Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le meur­trier pré­sumé Yves Chatain reste en liberté sous contrôle judiciaire

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le meur­trier pré­sumé Yves Chatain reste en liberté sous contrôle judiciaire

EN BREF – La chambre de l’ins­truc­tion de la cour d’ap­pel de Grenoble a rendu son arrêt, jeudi 14 décembre 2023, déci­dant de lais­ser Yves Chatain en liberté, sous contrôle judi­ciaire. Le par­quet avait fait appel de la libé­ra­tion, jeudi 7 décembre, du sus­pect de 58 ans, mis en exa­men en mai 2022 pour l’en­lè­ve­ment, la séques­tra­tion et le meurtre de Marie-Thérèse Bonfanti, en 1986, à Pontcharra (Isère).

Yves Chatain ne retour­nera pas en déten­tion, du moins pas dans l’im­mé­diat. L’arrêt rendu, jeudi 14 décembre 2023 au matin, par la chambre de l’ins­truc­tion de la cour d’ap­pel de Grenoble « confirme l’or­don­nance ayant libéré Yves Chatain sous contrôle judi­ciaire et ajoute une obli­ga­tion de poin­ter une fois par semaine à la gen­dar­me­rie », a indi­qué le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant. Un nou­veau coup dur pour la famille de Marie-Thérèse Bonfanti.

Affaire Bonfanti : Yves Chatain reste libre sous contrôle judiciaire

La chambre de l’ins­truc­tion de la cour d’ap­pel de Grenoble a décidé, le 14 décembre 2023, de lais­ser libre Yves Chatain sous contrôle judi­ciaire, avec obli­ga­tion de poin­ter une fois par semaine à la gen­dar­me­rie. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Interpellé et mis en exa­men en mai 2022 pour enlè­ve­ment, séques­tra­tion et meurtre, 36 ans après la dis­pa­ri­tion de la mère de famille de 25 ans à Pontcharra, le sus­pect avait été libéré du centre péni­ten­tiaire de Varces, jeudi 7 décembre. Et ce, alors qu’il avait avoué le crime, en garde à vue, avant de four­nir des indi­ca­tions ayant per­mis la décou­verte du crâne de Marie-Thérèse Bonfanti.

Pas d’in­ter­dic­tion de rési­der en Savoie, à proxi­mité de la famille Bonfanti

Mais sa demande de remise en liberté avait été approu­vée par le magis­trat ins­truc­teur, à la suite d’une déci­sion de la cour de cas­sa­tion. Laquelle avait, le 28 novembre, cassé un arrêt de la chambre de l’ins­truc­tion de la cour d’ap­pel de Grenoble, esti­mant cette fois que l’af­faire était pres­crite. Le par­quet avait tou­te­fois immé­dia­te­ment fait appel de la libé­ra­tion du meur­trier pré­sumé, désor­mais âgé de 58 ans.

Un appel exa­miné mardi 12 décembre par la chambre de l’ins­truc­tion. Au cours de l’au­dience, Me Bernard Boulloud, avo­cat des par­ties civiles, avait, tout comme le minis­tère public, réclamé a minima – à défaut d’un retour en déten­tion – un ren­for­ce­ment du contrôle judi­ciaire d’Yves Chatain. Il deman­dait notam­ment son pla­ce­ment sous bra­ce­let élec­tro­nique ainsi que l’in­ter­dic­tion pour le sus­pect de rési­der en Savoie, où habite une par­tie de la famille Bonfanti.

Affaire Bonfanti : Yves Chatain reste libre sous contrôle judiciaire

Fermement opposé à cette remise en liberté, Me Bernard Boulloud, avo­cat de la famille Bonfanti, avait demandé le pla­ce­ment sous bra­ce­let élec­tro­nique du sus­pect ainsi qu’une inter­dic­tion de rési­der en Savoie. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Ces sou­haits n’au­ront fina­le­ment pas été exau­cés, les juges ayant sim­ple­ment assorti le contrôle judi­ciaire d’une obli­ga­tion de poin­tage heb­do­ma­daire à la gen­dar­me­rie. Sur le fond, les dés sont néan­moins loin d’être jetés. La cour de cas­sa­tion a en effet ren­voyé le dos­sier devant la cour d’ap­pel de Lyon, qui devra se pro­non­cer sur cette déli­cate ques­tion de la pres­crip­tion, dans les mois à venir.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Entrée de la maison d'arrêt de Varces. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : Yves Chatain libéré mal­gré ses aveux, l’ap­pel du par­quet exa­miné par la justice

FOCUS - Yves Chatain, mis en examen et incarcéré depuis mai 2022 pour l'enlèvement, la séquestration et le meurtre de Marie-Thèrèse Bonfanti, en 1986, à Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : « la jus­tice valide le crime par­fait »… La cour de cas­sa­tion estime que le meurtre est prescrit

FOCUS - La cour de cassation a cassé, mardi 28 novembre 2023, l'arrêt rendu en janvier par la chambre de l'instruction de la cour d'appel Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra : 36 ans après, un homme arrêté et mis en exa­men pour enlè­ve­ment, séques­tra­tion et meurtre

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra (Isère), un homme de 56 ans a été interpellé, puis mis en examen Lire plus

Les médecins de l'Isère signent un protocole sur le signalement des violences conjugales avec les parquets de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu
Affaire Marie-Ange Billoud : le par­quet rouvre l’en­quête, 37 ans après sa dis­pa­ri­tion à Pontcharra et deux semaines après la réso­lu­tion de l’af­faire Bonfanti

FOCUS - Deux semaines après les aveux d'Yves Chatain, mis en examen le 9 mai 2022 dans l'affaire Marie-Thérèse Bonfanti, 36 ans après la disparition Lire plus

« Disparus de l’Isère » : nou­velles inves­ti­ga­tions sur l’af­faire Fabrice Ladoux, col­lé­gien de 12 ans violé et tué en 1989 près de Grenoble

FOCUS - Trente-quatre ans après le meurtre de Fabrice Ladoux, le corps du petit Grenoblois a été exhumé, début mars 2023, dans le cadre de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !