Actualité

Grenoble : le club de judo de Mistral donne un cours dans la rue pour dénon­cer la sup­pres­sion d’un cré­neau au Plateau

Grenoble : le club de judo de Mistral donne un cours dans la rue pour dénon­cer la sup­pres­sion d’un cré­neau au Plateau

EN BREF – Le club Amicale spor­tive Mistral Drac (ASMD) judo a dis­pensé « le pre­mier cours de judo dans la rue », jeudi 2 mai 2024, sur le par­vis du Plateau. Une action visant à pro­tes­ter contre la sup­pres­sion, par la Ville de Grenoble, de son plus impor­tant cré­neau de pra­tique, consé­quence du nou­veau fonc­tion­ne­ment du bâti­ment, qui perd l’un de ses deux dojos. Selon le club, cette déci­sion met en péril son acti­vité pour la sai­son 2024 – 2025.

Implantée depuis plus de 50 ans dans le quar­tier Mistral, l’ASMD judo va-t-elle devoir mettre la clé sous le tatami en 2024 ? On n’est pas encore là mais les diri­geants, béné­voles et les 134 licen­ciés du club ne cachent pas leur inquié­tude. Une par­tie d’entre eux se sont ainsi retrou­vés sur le par­vis du Plateau, jeudi 2 mai au soir, pour mon­trer leur désap­pro­ba­tion et leur déter­mi­na­tion en orga­ni­sant, mal­gré la pluie, « le pre­mier cours de judo dans la rue ».

Grenoble : le club de judo de Mistral craint pour sa survie

L’ASMD judo a donné un cours en exté­rieur, devant Le Plateau, jeudi 2 mai 2024, pour dénon­cer la sup­pres­sion de son plus impor­tant cré­neau de pra­tique. © ASMD Judo

L’ASMD judo pro­teste en effet contre la sup­pres­sion d’un cré­neau de pra­tique (le jeudi, de 17 h 30 à 19 h 30), annon­cée par la Ville de Grenoble en mars der­nier. « C’est le cré­neau le plus impor­tant pour nous, avec une tren­taine de jeunes », déplore un enca­drant du club. « La moi­tié des parents vont dire “je n’ins­cris pas mon fils pour 140 euros l’an­née si c’est pour une heure de cours” », redoute-t-il.

Les clubs de judo et taek­wondo de Mistral en concur­rence pour le dojo

Comment en est-on arrivé là ? C’est la consé­quence de la dis­pa­ri­tion de l’association socio-cultu­relle Le Plateau qui, explique le club, « entraîne de pro­fonds chan­ge­ments dans l’utilisation du bâti­ment », désor­mais géré direc­te­ment par la muni­ci­pa­lité. Celle-ci a ainsi décidé de démé­na­ger la biblio­thèque Eaux Claires-Mistral dans ce lieu, d’où la perte du dojo situé au rez-de-chaussée.

Grenoble : le club de judo de Mistral craint pour sa survie

Avec désor­mais un seul dojo contre deux aupa­ra­vant au Plateau, il n’y avait plus assez de place pour les clubs de judo et de taek­wondo et la Ville a arbi­tré en faveur de ce der­nier. © ASMD Judo

Les deux asso­cia­tions spor­tives (judo et taek­wondo) uti­li­sant les locaux ont donc tiré la son­nette d’a­larme à la mi-2023 car toutes deux se retrou­vaient alors de fait « en concur­rence pour l’u­ti­li­sa­tion du deuxième dojo », sou­ligne l’ASMD judo. « La Ville nous a demandé de nous débrouiller pour faire tous nos cours en haut », raconte le béné­vole précité.

Le dis­cours de la mai­rie ? « Trouvez une solu­tion entre vous, on arbitre », rap­porte-t-il, dénon­çant « un pro­cédé immonde ». Ce der­nier accuse la Ville d’a­voir cher­ché à « divi­ser pour mieux régner ». Ce qui a mar­ché… Car « le club de taek­wondo a fini par accep­ter », regrette-t-il. « Pourtant, ils sont moins nom­breux que nous. On leur en veut un peu. »

« Ils n’ont pas tué le club, mais ils l’ont blessé »

Après avoir arbi­tré pour la sup­pres­sion du cré­neau du jeudi pour l’ASMD judo, les ser­vices muni­ci­paux ont pro­posé pour seule solu­tion de le relo­ca­li­ser dans une salle poly­va­lente, au Lys Rouge. « Mais il fau­drait qu’on prenne à chaque fois nos tapis de 20 kilos au Plateau pour les ame­ner au Lys Rouge, puis qu’on les ramène ensuite. Tout ça juste à côté du point de deal », s’in­surge l’encadrant.

L’ASMD judo craint pour sa sur­vie à par­tir de la ren­trée 2024. © ASMD Judo

Certes, « ils n’ont pas tué le club, mais ils l’ont blessé », accuse-t-il. « Faute de solu­tion pérenne de cré­neaux per­met­tant d’assurer une pra­tique conve­nable, le conseil d’administration est dans l’impossibilité de garan­tir le redé­mar­rage de l’activité pour la sai­son 2024 – 2025″, indique en effet l’ASMD judo. Le béné­vole confirme, par­ti­cu­liè­re­ment ému : « Il y a un très gros risque. C’est peut-être notre der­nière année… »

Manuel Pavard

Auteur

Une réflexion sur « Grenoble : le club de judo de Mistral donne un cours dans la rue pour dénon­cer la sup­pres­sion d’un cré­neau au Plateau »

  1. Pour que la mai­rie s’in­té­resse au judo dans le quar­tier Mistral, il fau­drait que des mili­tantes de l’al­liance con-citoyenne demandent à pra­ti­quer avec pudeur et sans dis­cri­mi­na­tion, en por­tant la culotte de tête qu’elles nomment hijab.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Cordée change de main dés janvier 2023, quartier Arlequin © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le Plateau, La Cordée, MJC… les asso­cia­tions de loi­sirs entre colère et inquié­tude après la remise à plat de la Ville de Grenoble

DÉCRYPTAGE – À Grenoble, plusieurs associations de loisirs et d'éducation populaire sont vent debout suite aux récentes décisions de la municipalité qui affirme avoir "mis Lire plus

La Ville de Grenoble met fin à son partenariat avec Le Plateau (Mistral) et La Cordée (Villeneuve)
La Ville de Grenoble met fin aux par­te­na­riats avec Le Plateau à Mistral et La Cordée à la Villeneuve

FOCUS - La Ville de Grenoble a annoncé, le 21 octobre 2022, mettre fin au conventionnement de deux associations œuvrant auprès des jeunes dans des Lire plus

© UGA
Grenoble accueille le cham­pion­nat de France uni­ver­si­taire 2022 de judo, ces mer­credi 6 et jeudi 7 avril, à la Halle Clémenceau

FOCUS - Grenoble accueille le championnat de France universitaire de judo, ces mercredi 6 et jeudi 7 avril 2022. Plus de 300 judokas - dont Lire plus

Image d'illustration judo
L’équipe mas­cu­line senior du Guc – Judo Club gre­no­blois accède à l’é­lite française

En terminant troisièmes des championnats régionaux à Valence le week-end du 18 février, les judokas du Grenoble université club-Judo club grenoblois (Guc-JCG) ont composté leur billet pour Lire plus

Les adultes aident les jeunes à planter les arbres du futur bosquet boisé du quartier Mistral, lors du COP. Janvier 2023
Végétalisation du quar­tier Mistral : plus d’un mil­lier de plants mis en terre dans le cadre d’un chan­tier ouvert au public

EN BREF - Un Chantier ouvert au public a permis de mettre en terre plus d’un millier de petits plants issus de 19 espèces différentes, Lire plus

Les travaux pour aménager de nouvelles pistes cyclables dans le quartier Mistral-Lys Rouge démarreront début 2024. Photo de juin 2023 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : le quar­tier Mistral-Lys Rouge réamé­nagé pour les vélos mais des habi­tants dubitatifs

REPORTAGE - Deux pistes cyclables bidirectionnelles desserviront le quartier Mistral-Lys-Rouge à Grenoble. Un nouveau projet structurant dont les travaux démarreront fin 2023 et s'achèveront fin Lire plus

Flash Info

|

18/05

19h42

|

|

18/05

14h37

|

|

17/05

17h50

|

|

16/05

12h08

|

|

16/05

10h37

|

|

15/05

10h21

|

|

14/05

20h26

|

|

14/05

18h02

|

|

14/05

10h52

|

|

13/05

17h15

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les incen­dies volon­taires sur l’agglomération grenobloise

A écouter| Sans-abrisme : Grenoble accueille la pre­mière édi­tion du tour­noi inter­na­tio­nal de foot­ball à 4 fémi­nin Solid’Her

Culture| Clap de fin pour le théâtre Prémol à Grenoble ? Un comité de sou­tien à la MJC – théâtre entre en résistance

Agenda

Je partage !