Des locataires d’Actis jettent un froid dans l’agence de Teisseire

sep article

Internationaux de France de patinage du 1er au 3 novembre 2019 à Grenoble

REPORTAGE – Ce mercredi 9 décembre à 15 heures, une trentaine de locataires d’Actis emmitouflés dans des couvertures ont investi l’agence du bailleur social du quartier Teisseire « pour se réchauffer ». Une action symbolique visant à dénoncer des appartements froids et mal isolés et à demander à leur bailleur qu’un plan de rénovation de leurs immeubles soit rapidement mis en place.

 

 

 

Des locataires d'Actis emmitouflés dans des couvertures investissent l'agence de Teisseire. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des locataires d’Actis emmitouflés dans des couvertures investissent l’agence de Teisseire. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Scène insolite, ce mercredi 9 décembre, devant l’agence Actis du quartier Teisseire située 20 rue Paul Cocat. Las de sentir des courants d’air froid traverser les huisseries des fenêtres de leurs appartements, une trentaine de locataires engoncés dans des couvertures et des plaids sont venus « se réchauffer » dans les locaux de leur agence Actis.

 

Objectif de cette action symbolique qui s’est déroulée dans le calme ? Obtenir d’Actis un plan de rénovation plus ambitieux et plus de moyens affectés à la réhabilitation thermique de leurs logis.

 

L’action était coordonnée par l’Alliance citoyenne de l’agglomération grenobloise, dont les objectifs sont de « construire des relations, mutualiser les forces et les compétences entre des personnes, des associations et des communautés prêtes à s’allier sur des campagnes citoyennes communes », précise son site web.

 

 

 

« Les boiseries de mes fenêtres se fendent ! »

 

 

« Nous avons des entrées d’air tout autour des chambranles des fenêtres. Il y a la pluie qui rentre ! », se plaint, exaspérée, une des habitantes présentes. « Les boiseries de mes fenêtres se fendent et se délitent. Je suis contrainte de les recoller comme je peux. L’air passe, et il faut que j’enlève la moisissure », explique une autre.

 

Une discussion très animée. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une discussion très animée. © Joël Kermabon – Place Gre’net

A l’entrée de l’hiver, l’inconfort que subissent les quelque 132 locataires d’Actis touchés par ces défauts d’isolation devient réellement problématique. 89 d’entre eux ont d’ailleurs signé une pétition pour demander à Actis d’agir sans délais.

 

C’est Laurent Richiero, directeur des services de proximité d’Actis, qui est venu, dans l’urgence et toutes affaires cessantes, répondre aux revendications des habitants installés dans une salle de réunion de l’agence.

 

Bien que ne cautionnant pas la forme employée, c’est tout de même de bonne grâce qu’il argumentera au nom d’Actis. Notamment en rappelant aux locataires que le parc d’appartements du quartier Teisseire a été « réhabilité dans sa quasi-totalité » depuis 2004.

 

Il concède néanmoins que cela portait beaucoup sur des travaux d’isolation de logements énergivores mais pas sur le remplacement des menuiseries. « Oui, nous savons que les menuiseries ne sont pas en très bon état sur le secteur. Nous en sommes conscients. Vous avez raison ! Mais ne généralisons pas, ce n’est que sur certains logements », tempère le directeur.

 

 

 

Un budget de 60.000 euros

 

 

Sur ce constat, Laurent Richiero expliquera que c’est la raison pour laquelle, en 2014, un marché de remplacement de menuiseries ponctuelles a été passé avec une entreprise. Une sélectivité des opérations de rénovations dont les locataires ne veulent plus car ils estiment qu’elles sont effectuées « à la tête du client ». Ce qu’ils veulent c’est qu’un plan d’action global puisse être mis en place très rapidement. « Nous n’en sommes plus au niveau où il va s’agir de sempiternelles prises de rendez-vous ou de discussions. Il s’agit bien de prendre des décisions concrètes », rappellent-ils avec force.

 

Des représentants de l'Alliance citoyenne. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des représentants de l’Alliance citoyenne. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Sur Teisseire, depuis de nombreuses années, dans le cadre préliminaire de l’Anru et en ce qui nous concerne sur les fenêtres aujourd’hui, 60.000 euros par an ont été investis. Ce sont des budgets spécifiques dont l’agence a été dotée pour améliorer les fenêtres les plus vétustes », déclare  Ingrid Lange, directrice de l’agence Actis de Teisseire.

 

« Insuffisant ! », rétorquent les habitants qui réclament quant à eux une très forte augmentation de cette dotation, certains parlant même de passer à 200.000 euros.

 

Cependant, Actis n’est pas resté les bras croisés, à en croire la directrice de l’agence. Cette dernière précise qu’un chantier “test” verra le jour en 2016 sur les numéros 9, 11, 13 rue Georges de Mantayer. Lequel couplera nécessairement le changement des menuiseries et la mise en place d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC). « C’est là la première phase qui va enclencher la pérennisation du chantier à l’échelle de Teisseire », assure, confiante, la directrice.

 

 

 

« Nous ne pouvons pas nous engager sur l’augmentation du budget »

 

 

Si les locataires n’ont pas eu gain de cause immédiat sur toute la ligne à l’issue de cette opération, ils n’en ont pas moins obtenu un rendez-vous avec Laurent Richiero et Ingrid Lange d’ici la fin de la semaine. « Une information sur le budget leur sera également fournie d’ici le 18 décembre, mais nous ne pouvons pas nous engager sur son augmentation », prévient, prudente, Ingrid Lange.

 

Sandrine Asseghe, de l’Alliance citoyenne et porte-parole des 132 habitants concernés, se dit satisfaite des résultats de l’action. « Nous avons obtenu un rendez-vous et l’assurance d’obtenir plus d’informations sur le budget qui sera consacré à l’avenir à la réalisation de ces travaux de rénovation », résume la porte-parole.

 

 

Joël Kermabon

 

 

Action brouettes des locataires du bailleur social Actis Teisseire © Alliance Citoyenne Teisseire

 

À lire aussi sur Place Gre’net :

 

Locataires en colère : Actis baille-t-il aux corneilles à l’Abbaye ?

Actis Teisseire : action brouettes des locataires

Les bailleurs sociaux au cœur de la transition énergétique

 

 

 

commentez lire les commentaires
6921 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bonjour,
    Tres belle action,le seul petit problème est que lorsque nous avons créé cette association elle devait être gérée par des citoyens. Et eux seul devaient trouver le pouvoir d’agir afin de se sortir de certaines injustices (emploi,logement,politique de la ville,éducation……..)
    Quand je vois les photos je m’aperçois que ce n’est pas encore le cas…Certains professionnels sont encore aux avant postes…….
    BENYOUB ABDELKADER

    N,B: Le directeur d’ACTIS n’est autre que monsieur PIOLLE……..Le financier de SHANGHAI ……..

    sep article