Nicolas Pinel, Conseiller municipal d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.

Grenoble : l’élu d’op­po­si­tion Nicolas Pinel défi­ni­ti­ve­ment condamné à deux ans de pri­son ferme et à une peine d’inéligibilité

Grenoble : l’élu d’op­po­si­tion Nicolas Pinel défi­ni­ti­ve­ment condamné à deux ans de pri­son ferme et à une peine d’inéligibilité

FOCUS - Condamné en janvier 2022 pour escroquerie et faux, Nicolas Pinel, élu d'opposition de droite à Grenoble, devait être jugé en appel à Versailles, jeudi 7 décembre 2023. Mais celui-ci s'est finalement désisté de son appel. Le jugement de première instance devient donc définitif. Le conseiller municipal et métropolitain écope notamment de trois ans de prison dont deux ferme et d'une peine complémentaire d'inéligibilité.

[Article publié le 8 décembre 2023 à 11 h 08 et mis à jour le 9 décembre 2023 à 9 h 53] Coup de théâtre, jeudi 7 décembre 2023. Condamné en première instance, en janvier 2022, pour escroquerie et faux, Nicolas Pinel, élu grenoblois du groupe d'opposition (Société civile, divers droite et centre) d'Alain Carignon, avait fait appel et devait comparaître devant la cour d'appel de Versailles. Mais le conseiller municipal et métropolitain s'est finalement désisté par l'intermédiaire de son avocat, en début d'audience. Conséquences : la décision prononcée en première instance devient exécutoire.

Grenoble: Nicolas Pinel définitivement condamné à deux ans ferme

Nicolas Pinel a été définitivement condamné à trois ans de prison dont deux ferme, pour des faits liés à son ancien poste de directeur Île-de-France et Outre-Mer du Comité national d'action sociale. © Agathe Bréchemier - Place Gre'net

Nicolas Pinel est donc définitivement condamné à trois ans de prison dont deux ferme. Il écope également d'une peine d'inéligibilité de cinq ans et d'une interdiction à titre définitif d'exercer toute fonction ou emploi public. L'élu d'opposition devra enfin indemniser le Comité national d'action sociale (CNAS) à hauteur de 624 038 euros, dont un peu plus de 120 000 euros solidairement avec les deux autres prévenus - qui n'avaient pas fait appel de leur condamnation à 18 mois de prison dont 12 avec sursis.

Plus de 624 000 euros détournés, à rembourser au CNAS

Nicolas Pinel était en effet jugé pour des faits liés à son ancien poste de directeur de l'antenne Île-de-France et Outre-Mer du CNAS. La justice lui reproche d'avoir, entre 2016 et 2019, falsifié des dossiers de bénéficiaires radiés en utilisant les identifiants d'une collègue. Ceci afin de détourner la somme de plus de 624 000 euros précitée.

Grenoble: Nicolas Pinel définitivement condamné à deux ans ferme

Nicolas Pinel, élu d'opposition de droite à Grenoble, est aussi l'ancien directeur de campagne d'Alain Carignon. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Si l'ancien directeur de campagne d'Alain Carignon a reconnu ces malversations et affirme, selon Le Dauphiné libéré, "assumer" et "prendre acte" de cette décision, il a cependant toujours nié farouchement tout enrichissement personnel. Il assurait, au contraire, "être venu en aide à des personnes dans la besoin", rapporte France Bleu Isère. Une version toutefois remise en cause par le tribunal correctionnel de Versailles, en première instance.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 61 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

3 réflexions sur « Grenoble : l’élu d’op­po­si­tion Nicolas Pinel défi­ni­ti­ve­ment condamné à deux ans de pri­son ferme et à une peine d’inéligibilité »

  1. Toujours les mêmes pro­blèmes avec les élus de droite et d’ex­trême droite, dés qu’on gratte un peu on trouve chez ces élus des pro­blèmes de mal­ver­sa­tions, d’escroqueries, de prises illé­gales d’intérêt et autres arnaques diverses et variées comme si c’était un must, une habi­tude pour ne pas dire une manie, et para­doxa­le­ment ces mêmes élus sont les plus enclin à punir sévè­re­ment la petite délin­quance alors qu’eux même pra­tiquent cou­ram­ment la délin­quance en col blanc. Avec bien sûr en tête de gon­dole un cham­pion en la matière Alain Carignon. Mais rap­pe­lez vous ce qu’il disait lors de ses pro­cès, « Pourquoi on ne s’en prends qu’à moi alors que tout le monde fait la même chose au RPR ? » Ça laisse son­geur non ?

    sep article
    • Ah bon ? À gauche c’est l’exem­pla­rité ? Vous êtes humouriste ? 🤔 

      Autant ne pas com­men­cer un inven­taire, ce serait trop long !

      sep article
  2. Va t‑il faire des stages pour qu’on l’ou­blie, comme Eric BurqiniTaxes le génia­lis­sime inven­teur du favo­ri­tisme honnête ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Traite d'êtres humains : l'affaire des restaurants isérois devant la justice
Procès pour traite d’êtres humains : des peines de pri­son ferme pour les res­tau­ra­teurs et le couple Boutafa

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son jugement, ce vendredi 17 décembre 2021, dans le procès du réseau d'immigration clandestine exploitant des Lire plus

Le col­lec­tif de Chérif Boutafa offi­cia­lise son alliance avec celui d’Alain Carignon

  FIL INFO — L'annonce est désormais officielle : le collectif constitué autour d'une possible candidature grenobloise de Chérif Boutafa rejoint celui de la Société Lire plus

Éric Piolle révèle avoir réalisé son second stage, cette fois dans les services de la propreté urbaine d'Échirolles
Fête des Tuiles : Éric Piolle condamné en appel à 8000 euros d’a­mende avec sur­sis, l’as­so­cia­tion Fusées relaxée

FOCUS - Jugés en appel les 19 et 20 juin 2023, Éric Piolle et trois autres prévenus (Erwan Lecœur, François Langlois et Paul Coste) ont Lire plus

A Grenoble, le retour d'Alain Carignon se fait encore et toujours au son de ses vieilles casseroles. Le débat sur la gestion de la ville attendra.
À Grenoble, le énième retour d’Alain Carignon et de ses vieilles cas­se­roles éclipse le débat politique

DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le énième retour sur la scène politique d'Alain Carignon vient une nouvelle fois secouer le Landerneau. Sur la base du rapport Lire plus

Le conseiller municipal de Grenoble et ancien directeur de campagne d'Alain Carignon Nicolas Pinel en garde à vue pour escroquerie.
Le conseiller muni­ci­pal de Grenoble Nicolas Pinel en garde à vue

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition à la Ville de Grenoble et conseiller métropolitain Nicolas Pinel a été placé en garde à vue révèle Le Lire plus

COUV Christian Coigné © Nils Louna / placegrenet.fr
Sassenage : la condam­na­tion du maire Christian Coigné à deux ans d’i­né­li­gi­bi­lité confir­mée en appel

FOCUS - La cour d'appel de Grenoble a confirmé, ce jeudi 10 novembre 2022, la peine prononcée en première instance à l'encontre du maire de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !