg et Tronico.

 

 

 

Réouverture des musées
commentez lire les commentaires
5586 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.