Cityz Media, ex Clear Channel, reconduit pour les habillages publicitaires des trams et bus de Grenoble

Cityz Media, ex-Clear Channel, recon­duit pour les habillages publi­ci­taires des trams et bus de Grenoble

Cityz Media, ex-Clear Channel, recon­duit pour les habillages publi­ci­taires des trams et bus de Grenoble

FLASH INFO – Ce n’est plus Clear Channel qui assu­rera les affi­chages publi­ci­taires sur les bus et les tram­ways de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­blois, mais Cityz Media, a annoncé la société par voie de com­mu­ni­qué le 1er février 2024. Le Smmag n’a pour autant pas changé d’o­pé­ra­teur de régie publi­ci­taire : c’est en réa­lité Clear Channel qui a changé d’i­den­tité pour deve­nir Cityz Media en début d’année.

Clear Channel, aujourd’­hui Cityz Media, est un par­te­naire de longue date du Smmag (ex-SMTC). En 2015, la société avait rem­porté un appel d’offre pour les affi­chages publi­ci­taires sur la flotte de véhi­cules des trans­ports en com­mun gre­no­blois, alors que la muni­ci­pa­lité éco­lo­giste fraî­che­ment élue s’at­ta­quait fron­ta­le­ment à la publi­cité en ville. En 2019, le contrat de Clear Channel avait été recon­duit, là encore à l’is­sue d’un appel d’offres.

Le contrat n’est pas ano­din : les trans­ports de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise repré­sentent en effet « 254 bus des­ser­vant 45 lignes régu­lières et couvre les 49 com­munes de l’agglomération pour un total de 750 faces publi­ci­taires », rap­pelle Cityz Media. À cela viennent s’a­jou­ter les 103 rames de tram­way déployées sur cinq lignes, dont les habillages publi­ci­taires dans le cadre d’o­pé­ra­tions spé­ciales peuvent s’a­vé­rer pour le moins impressionnants.

Cityz Media (ex Clear Channel) est en charge des habillages publicitaires des trams et bus de l'agglomération grenobloise... mais n'est pas responsable des fautes que pourraient comporter les messages, comme les deux "L" à Saint-Hilaire. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Cityz Media (ex-Clear Channel) est en charge des habillages publi­ci­taires des trams et bus de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise… mais n’est pas res­pon­sable des fautes que pour­raient com­por­ter les mes­sages, comme les deux « L » à Saint-Hilaire. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Pour Cityz Media, le renou­vel­le­ment du contrat gre­no­blois et cette « nou­velle preuve de confiance d’acteurs urbains majeurs illus­trent [ses] nou­velles ambi­tions com­mer­ciales, éco­no­miques et citoyennes au sein de la cité et au plus proche des citoyens ». Et si la société parle « d’ac­teurs urbains » au plu­riel, c’est parce que l’ag­glo­mé­ra­tion de Clermont-Ferrand lui a éga­le­ment accordé de nou­veau sa confiance au mois de jan­vier 2024.

« Avec 64% de part d’audience et une pré­sence dans 45 agglo­mé­ra­tions de pro­vince cou­vrant une popu­la­tion de 13 mil­lions de Français, Cityz Media est la plus impor­tante régie publi­ci­taire bus en région », affirme l’en­tre­prise. Qui reven­dique l’ex­ploi­ta­tion de « 23 000 faces publi­ci­taires sur 8 700 bus ». Reste à savoir si l’a­ban­don du nom de Clear Channel au pro­fit de Cityz Media ne créera pas la confu­sion avec une autre société, Citiz, spé­cia­li­sée dans l’au­to­par­tage… et elle aussi par­te­naire du Smmag.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estam­pillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

Les tra­vaux de réno­va­tion des arrêts de bus et tram­ways débutent, sur fond d’en­tente cor­diale entre le SMTC et JCDecaux

  FOCUS — Le début des travaux de rénovation des arrêts de bus et de tramways de l'agglomération grenobloise est l'occasion pour le SMTC et Lire plus

Les abribus JCDecaux nouvelle génération du SMTC. DR
Loin d’a­voir dis­paru de Grenoble, la publi­cité conti­nuera d’in­ves­tir les abri­bus JCDecaux jus­qu’en 2031

FOCUS - Banni fin 2014 des mobiliers urbains de la Ville par le maire écologiste de Grenoble, l'afficheur JCDecaux vient de re-signer un contrat avec Lire plus

Grenoble : Extinction Rebellion dénonce la publi­cité lumi­neuse en recou­vrant d’af­fiches com­merces et arrêts de tram et bus

FOCUS - Une soixantaine de militants d'Extinction Rebellion ont mené une action de sensibilisation contre la publicité lumineuse dans les rues de Grenoble, ce vendredi Lire plus

Sucette Decaux dans le centre-ville de Grenoble. © Ville de Grenoble
L’opposition a du mal à ava­ler la fin des sucettes Decaux

Opposant de gauche, adversaires de droite, les différents présidents des groupes de l'opposition ont tous un avis sur la nouvelle mesure du maire de Grenoble Lire plus

Albert Asséraf, directeur général stratégie, études, marketing France chez JCDecaux réagit à la perte du contrat de l'affichage publicitaire de la ville de Grenoble suite à l'élection de l'écologiste Eric Piolle.
JCDecaux : “L’affichage sera financé par l’argent public”

ENTRETIEN - Albert Asseraf, directeur général, stratégie, études, marketing France de l'afficheur mondial JCDecaux, réagit à l'annonce du maire de Grenoble, dimanche 23 novembre, de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !