La Cordée change de main dés janvier 2023, quartier Arlequin © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Le Plateau, La Cordée, MJC… les asso­cia­tions de loi­sirs entre colère et inquié­tude après la remise à plat de la Ville de Grenoble

Le Plateau, La Cordée, MJC… les asso­cia­tions de loi­sirs entre colère et inquié­tude après la remise à plat de la Ville de Grenoble

DÉCRYPTAGE – À Grenoble, plusieurs associations de loisirs et d'éducation populaire sont vent debout suite aux récentes décisions de la municipalité qui affirme avoir "mis les moyens en face des besoins". Autant dire que cela ne plaît pas aux perdants de cette nouvelle politique qui prophétisent un délitement du lien social. Exhortant la Ville à revoir sa position, huit associations2La Cordée, Le Plateau, La MJC Parmentier, La MJC Lucie Aubrac, L'Asso du Centre Social Chorier Berriat, Le Centre Social La Baja, La MJC Mutualité, La MJC des Allobroges de l’éducation populaire ont lancé un appel faisant également office de pétition.

"Cet appel a pour but d’alerter la mairie sur la situation des associations (de loisirs) de l’éducation populaire, et lui demander de revoir leur position. On demande un moratoire." Hervé Derriennic, membre de l’union de quartier Berriat-St-Bruno-Europole, n'a pas caché son désarroi, mardi 6 décembre 2022, dans les locaux de la Cordée au 47 rue de l’Arlequin.

Une trentaine de responsables et de salariés d’associations et de MJC (Maisons de jeunes et de la culture) grenobloises se sont ainsi retrouvés lors d'un moment qui fera sans doute date dans l'histoire associative. L'occasion de dévoiler le texte d'un appel, intitulé "Les associations d'éducation populaire et particulièrement la Cordée et le Plateau ont un avenir !" Et d'inviter les habitants à apporter leur soutien en le signant.

Lancement de l'Appel "Les associations d'éducation populaire ont un avenir" en présence d'une trentaine de responsables et salariés des associations de loisirs de l'éducation populaire à Grenoble, mardi 6 décembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Hervé Derriennic lit l'Appel "Les associations d'éducation populaire ont un avenir", mardi 6 décembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Il est vrai que la Ville de Grenoble n’y est pas allée par quatre chemins. Fin octobre, elle a ainsi annoncé, sans crier gare, qu'elle ne renouvellerait ni la convention du Plateau à Mistral ni celle de La Cordée. Rideau donc pour ces deux structures, dès janvier 2023. En outre, la Ville a remis à plat sa politique associative et annoncé redistribuer ses subventions aux associations de loisirs, en faisant des coupes ci et là.

LES ENJEUX DE CET APPEL

Les associations de loisirs demandent à la Ville de Grenoble de reconsidérer ses décisions, en acceptant une médiation jusqu'en août prochain et d'ici là un moratoire. Elles alertent la population sur la disparition d’acteurs du paysage grenoblois et « la casse » de la vie associative et de l’éducation populaire.

Lancement de l'Appel "Les associations d'éducation populaire ont un avenir" en présence d'une trentaine de responsables et salariés des associations de loisirs de l'éducation populaire à Grenoble, mardi 6 décembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Lancement de l'Appel "Les associations d'éducation populaire ont un avenir" en présence d'une trentaine de responsables et salariés des associations de loisirs de l'éducation populaire à Grenoble, mardi 6 décembre 2022. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Cette façon de procéder ne peut qu’« aggraver le repli des citoyens » d’après eux. Les associations condamnent aussi « la méthode utilisée » par la Ville. Elles lui reprochent d’avoir organisé des réunions pendant dix-huit mois pour,  finalement, les mettre devant le fait accompli, sans avoir vraiment tenu compte de leur avis ni de leur expertise.

Le directeur du Plateau, Hassen Bouzeghoub, prépare sa riposte

Pour Hassen Bouzeghoub, directeur du Plateau et l'un des principaux acteurs concernés, la mort du Plateau est une décision politique. La Ville ne supportait pas « l’autonomie de l’association» explique celui qui demeure encore directeur jusqu'à la fin 2022.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 77 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

1 commentaire sur « Le Plateau, La Cordée, MJC… les asso­cia­tions de loi­sirs entre colère et inquié­tude après la remise à plat de la Ville de Grenoble »

  1. Voici le mail envoyé par la plate-forme famille de la mai­rie aux parents qui prouve le dys­fonc­tion­ne­ment du péri­sco­laire à Grenoble.
    De : La Plateforme Familles – Ne pas repondre
    Envoyé : ven­dredi 2 décembre 2022 à 17:17:20 UTC+1
    Objet : Ville de Grenoble : IMPORTANT – Appel à solidarité

    A l’at­ten­tion des parents d’é­lève des écoles publiques de Grenoble :

    Madame, Monsieur, cher​.es parents d’élèves,

    La situa­tion sani­taire en France se dégrade à nou­veau, avec une 9e vague COVID qui monte. C’est une réa­lité pour le per­son­nel muni­ci­pal. Après une réelle amé­lio­ra­tion au retour des vacances d’automne, et mal­gré tous nos efforts pour embau­cher du per­son­nel rem­pla­çant, la situa­tion se dégrade for­te­ment dans cer­taines écoles.

    C’est ainsi que nous vous prions de bien vou­loir nous excu­ser pour les fer­me­tures ponc­tuelles que cer­taines familles ont vécues ces der­niers jours. Ces fer­me­tures sont dues au manque de per­son­nel (mala­die, …).

    Ce mes­sage vient à la suite de notre ren­contre du 16 novembre der­nier avec les parents délé­gués et nous vous sol­li­ci­tons, vous, parents pour nous aider jusqu’aux vacances de fin d’année (ven­dredi 16 décembre 2022).

    En effet, nous vous invi­tons à la soli­da­rité en agis­sant de deux façons :

    En rédui­sant les temps d’accueil de vos enfants sur la res­tau­ra­tion et le péri­sco­laire du soir (avec le res­pect des 72h de délais pour la restauration)
    En pro­po­sant pour celles et ceux qui le peuvent et le sou­haitent d’intervenir sur les temps péri­sco­laires, à titre béné­vole (ren­sei­gne­ments à prendre auprès de votre direc­tion ALP)

    En vous remer­ciant par avance de votre col­la­bo­ra­tion et vous compréhension,

    La Ville de Grenoble

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Hassen Bouzeghoub et Lucille Lheureux se répondent sur la fin de conventionnement du Plateau à Mistral
Mort annon­cée du Plateau à Mistral : le direc­teur de l’as­so­cia­tion dénonce « la casse sociale », la muni­ci­pa­lité assume sa décision

FOCUS - Hassen Bouzeghoub, directeur de l'association Le Plateau, a appris en octobre 2022 que la Ville mettait fin au conventionnement le liant au lieu Lire plus

La Ville de Grenoble met fin à son partenariat avec Le Plateau (Mistral) et La Cordée (Villeneuve)
La Ville de Grenoble met fin aux par­te­na­riats avec Le Plateau à Mistral et La Cordée à la Villeneuve

FOCUS - La Ville de Grenoble a annoncé, le 21 octobre 2022, mettre fin au conventionnement de deux associations œuvrant auprès des jeunes dans des Lire plus

La MJC Bulles d'Hères privée de subventions et de locaux par la Ville de Saint-Martin d'Hères à la rentrée 2021
La MJC Bulles d’Hères pri­vée de sub­ven­tions et de locaux par la Ville de Saint-Martin d’Hères à la ren­trée 2021

FOCUS - Samedi 19 juin 2021, la MJC Bulles d'Hères organisait la restitution de ses ateliers cirque, en lieu et place de sa traditionnelle fête Lire plus

Le maire de Fontaine a dénoncé la convention liant la Ville et la MJC Mandela et lancé un appel à projets pour choisir les nouveaux gestionnaires à partir de décembre 2021. © Vincent Karle / MJC Nelson Mandela
La Ville de Fontaine lance un nou­vel appel à pro­jets, la MJC Mandela en sursis

FOCUS - Élu en juin 2020, le maire de Fontaine Franck Longo (Modem) a décidé de dénoncer la convention liant la Ville et la MJC Lire plus

Rassemblement devant la MJC Prémol mardi 9 octobre © Florent Mathieu - Place Gre'net
MJC et Théâtre Prémol : les sala­riés refusent une restruc­tu­ra­tion avec chô­mage par­tiel et licenciements

FOCUS - Les salariés de la MJC et du Théâtre Prémol organisaient un rassemblement devant leur lieu de travail le mardi 9 octobre. Objet de Lire plus

Les membres et salariés de l'association MJC Nelson Mandela, évincée de la gestion de la MJC de Fontaine après 60 ans aux manettes de la structure, ont stoppé leurs activités et commencé à déménager les locaux. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Fontaine : évin­cée au pro­fit de Viltaïs, la MJC Nelson Mandela cesse pré­ma­tu­ré­ment ses activités

FOCUS - Lauréate de l'appel à projets lancé par la Ville de Fontaine, Viltaïs, nouveau gestionnaire de la Maison des jeunes et de la culture (MJC), Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !