Congrès du vélo FUB, jeudi 21 mars 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Aménagement vélo : le réseau cyclable à la gre­no­bloise est-il vrai­ment exemplaire ?

Aménagement vélo : le réseau cyclable à la gre­no­bloise est-il vrai­ment exemplaire ?

DÉCRYPTAGE – Y a‑t-il un pro­blème de méthode dans l’a­mé­na­ge­ment des pistes cyclables à Grenoble et dans ses envi­rons ? À l’é­vi­dence, oui, affirme le jour­na­liste du Monde diplo­ma­tique Philippe Descamps, grand pra­ti­quant de la petite reine. Tout ou presque serait à revoir dans l’ap­proche de l’a­mé­na­ge­ment du réseau cyclable de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. En cause selon lui ? Des élus et tech­ni­ciens cam­pés sur leurs cer­ti­tudes. Mais aussi une exper­tise vélo trop cloi­son­née au sein des ser­vices de la Métropole. De quoi ulcé­rer les res­pon­sables poli­tiques concernés…

Le réseau cyclable de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise est consi­déré comme l’un des meilleurs de France, à en croire le titre de « capi­tale du vélo » décerné à Grenoble par le baro­mètre de la Fédération des usa­gers de la bicy­clette (Fub). Ce dont ne manquent pas de se féli­ci­ter les élus de l’agglomération.

Un concert d’au­to­sa­tis­fac­tion qui sur­prend Philippe Descamps, jour­na­liste au Monde diplo­ma­tique. Ce pra­ti­quant incon­di­tion­nel du vélo connaît bien le réseau cyclable de Grenoble et de ses envi­rons puis­qu’il habite le ter­ri­toire et l’emprunte régulièrement.

Or, à ses yeux, il est tout sauf exem­plaire, tant il est par­semé de dis­con­ti­nui­tés, de pro­blèmes de mar­quage, de signa­li­sa­tion et d’a­mé­na­ge­ments acci­den­to­gènes pour les cyclistes. Soucieux de com­prendre com­ment une ville telle que Copenhague s’en sort, le jour­na­liste s’est rendu sur place il y a quelques années. La capi­tale danoise est en effet deve­nue une réfé­rence mon­diale, avec 49 % de ses conci­toyens adeptes du vélo pour leurs dépla­ce­ments quotidiens.

Aménagement vélo : le réseau à la grenobloise est-il un exemple?

Piste cyclable à Copenhague.

La conclu­sion de son repor­tage ? C’est la per­for­mance du réseau cyclable qui explique l’engouement pour ce mode actif à Copenhague. Cohérents, sécu­ri­sés, pra­tiques… les amé­na­ge­ments y réunissent toutes les qua­li­tés pour rendre agréable la pra­tique du vélo.

À côté de ces amé­na­ge­ments quasi irré­pro­chables, les pro­blèmes du réseau cyclable de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise res­sortent encore davan­tage, note le jour­na­liste. Et ce der­nier de dou­ter de la capa­cité du réseau à conti­nuer de gagner des adeptes sans un chan­ge­ment pro­fond de bra­quet dans les pratiques.

AMÉNAGEMENTS CYCLABLES À GRENOBLE ET ENVIRONS : PEUT MIEUX FAIRE

Cheminements dis­con­ti­nus, mar­quages au sol inco­hé­rents, croi­se­ments acci­den­to­gènes, mau­vais entre­tien des iti­né­raires cyclables… Cette carte non exhaus­tive illustre un cer­tain nombre de pro­blèmes récur­rents sur le réseau cyclable de la région urbaine grenobloise.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 85 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

5 réflexions sur « Aménagement vélo : le réseau cyclable à la gre­no­bloise est-il vrai­ment exemplaire ? »

  1. De nom­breux habi­tants de Grenoble sont OK avec les pistes cyclables pro­po­sées par la mai­rie de Grenoble même si des amé­lio­ra­tions sont tou­jours pos­sibles. Rien n’est jamais par­fait. Arrêtez de tout poli­ti­ser, il en va de la sur­vie des per­sonnes : 40 000 morts par an du fait de la pol­lu­tion en France. Combien de morts fau­dra-t- il atteindre pour accep­ter de faire quelque chose ? Il n’est pas ques­tion d’être anti-voi­ture mais de modi­fier nos usages afin d’a­mé­lio­rer la santé des gens et de conti­nuer à vivre ensemble d’une manière plus saine, en bonne intelligence.

    sep article
  2. Quel inté­rêt de don­ner la parole, en la fai­sant pas­ser pour une parole d’ex­pert, à quel­qu’un qui n’est pas spé­cia­liste des mobi­li­tés ni de l’ur­ba­nisme, mais jour­na­liste et phi­lo­sophe spé­cia­lisé en bioé­thique ? Ah, il fait du vélo et une fois il est allé à Copenhague…
    Et de décrire « un concert d’au­to­sa­tis­fac­tion » des élus gre­no­blois alors que deux lignes plus haut vous rap­por­tez que la satis­fac­tion émane d’or­ga­nismes spé­cia­li­sés exté­rieurs comme la FUB ?
    Journalistiquement, cet article me semble faible…

    sep article
    • Et que dire du niveau de votre com­men­taire… Vous n’a­vez mani­fes­te­ment même pas pris la peine de lire l’ar­ticle dans sa tota­lité pour émettre ce jugement. 

      sep article
  3. » l’un des meilleurs de France ” parce qu’on compte en km de pistes sûre­ment… Car le reste est pitoyable.
    Aucun mar­quage de fin de zone cyclable quand celle-ci arrive sur un trot­toir. Dangerosité extrême pour les pié­tons presque jamais res­pec­tés. C’est invivable.

    Cette poli­tique fait croire aux cyclistes qu’ils sont tout puis­sants et ils font n’im­porte quoi : rou­ler sur les trot­toirs, à contre sens etc.… Les pié­tons osant faire une remarque se font insul­ter. Manque de civisme hal­lu­ci­nant. Stress per­ma­nent pour les piétons.

    sep article
  4. Donc la Ville emploie son propre ingé­nieur « expert mobilité ».
    Effectivement, G. Namur, l’adjoint anti voi­ture, était très aidé par un cer­tain Simon Labouret à la réunion du quar­tier Berriat. Mais en quoi ce pré­tendu ingé­nieur est-il expert ? En poli­tique. Car c’est en fait un poli­to­logue, tout droit sorti de Sciences Pipo. C’est aussi l’ex porte-parole des mili­tants pari­siens du vélo, l’association Paris en Selle.
    https://​fran​ce3​-regions​.fran​cet​vinfo​.fr/​a​u​v​e​r​g​n​e​-​r​h​o​n​e​-​a​l​p​e​s​/​c​o​m​m​e​n​t​-​v​i​c​t​o​i​r​e​-​e​r​i​c​-​p​i​o​l​l​e​-​g​r​e​n​o​b​l​e​-​s​-​e​s​t​-​e​l​l​e​-​j​o​u​e​e​-​p​r​e​m​i​e​r​-​t​o​u​r​-​a​n​a​l​y​s​e​-​s​i​m​o​n​-​l​a​b​o​u​r​e​t​-​4​5​1​8​3​7​.​h​tml

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une bande cyclable s'arrête soudainement aux abords de l'une des entrées de Sassenage, une commune de la proche couronne de l'agglomération urbaine grenobloise © Philippe Descamps
Aménagements pour les vélos dans la région urbaine gre­no­bloise : est-on vrai­ment sur la bonne voie ?

DÉCRYPTAGE - Alors que la Fédération française des usagers de la Bicyclette (Fub) s'est fixé l'objectif d'une France cyclable pour 2030, qu'en est-il des moyens Lire plus

Mobilisation pour des aménagements sécurisés. Crédit Collectif pour l'aménagement cyclable de la Combe de Gières
Congrès du vélo à Grenoble : un col­lec­tif va mani­fes­ter pour des amé­na­ge­ments cyclables sécu­ri­sés sur la combe de Gières

DÉCRYPTAGE - À l'occasion du congrès national dédié au vélo à Grenoble, ce jeudi 21 mars 2024, les militants pro-vélo du collectif de la Combe de Lire plus

Cyclistes sur l'avenue Agutte Sembat à Grenoble, chronovélo 1, mars 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Aménagements cyclables à Grenoble : peut-on rou­ler en toute sécu­rité dans la capi­tale du vélo ?

DÉCRYPTAGE - Alors que le congrès annuel de Fédération française des usagers de la bicyclette (Fub) se tient les 21 et 22 mars 2024 à Lire plus

L’union de quar­tier Saint-Bruno évoque un « pro­jet caché » de chro­no­vélo cours Berriat… La Ville de Grenoble assume

FOCUS - Pour les unions de quartier Berriat, Centre-ville et Championnet, la Ville de Grenoble entretiendrait un "projet caché" de chronovélo sur le cours Berriat. Lire plus

Le Collectif Uriage à vélo réclame une piste de vélo sécurisée entre Uriage et Gières. collectif pour l'aménagement cyclable de la Combe de Gières
Congrès du vélo de la Fub à Grenoble : “le tout-cyclable en 2030”, un défi y com­pris dans la grande région grenobloise

DÉCRYPTAGE - Après Tours en 2022 et Rennes en 2023, c'est à Grenoble, qui aime à se présenter comme la capitale du vélo, que se Lire plus

L'ADTC relaye la campagne "Cyclistes, brillez!" 2023 et appelle à participer à la Véloparade de Grenoble
« Cyclistes, brillez ! »: une cam­pagne de sen­si­bi­li­sa­tion dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise et une “vélo­pa­rade”

ÉVÉNEMENT - Comme chaque année, l'association ADTC - Se déplacer autrement participe à la campagne nationale de sensibilisation sur le thème de l'éclairage des cyclistes, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !