Nouvelle maire d’Échirolles, Amandine Demore suc­cède sans sur­prise à Renzo Sulli

Nouvelle maire d’Échirolles, Amandine Demore suc­cède sans sur­prise à Renzo Sulli

FOCUS – Sans sur­prise, Amandine Demore a été élue nou­velle maire d’Échirolles, samedi 28 octobre 2023, à l’is­sue d’une séance extra­or­di­naire du conseil muni­ci­pal. Âgée de 46 ans, l’ex-pre­mière adjointe – qui devient la pre­mière femme maire de l’his­toire de la com­mune – a été choi­sie par Renzo Sulli pour lui suc­cé­der. L’ancien édile PCF avait annoncé sa démis­sion, à la mi-octobre, après 24 ans à la tête de la Ville.

Le sus­pense était presque inexis­tant. Déjà adou­bée par Renzo Sulli et dis­po­sant d’une majo­rité confor­table, Amandine Demore a, comme prévu, été élue nou­velle maire d’Échirolles, ce samedi 28 octobre 2023, par le conseil muni­ci­pal, au terme d’une séance extra­or­di­naire de près de deux heures et demie. À 46 ans, la désor­mais ex-pre­mière adjointe devient la qua­trième maire de la com­mune depuis la Libération après Georges Kioulou, Gilbert Biessy et donc Renzo Sulli – tous communistes.

Amandine Demore élue nouvelle maire d'Échirolles

Comme prévu, Amandine Demore a été élue nou­velle maire d’Echirolles, le 28 octobre 2023, suc­cé­dant à Renzo Sulli, qui a avait remis sa démis­sion au pré­fet le 14 octobre. © Manon Sisti / Ville d’Echirolles

Ce der­nier avait confirmé la nou­velle le 14 octobre 2022, annon­çant avoir remis sa démis­sion, la veille, au pré­fet de l’Isère. Lequel l’a­vait accep­tée « dans les heures sui­vantes », pré­ci­sait la Ville d’Échirolles. Le départ à mi-man­dat de l’an­cien édile, comme l’i­den­tité de son suc­ces­seur, consti­tuaient qua­si­ment, de toute façon, un secret de polichinelle.

Depuis sa réélec­tion en 2020, Renzo Sulli, aux manettes de la muni­ci­pa­lité depuis 1999, avait en effet fait part de sa volonté de quit­ter ses fonc­tions avant la fin du man­dat. Un pas­sage de témoin dont le ou plu­tôt la béné­fi­ciaire était éga­le­ment connue. Dès l’o­ri­gine, le nom d’Amandine Demore, sa pre­mière adjointe en charge des finances et de la tran­quillité publique, était ainsi sorti du chapeau.

Amandine Demore élue avec 26 voix sur les 27 de la majorité

La pre­mière femme maire d’Échirolles a donc été élue dans un fau­teuil, avec 26 voix en sa faveur – sur 39 au total -, contre cinq à Alban Rosa (LFI) et trois à Fabienne Sarrat, du groupe « Changer Échirolles ». Reste alors cinq votes blancs : ceux des quatre élus RN échi­rol­lois et un der­nier issu obli­ga­toi­re­ment de la majo­rité puisque celle-ci com­porte 27 élus.

La nou­velle maire a récolté 26 des 27 voix du groupe de la majo­rité (sur un total de 39 élus au sein du conseil muni­ci­pal). © Manon Sisti – Ville d’Echirolles

Quel est le « mou­ton noir » de la bande, seul membre de la majo­rité à ne pas avoir voté pour Amandine Demore ? Nul besoin d’être devin pour son­ger à Mohamed Makni. Visé par une enquête pour « apo­lo­gie du ter­ro­risme », après ses pro­pos très contro­ver­sés louant la « résis­tance » du Hamas, l’an­cien adjoint à la pro­preté urbaine, éga­le­ment exclu du PS, s’est en effet vu reti­rer ses délé­ga­tions par la Ville.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 59 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

2 réflexions sur « Nouvelle maire d’Échirolles, Amandine Demore suc­cède sans sur­prise à Renzo Sulli »

  1. Désintox le seul qui peut nous abreu­ver de tous ses com­men­taires sous tous les articles. L’absence de ses com­men­taires nous manquerait.

    sep article
  2. Le com­mu­nisme suc­cède à 78 ans de com­mu­nisme à Echirolles. Où est le monde meilleur qu’il pro­met­tait ? Qui a envie d’al­ler vivre à Echirolles ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF : Des élections législatives… sous le signe de la confusion?
Chronique Place Gre’net – RCF 62 : La démis­sion annon­cée du maire d’Échirolles Renzo Sulli

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Renzo Sulli, maire d'Echirollles. DR
Le com­mu­niste Renzo Sulli, maire de la ville d’Echirolles depuis 24 ans, annonce sa démission

FLASH INFO - Renzo Sulli (PCF) a remis vendredi 13 octobre 2023 sa démission de son mandat de maire au préfet de l’Isère, a indiqué Lire plus

Une tribune (et une collecte) en soutien à Mohamed Makni, accusé d'apologie du terrorisme
La Ville d’Échirolles annonce le retrait des délé­ga­tions de Mohamed Makni après ses pro­pos polé­miques sur le Hamas

FLASH INFO - Par voie de communiqué en date du 17 octobre 2023, la Ville d'Échirolles annonce le retrait des délégations de son élu Mohamed Lire plus

Une tribune (et une collecte) en soutien à Mohamed Makni, accusé d'apologie du terrorisme
Propos sur le Hamas de l’élu Mohamed Makni : le par­quet de Grenoble ouvre une enquête pour apo­lo­gie du terrorisme

FLASH INFO - Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour "apologie du terrorisme" à l'encontre de l'élu échirollois Mohamed Makni suite à ses Lire plus

Une tribune (et une collecte) en soutien à Mohamed Makni, accusé d'apologie du terrorisme
L’élu échi­rol­lois Mohamed Makni loue les actes de « résis­tance » du Hamas et fus­tige les médias « sionistes »

FOCUS - Mohamed Makni, adjoint de la Ville d'Échirolles et membre du PS 38, ne mâche pas ses mots après les attaques du Hamas contre Lire plus

Renzo Sulli, maire d'Echirollles. DR
Renzo Sulli rem­pile pour un qua­trième man­dat de maire à Échirolles

  Quatrième mandat pour Renzo Sulli à Échirolles. FLASH INFO - Renzo Sulli reste donc maire d'Échirolles. Il a largement remporté Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !