Actis Teisseire : Action brouettes des locataires

sep article



EN BREF – Ce mercredi 6 mai, 42 locataires munis de brouettes se sont rendus à l’agence Actis du quartier Teisseire, afin de récupérer des affaires prises par le bailleur dans leur cave en octobre 2014. Une délégation a été reçue par la directrice de l’agence et un rendez-vous fixé le mercredi 13 mai. Actis pourrait également proposer une compensation financière sous forme d’avoirs.

 

 

 

Action brouettes devant l'agence d'Actis Teisseire © Alliance Citoyenne Teisseire

Action brouettes devant l’a­gence d’Actis Teisseire. © Alliance Citoyenne Teisseire

Lassés des abus d’Actis Teisseire, leur bailleur social, des loca­taires de la tour du 16 Cocat, à Grenoble, ont décidé de pas­ser à l’action. Ce mer­credi 6 mai, 42 d’entre eux, munis de brouettes se sont ren­dus à l’agence de Teisseire pour récu­pé­rer des affaires prises dans leurs caves par le bailleur.

 

En octobre 2014, Actis avait en effet pro­cédé au vidage des caves des loca­taires sans les pré­ve­nir. Suite à cette opé­ra­tion, nombre de loca­taires avaient perdu des affaires per­son­nelles entre­po­sées, comme des vélos, caisses à outils ou encore vête­ments pour enfants.

 

Selon l’Alliance citoyenne de Grenoble, seul le débar­ras­sage des allées de cave avait été évo­qué lors de la réunion de pied d’immeuble du 9 sep­tembre. Un grand nombre de ces caves étaient en effet ouvertes depuis mai 2014, suite à une inter­ven­tion des ser­vices de police spé­cia­li­sés dans la recherche de la drogue.

 

 

 

De nombreux problèmes déjà signalés

 

 

Toujours selon de l’Alliance citoyenne de Grenoble, cet épi­sode s’ajoute aux nom­breux pro­blèmes déjà dénon­cés par les loca­taires, comme le net­toyage mal fait, les charges exces­sives et la mau­vaise iso­la­tion des appar­te­ments.

 

Une délé­ga­tion a éga­le­ment été reçue, ce mer­credi 6 mai, par la direc­trice de l’agence qui leur a accordé un ren­dez-vous pour le mer­credi 13 mai. Dans les pro­chains mois, Actis pour­rait éga­le­ment leur pro­po­ser une com­pen­sa­tion finan­cière sous forme d’avoirs.

 

Contactée à plu­sieurs reprises, l’a­gence Actis Teisseire n’a pas répondu à nos demandes d’in­ter­view.

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
5348 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.