Les Sept Laux : l’Association jus­tice ani­maux Savoie s’op­pose à la tenue de toro-pis­cine et lâchers de vachettes dans la station

Les Sept Laux : l’Association jus­tice ani­maux Savoie s’op­pose à la tenue de toro-pis­cine et lâchers de vachettes dans la station

FLASH INFO – L’Association jus­tice ani­maux Savoie (Ajas) dénonce la tenue des fes­ti­vi­tés camar­guaises, pré­vues samedi 6 juillet 2024 dans la sta­tion des Sept Laux. Les jeux tau­rins pro­gram­més, comme le toro-pis­cine, les lâchers de vachettes ou les ban­di­dos, pro­voquent en effet un « stress immense » chez les ani­maux, selon l’as­so­cia­tion, qui a inter­pellé à ce sujet la mai­rie de Theys.

Après les com­bats de vaches d’Heyrens, en juin 2024, c’est un nou­vel évè­ne­ment orga­nisé aux Sept Laux qui sus­cite la colère de l’Association jus­tice ani­maux Savoie (Ajas). La sta­tion isé­roise accueille en effet des “fes­ti­vi­tés camar­guaises”, samedi 6 juillet. Au menu : courses de vachettes, “toro-pis­cine” (diver­tis­se­ment consis­tant à atti­rer une vache dans un bas­sin au centre d’une arène), cabes­trias, ban­di­dos (courses de tau­reaux enca­drées par des cavaliers)…

Toro-piscine, bandidos... L'Ajas contre les jeux taurins aux 7 Laux

Pour l’Ajas, les jeux tau­rins, comme le toro-pis­cine, qui consiste à atti­rer une vache dans un bas­sin au centre d’une arène, causent un énorme stress aux ani­maux. © AJAS

Des jeux tau­rins met­tant en scène des tau­reaux espa­gnols ou camar­guais. Certes, ceux-ci n’im­pliquent pas, contrai­re­ment à une cor­rida par exemple, la mise à mort des ani­maux. Mais ils n’en res­tent pas moins sources d’un « stress immense pour les ani­maux », s’in­surge l’as­so­cia­tion dans un com­mu­ni­qué dif­fusé jeudi 4 juillet.

Les vaches sont ainsi « plon­gées dans un milieu qui leur est étran­ger », sou­ligne l’Ajas. « La foule les harangue pour les effrayer, afin de les faire cou­rir plus vite ou encore de les pré­ci­pi­ter dans la “pis­cine”. La musique est assour­dis­sante. Lors des cabes­trias, elles sont pour­sui­vies par des dres­seurs pos­tés sur des che­vaux, au milieu des pas­sants », décrivent les militants.

Des jeux tau­rins « pour diver­tir les tou­ristes, au détri­ment des animaux »

À cela s’a­joute le « stress » vécu lors du trans­port. Car pour arri­ver aux Sept Laux, les vaches et tau­reaux ont « subi sept heures de route en bétaillère, soit plus de 600 kilo­mètres aller-retour depuis les Bouches-du-Rhône pour quelques heures sur place », s’in­digne l’Ajas. D’où de lourdes consé­quences poten­tielles pour les ani­maux « exté­nués et exci­tés » qui, régu­liè­re­ment, « se blessent, blessent les che­vaux ou même les spec­ta­teurs ».

Toro-piscine, bandidos... L'Ajas contre les jeux taurins aux 7 Laux

Des ban­di­dos (courses de tau­reaux enca­drées par des cava­liers) sont éga­le­ment pré­vus aux Sept Laux, lors des fes­ti­vi­tés camar­guaises. © AJAS

L’association a donc écrit à la mai­rie de Theys1l’une des trois com­munes du domaine et celle accueillant l’é­vè­ne­ment, l’in­ci­tant à pro­po­ser enfin « des diver­tis­se­ments res­pec­tueux des ani­maux ». Pour Pauline di Nicolantonio, pré­si­dente de l’Ajas, « à l’heure où la sen­si­bi­lité des ani­maux est recon­nue, et où les jeux tau­rins sont remis en cause », voir la sta­tion des Sept Laux pro­mou­voir « des ani­ma­tions tau­rines d’origine camar­guaise pour diver­tir les tou­ristes, au détri­ment des ani­maux », est tout sim­ple­ment « scan­da­leux ».

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'Association justice animaux Savoie s'indigne de combats de vaches d'Hérens organisés aux Sept-Laux
L’Association jus­tice ani­maux Savoie s’in­digne des com­bats de vaches d’Hérens orga­ni­sés aux Sept-Laux

FLASH INFO - Après ceux de Saint-Pierre-d'Entremont en septembre 2023, l'Association justice animaux Savoie (Ajas) dénonce la tenue de combats de vaches d'Hérens le dimanche Lire plus

© Ibex73 / Wikimedia Commons
La chasse à la mar­motte reste auto­ri­sée en Savoie, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble rejette le recours de six associations

FLASH INFO - Saisi par six associations de défense de l'environnement, le tribunal administratif de Grenoble a refusé, mardi 24 octobre 2023, de suspendre l'arrêté Lire plus

La tenue de combats de vaches d'Hérens à Saint-Pierre-d'Entremont dénoncée par une association
L’organisation de com­bats de vaches d’Hérens à Saint-Pierre-d’Entremont dénon­cée par une association

FLASH INFO - L'Association Justice animaux Savoie (Ajas) dénonce la tenue de combats de vaches d'Hérens à Saint-Pierre-d'Entremont (Cœur de Chartreuse), dimanche 3 septembre 2023. Traditionnellement Lire plus

© André Alliot / Wikimedia Commons
Chasse à la mar­motte : 120 élus dont trois Iséroises demandent au gou­ver­ne­ment son inter­dic­tion dans une lettre ouverte

FOCUS - Cent vingt élus, dont trois Iséroises (la députée Élisa Martin, la conseillère régionale Myriam Laïdouni-Denis et la conseillère municipale de Grenoble Sandra Krief), Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Chasse à la mar­motte : une asso­cia­tion sillonne les Alpes pour deman­der son interdiction

FOCUS - L'Association justice animaux Savoie (AJAS) était présente sur le campus de Saint-Martin-d'Hères, ce mardi 20 septembre 2022, pour sensibiliser les étudiants à la Lire plus

Le Conseil d'Etat enjoint le ministère de l'Ecologie de prendre un arrêté suspendant la chasse du grand tétras, espèce menacée ayant totalement disparu des Alpes. © Skolan124 / Wikimedia Commons
Chasse d’es­pèces fra­giles ou en déclin : le grand débat entre chas­seurs et défen­seurs de la biodiversité

FOCUS - La France détient un record d'Europe dont elle peut difficilement s'enorgueillir : celui du nombre d'espèces qu'il est possible d'y chasser. Un état Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !