Une voiture de la police nationale devant l'hôtel de ville de Grenoble. © SH

Police à Mistral : “C’est une vraie lutte de territoires”

Police à Mistral : “C’est une vraie lutte de territoires”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENTRETIEN - Épisode 6 - En mars 2013, la cité Mistral est devenue une zone de sécurité prioritaire (ZSP), aux côtés de trois autres quartiers de l’agglomération : Teisseire, la Villeneuve de Grenoble et celle d'Échirolles. Un changement de dénomination « purement politique », selon Jean-Luc Maggliozzi, ancien officier de police chargé de mission pour l’ensemble de la ZSP de Grenoble et ancien chef de la division Sud de la police nationale. Aujourd’hui à la retraite, il dresse le bilan de ses deux dernières années de service.

 

 

 ➔ 2 348 mots

L'hôtel de police de Grenoble. © SH

L'hôtel de police de Grenoble.

 

Qu'est-ce qui a changé à Grenoble depuis la mise en place de la zone de sécurité prioritaire (ZSP)  ?

 

 

La brigade spécialisée de terrain (BST), qui a été créée spécialement pour intervenir dans les zones de sécurité prioritaires, agit dans le cadre d’opérations de prévention et de maintien de l’ordre. Ses équipements sont adaptés à ce type d’intervention. Auparavant, en zone urbaine sensible (Zus), les policiers intervenaient casqués, en armure de la tête aux pieds, à tel point que les gens les surnommaient « les robocops ». En ZSP, l’équipement a été allégé et nous avons modulé notre façon de travailler.

 

CRS police nationale quartier Mistral Grenoble

DR

Dorénavant, la BST assure une présence continue sur ces quartiers. Excepté pour Mistral, où elle n’intervient pas. Une brigade d’intervention spéciale est toutefois déployée sur le quartier. Elle intervient fréquemment pour maintenir la pression. Les CRS peuvent aussi intervenir ponctuellement sur demande de Paris.

 

 

Qu’est-ce qui justifie ce particularisme sur Mistral ?

 

 

C’est un choix de la direction. Nous n’avons jamais su pourquoi exactement. Pour des raisons géographiques, sûrement : les trois autres quartiers se trouvent dans une zone géographique proche, alors que Mistral est excentré. Plus spécifiquement encore, Mistral est le seul quartier qui ne se traverse pas. C’est une enclave pure. Les seules personnes qui entrent à l’intérieur du quartier sont soit des habitants, soit des consommateurs. Mistral n’est presque pas un quartier, c’est un “village gaulois”.

 

Le trafic de stupéfiants est géré par deux familles que tout le monde connaît. C’est l’un des quartiers les plus surveillés car le plus fort en matière de drogues. Les dealers sont plus professionnels qu’ailleurs. A chaque interpellation, ils font évoluer leur façon de travailler et nous devons repenser nos stratégies d’intervention. C’est un tout petit territoire [10 hectares, ndlr] et les barons de la drogue ont la mainmise sur le quartier. A commencer par les commerces.

 

 

Justement, il est frappant de voir à quel point le quartier souffre du manque de magasins de proximité, surtout depuis la fermeture du Lidl. Comment expliquer qu’aucune supérette ne veuille s’implanter ?

 

 

L'ancien magasin Lidl dans le quartier Mistral à Grenoble. © Ville de Grenoble

L'ancien magasin Lidl dans le quartier Mistral à Grenoble. © Ville de Grenoble

Les magasins subissent régulièrement des attaques. Nous sommes convaincus qu’il y a un business avec les bandes. Comme pour la plupart des commerces du quartier, le Lidl avait passé une sorte de compromis avec les trafiquants mais, au bout d’un certain moment, les jeunes étaient de plus en plus gourmands. Plus personne ne voulait travailler comme agent de sécurité. Les caissières étaient aussi régulièrement menacées. Ce n’était plus tenable économiquement.

 

On peut imaginer que le boulanger a fermé pour les mêmes motifs. Il y a eu un bar, un magasin télécom et un coiffeur, tous les trois abandonnés. Les deux premiers avaient été rachetés ou accaparés par les dealers. Il reste actuellement une boucherie, un tabac et une pharmacie dans le quartier. Sur la nouvelle place, à côté du Plateau, il y a un boulanger arrivé en octobre 2013 et une sandwicherie… Pourvu que ça dure !

 

 

Cette politique du compromis est-elle monnaie courante dans le quartier ?

 

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Résidence Les portes de l'Ouest, avenue Rhin-et-Danube. DR
Grenoble : la police fait main basse sur une impor­tante quan­tité de stu­pé­fiants près du quar­tier Mistral

FLASH INFO - Les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l'Isère ont saisi, ce samedi 6 novembre 2021, une très Lire plus

Vol de chèques-vacances au COS de Grenoble: les agents ne seront pas lésés, assure Pierre Mériaux
Un jeune homme de 24 ans retrouvé mort dans une rési­dence étu­diante à Echirolles, la piste cri­mi­nelle privilégiée

FLASH INFO - Le corps sans vie d'un jeune homme de 24 ans, de nationalité kenyane, a été découvert dans un logement d'une résidence étudiante Lire plus

Tirs de mortiers d'artifice. Image Facebook Julien Martinez
Grenoble : des poli­ciers visés par des tirs de mor­tiers à la Villeneuve, lors de la nuit d’Halloween

FLASH INFO - Des policiers ont été pris à partie par une dizaine de personnes, dans la soirée du dimanche 31 octobre 2021, galerie de Lire plus

La rue Très-Cloîtres à Grenoble. DR
Trois hommes pla­cés en déten­tion après avoir tenté d’in­cen­dier un com­merce, rue Très-Cloîtres à Grenoble

FLASH INFO - Dans la nuit du lundi au mardi 5 octobre 2021, la police a interpellé trois individus qui tentaient d'incendier un local commercial Lire plus

Contrôle policier nocturne. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Un poli­cier blessé lors d’une course-pour­suite à Grenoble, deux des quatre occu­pants du véhi­cule tou­jours en fuite

FLASH INFO - Une course-poursuite s'est engagée entre les policiers et un véhicule tentant d'échapper à un contrôle, au cours de la nuit du mardi Lire plus

Nouveau coup dur pour le trafic de stupéfiants à Grenoble Extérieur du palais de justice de Grenoble. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Grenoble : l’au­teur pré­sumé de la ten­ta­tive de meurtre sur la ter­rasse du bar Le Bilboquet a été incarcéré

FLASH INFO - La police a arrêté le 27 septembre 2021 un homme âgé de 51 ans suspecté d'avoir porté des coups de couteau sur Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin