Interieur de l'espace de travail partagé Cowork in Grenoble avec Le Phare, accélérateur de startups visant à faire émerger de jeunes pousses du numérique

Digital start-up companies : heading for Le Phare !

Digital start-up companies : heading for Le Phare !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – In Grenoble, two passionate entrepreneurs have just launched a start-up booster, named Le Phare, within the shared workspace Cowork. The objective ? To guide and contribute to the creation of small companies with promising growth in the digital industry.

 

 

 

Devanture de l'espace de travail partagé Cowork in Grenoble avec Le Phare, accélérateur de startups visant à faire émerger de jeunes pousses du numérique

© Nils Louna / pla​ce​gre​net​.fr

« Who doesn’t inno­vate isn’t from Grenoble ! ». Mathieu Genty has adop­ted this slo­gan for his com­pany Cowork in Grenoble. A place at 12 rue Servan, which com­bines a sha­red works­pace of exchange and a start-up booster.
 
« We star­ted from a simple obser­va­tion, explains Jonathan Bonzy, resident entre­pre­neur in this cowor­king space and co-foun­der of Le Phare : a non-tech­no­lo­gi­cal start-up will struggle to find ade­quate assis­tance in Grenoble. However, there is already an eco-sys­tem that vali­dates ideas, finds skills and finances the boo­ting. »
 
 
Hence the desire to create a place that enables these young fled­gling entre­pre­neurs to refine their ideas during three months with a team of experts, before facing the mar­ket to raise funds and then, move up a gear in their development.
 
 
About thirty men­tors, all experts in the busi­ness world, have already agreed to give advice and share their expe­riences and their net­work of contacts with the young entrepreneurs.
 
Interieur de l'espace de travail partagé Cowork in Grenoble avec Le Phare, accélérateur de startups visant à faire émerger de jeunes pousses du numérique

© Nils Louna / pla​ce​gre​net​.fr

 
 
A thou­sand clients in a hun­dred days
 
 
 
« The idea is to go very fast with a tar­get of a thou­sand clients in a hun­dred days. Thus making sure that when the start-up is facing the inves­tor, it already has the « trac­tion » (edi­tor’s note : caæ­pa­city of a start-up, a pro­duct or a ser­vice to attract its first clients, to draw publi­city and convince more and more users) », spe­ci­fies Jonathan Bonzy.
 
A way to reas­sure inves­tors and make them dream at the same time with a dyna­mic pro­ject. « Start-up funds that will come on the intro­duc­tion day could invest up to 200,000 EUR, kno­wing that they will be intro­du­ced to the best digi­tal pro­mo­tion in Grenoble. »
 
From its part, Le Phare has plan­ned to remu­ne­rate up to 5 % of the amounts rai­sed and by taking 1 % of the shares in each crea­ted com­pany. « The idea is not to take an impor­tant part of the capi­tal but to be able to finance the assis­tance and the trai­ning of the fol­lo­wing pro­mo­tions of the Phare with the help of experts. All this should take place and boost their growth at the same time. »
 
For the time being, the Phare is still acti­vely loo­king for start-ups to com­plete its first pro­mo­tion. So, young entre­pre­neurs in pro­gress can take note. Or people who know one start-up : « Any per­son who will recom­mend us a start-up, which will regis­ter at Le Phare, will get a remu­ne­ra­tion of 1 % of the amount raised. »
 
If you are inter­es­ted, please contact Le Phare via their contact form.
 
Paul Turenne
 
 
Translation by Sandra Bailly, Translator / Desktop Publishing specialist 
Phone : +33 (0)6 95 87 15 27 – email : sandra.bailly79 [at] gmail​.com
 
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

PT

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ferme des Délices de Belledonne. © Mon beau terroir
Redécouvrir les visites à la ferme avec la plateforme Mon Beau Terroir

FOCUS - Envie d'une sortie originale, pédagogique et interactive pendant les vacances de la Toussaint ou tout au long de l'année ? C'est désormais possible en Lire plus

La gamme complète de jus "Origin", en vente dès le 15 juin à Grenoble © Origin
Natura France lance Origin, une nouvelle boisson grenobloise et bio

EN BREF – La start-up grenobloise Natura France lance, le 15 juin prochain, une gamme de boissons 100 % bio et naturelle. Ces jus commercialisés Lire plus

Solution : propriétaire d'animal Linkyvet © Linkyvet
La startup grenobloise Linkyvet lève 550 000 euros auprès d’investisseurs régionaux

  FIL INFO - Première solution française de téléconsultation vétérinaire, la jeune pousse grenobloise Linkyvet vient de réaliser une levée de fonds auprès d’investisseurs régionaux. Créée en avril Lire plus

L’entreprise grenobloise Activity Lab lauréate régionale du Concours Start-up Enedis

FIL INFO – La finale régionale du Concours Start-up Enedis se tenait à Grenoble le mercredi 4 juillet. Sur les huit candidats, deux entreprises lauréates, une Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin