Les opposants au métrocâble interpellent les candidats aux législatives et organisent une réunion publique le 9 juin

Métrocâble : la com­mis­sion d’en­quête rend un avis défa­vo­rable sur la liai­son entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux

Métrocâble : la com­mis­sion d’en­quête rend un avis défa­vo­rable sur la liai­son entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux

DÉCRYPTAGE - C'est un vrai coup dur pour le Métrocâble. Dans son rapport rendu mardi 26 mars 2024, la commission d'enquête publique a émis un avis défavorable à la déclaration d'utilité publique et à l'autorisation environnementale pour le projet de liaison aérienne par câble entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux. Elle pointe notamment le manque de soutien public, le tracé complexe, le coût, la fréquentation incertaine ou encore des gains environnementaux discutables. De quoi remettre en cause la poursuite du projet ? Les avis divergent.

"Comment un projet si peu consensuel, présenté comme structurant pour les transports en commun du secteur nord-ouest de l’agglomération, a-t-il pu arriver en l’état jusqu'au stade de l’enquête publique ?" Le tacle glissé par la commission d'enquête publique - trois lignes figurant dans les conclusions associées au rapport - résume parfaitement les causes de l'avis défavorable rendu, mardi 26 mars 2024 au soir, sur le projet de Métrocâble de la métropole grenobloise.

Métrocâble Grenoble: avis défavorable de la commission d'enquête

La commission d'enquête a émis un avis défavorable à la déclaration d'utilité publique du projet de Métrocâble entre Fontaine à Saint-Martin-le-Vinoux. © Grenoble-Alpes Métropole

Un rapport d'enquête de plus de 350 pages, des conclusions d'une quarantaine de pages, sans oublier onze annexes comprenant chacune des dizaines ou des centaines de pages de texte, donnés et images... Cette analyse minutieuse et colossale retranscrit le contenu et le bilan de l'enquête publique menée du 6 novembre au 21 décembre 2023, sur le projet de téléphérique urbain reliant Fontaine à Saint-Martin-le-Vinoux.

"Le projet présente plus d’inconvénients que d’avantages"

À première vue, le point de vue exprimé par les commissaires enquêteurs peut sembler mitigé. Ainsi, la mise en compatibilité du PLUI de Grenoble-Alpes Métropole et les demandes de permis de construire des six stations ont in fine reçu un avis favorable. Mais celui-ci est à chaque fois assorti de réserves, liées notamment au carton rouge adressé à la déclaration d'utilité publique ainsi qu'à l'autorisation environnementale.

Or, sans cette déclaration d'utilité publique, que doit prononcer le préfet de l'Isère, en suivant ou non l'avis défavorable - consultatif - de la commission d'enquête, le projet ne peut être mené à son terme. Que disent ces conclusions ? Les critiques disséminées dans le rapport sont trop nombreuses pour en rendre compte de manière exhaustive. Ce que ses auteurs traduisent ainsi : "Le projet présente plus d’inconvénients que d’avantages."

Un "dissensus politique" sur le Métrocâble entre les collectivités

Ils soulignent d'abord le "dissensus politique" constaté dans ce dossier. En effet, seules la Métropole de Grenoble et les communes de Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux, situées aux deux extrémités du parcours, soutiennent le Métrocâble. "Ni le Département de l’Isère membre du Smmag, ni la Région Auvergne-Rhône-Alpes (...) n’ont émis d’avis en réponse à la demande du préfet", relèvent les commissaires enquêteurs.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 82 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

4 réflexions sur « Métrocâble : la com­mis­sion d’en­quête rend un avis défa­vo­rable sur la liai­son entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux »

  1. Lo

    31/03/2024
    19:09

    Simplement faire part d’une inquié­tude très forte devant l’immobilisme des déci­sions du micro­cosme poli­tique. L’impression d’un manque de prag­ma­tisme et de sens de l’intérêt com­mun, la mai­son brûle et l’ag­glo­mé­ra­tion Grenobloise ( la ville, la métro, toutes les ins­tances offi­cielles par­ti­ci­pantes, les citoyens dont je fais par­tie..) ne fait pas mieux que le reste du monde, et même ne fait rien. J’ai signé pour à l’enquête publique , pour que l’on essaye un moyen inno­vant, fiable 24H/24, éco­nome en exploi­ta­tion, par une entre­prise locale, rapide à l’ins­tal­la­tion. Le tra­jet, pour­quoi pas, il faut com­men­cer la boucle , le pro­jet est cir­cu­laire il me semble, une cein­ture de l’agglomération… hélas il me semble avoir com­pris qu’il y a bataille d’égo, le pire donc..L’argent, si rien ne se fait une cer­ti­tude est que les dépenses depuis que l’i­dée a germé seront per­dues , le chiffre est il publié ? et en balance , les éco­no­mies poten­tielles (éco­lo­gique, éco­no­mique, sani­taire et qua­lité de vie..?). Bref tout le monde sait cela…? non ?

    sep article
  2. sep article
  3. Projet tram-train entre Grenoble et Voiron : retoqué.…
    Projet de télé­phé­rique entre Grenoble et Lans-en-Vercors : retoqué.….projet de metro­cable entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux : (pro­ba­ble­ment) retoqué..RER gre­no­blois : peut-être en 2100 ? Finalement le seul pro­jet de mobi­lité d’en­ver­gure struc­tu­rant aura été le tram, il ne se passe plus grand chose depuis.…

    sep article
  4. Dommage que la ville de Grenoble n’ai demandé ni com­mis­sion d’en­quête ni d’é­tude d’im­pacts pour CVCM Cœur de Ville Cœur de Métropole ( elle a en fait manoeu­vré pour y échap­per) , d’où les nom­breux impacts néga­tifs de ce pro­jet imposé à com­men­cer par faire pas­ser Grenoble de la 10ème à la 4ème place des villes les plus embou­teillées de France ! Avec l’ex­ten­sion de CVCM cours Berriat, bien­tôt sur la 3ème marche du podium ? 🤔

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle action des opposants au "projet vitrine" du métrocâble dans le quartier de la Presqu'île scientifique
Nouvelle action des oppo­sants au « pro­jet vitrine » du métro­câble dans le quar­tier de la Presqu’île scientifique

FLASH INFO - Les opposants au projet de métrocâble reliant Fontaine à Saint-Martin-le-Vinoux ont (encore) donné de la voix lundi 13 novembre 2023 au matin. Lire plus

Mobilisation du collectif sassenageois Ademus contre le Métrocâble de Grenoble-Alpes Métropole et du Smmag, samedi 22 avril 2023 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Sassenage : une chaîne humaine contre le futur métro­câble métro­po­li­tain, de plus en plus incertain

FOCUS -  Si le métrocâble est en sursis depuis que le projet urbain Portes du Vercors de Sassenage a été abandonné, la messe n'est pas Lire plus

Les opposants au métrocâble interpellent les candidats aux législatives et organisent une réunion publique le 9 juin
Le risque d’i­non­da­tion sur Sassenage remet­trait en ques­tion le métro­câble et le pro­jet urbain Portes du Vercors

FOCUS - Le projet de métrocâble, téléphérique urbain devant relier Fontaine à Saint-Martin-le-Vinoux, via Sassenage et Grenoble, ne fédère plus que 52% des élus de Lire plus

Le Drac dans la traversée de Grenoble
Enquête publique sur le PPRI Drac aval : les avis contre le Métrocâble et les Portes du Vercors se multiplient

FOCUS - L'enquête publique sur le plan de prévention du risque d'inondation (PPRI) Drac aval se termine le 25 novembre 2022. Dix-sept communes3Champagnier, Champ-sur-Drac, Claix, Lire plus

Barrage filtrant rue de l'Argentière, à Sassenage, contre le Métrocâble, le téléphérique urbain reliant Saint Martin le Vinoux à Fontaine en passant par Grenoble et Sassenage, samedi 18 juin 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Projet de Métrocâble dans la métro­pole de Grenoble : par­ti­sans et oppo­sants s’af­frontent avant l’enquête publique

DÉCRYPTAGE - En Isère, le projet de téléphérique urbain3Il relie sur 3,7 km Saint-Martin-le-Vinoux à Fontaine en passant par Grenoble et Sassenage sur la métropole Lire plus

Les opposants au métrocâble interpellent les candidats aux législatives et organisent une réunion publique le 9 juin
Les oppo­sants au métro­câble inter­pellent les can­di­dats aux légis­la­tives et orga­nisent une réunion publique le 9 juin

FLASH INFO – À la veille ou presque du premier tour des élections législatives, les opposants au projet de métrocâble organisent une réunion publique le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !