Le CROUS réclame des moyens à l’Etat

sep article



Ce mardi 4 février, un certain nombre de salariés du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) de Grenoble et du Centre local des œuvres universitaires et scolaires (Clous) de Chambéry ont suivi le préavis de grève déposé par l’Union nationale des syndicats CGT le 13 janvier dernier. Ils se sont donc réunis devant le bâtiment administratif du Crous pour demander à l’État de réagir face à une situation qu’ils jugent de plus en plus difficile pour eux, comme pour les étudiants.

 
 
Manifestation de la CGT devant le Crous de Grenoble le 5 février 2014

© Guillaume Rantet – placegrenet.fr

 
 
La situa­tion des employés du Crous n’en finit pas de se dégra­der, à en croire les gré­vistes. Au cœur de leur colère : le sta­tut des agents et la baisse du sou­tien de l’État. « Le per­son­nel a un sta­tut pré­caire, nous vou­lons un sta­tut d’État de la fonc­tion publique » explique Ozdemir Huseyin, délé­gué régio­nal et natio­nal. Le per­son­nel est en fait consti­tué d’« agents non-titu­laires de l’État, rému­né­rés sur les res­sources de l’établissement », indique la CGT dans un com­mu­ni­qué. Concrètement, Ozdemir Huseyin évoque des « salaires de misère » gelés, et sans pos­si­bi­lité d’évolution de car­rière.
 
Pour lui, cela ne fait aucun doute : on demande plus avec moins. « On doit gérer des éta­blis­se­ments sup­plé­men­taires avec moins de moyens et mutua­li­ser les ser­vices parce que l’État ne nous aide pas assez ». Insoutenable, selon les sala­riés. Conséquence : « Les pro­blèmes de souf­france au tra­vail se mul­ti­plient : la sur­charge de tra­vail entraîne des pro­blèmes de santé et de dépres­sion », dénonce Ozdemir Huseyin.
 
Banderole étudiants travailleurs tous concernés manifestation de la CGT du Crous Grenoble le 5 février 2014

© Guillaume Rantet – placegrenet.fr

Quant aux étu­diants, ils sont très direc­te­ment tou­chés par la baisse des sub­ven­tions de l’État, de 10 mil­lions d’euros pour 2014 selon la CGT. « Le Crous est obligé d’augmenter les prix pour équi­li­brer le bud­getLa consé­quence pour les étu­diants, c’est une aug­men­ta­tion du coût des loyers et des tickets de res­tau­ra­tion ». Et le délé­gué syn­di­cal de conclure : « On demande des enga­ge­ments de l’État pour le per­son­nel Crous et pour les étu­diants ».
 
De son côté, la direc­tion du Crous, contac­tée à de mul­tiples reprises depuis hier, n’a pas donné suite à notre demande d’in­ter­view.
 
 
Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
2867 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.