Entreprise Photowatt à Bourgoin Jallieu (c) Photowatt

La CGT demande à Laurent Wauquiez de faire pro­fi­ter Photowatt du plan régio­nal de solarisation

La CGT demande à Laurent Wauquiez de faire pro­fi­ter Photowatt du plan régio­nal de solarisation

EN BREF – La CGT a écrit, le 6 octobre 2023, au pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, afin d’é­vo­quer les poten­tielles consé­quences pour Photowatt du plan régio­nal de sola­ri­sa­tion, adopté le 29 juin der­nier. Le syn­di­cat espère en effet que l’en­tre­prise isé­roise – basée à Bourgoin-Jallieu -, confron­tée à la concur­rence des pan­neaux pho­to­vol­taïques chi­nois et aux vel­léi­tés de revente d’EDF, pourra pro­fi­ter de ce pro­jet visant à faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région la plus sola­ri­sée d’Europe.

Le cour­rier, cosi­gné par la CGT Photowatt, l’Union dépar­te­men­tale CGT Isère et la CGT Auvergne-Rhône-Alpes, a été adressé, le 6 octobre 2023, à Laurent Wauquiez, pré­sident (LR) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et à Stéphanie Pernod, vice-pré­si­dente à l’é­co­no­mie. Ceci pour évo­quer les « consé­quences posi­tives que pour­rait avoir le plan régio­nal de sola­ri­sa­tion adopté cet été par la Région pour le déve­lop­pe­ment de la pro­duc­tion de l’entreprise » Photowatt.

Photowatt doit profiter du plan régional de solarisation, pour la CGT

Le conseil régio­nal a adopté, le 29 juin 2023, en assem­blée plé­nière, un plan de sola­ri­sa­tion visant à faire d’Auvergne-Rhône-Alpes « la région la plus sola­ri­sée d’Europe ». DR

Laurent Wauquiez a clai­re­ment annoncé la cou­leur en pré­sen­tant ce plan devant le conseil régio­nal, réuni en assem­blée plé­nière, le 29 juin der­nier. L’ambition est ainsi de « faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région la plus sola­ri­sée d’Europe ». Un objec­tif qui pas­sera notam­ment par l’ins­tal­la­tion de 425 000 m² de pan­neaux pho­to­vol­taïques sur les toits des lycées de la région, d’ici à 2035.

Une volonté de « sour­cer des modules fabri­qués en France et en Europe »

La CGT se féli­cite en outre de la volonté affi­chée de l’exé­cu­tif régio­nal de « sour­cer des modules fabri­qués en France ou en Europe ». De fait, le syn­di­cat voit dans cette poli­tique de la Région une pos­sible lueur d’es­poir pour Photowatt. Le tout dans un contexte très déli­cat pour le fabri­cant de pan­neaux pho­to­vol­taïques basé à Bourgoin-Jallieu, englué dans une spi­rale néga­tive ces der­nières années, entre fer­me­ture d’a­te­liers et chute du nombre de salariés.

Photowatt doit profiter du plan régional de solarisation, pour la CGT

La prise en compte de l’empreinte car­bone devrait, espère la CGT, inci­ter la Région à recou­rir aux pan­neaux pho­to­vol­taïques de Photowatt pour ses com­mandes. DR

En dépit d’un « savoir-faire reconnu », l’en­tre­prise isé­roise, pion­nière du sec­teur, « subit depuis plu­sieurs années la concur­rence féroce des pan­neaux solaires fabri­qués en Asie », déplore en effet la CGT. Illustration en 2022 lors­qu’EDF Renouvelables, action­naire majo­ri­taire de Photowatt, a choisi un groupe chi­nois pour fabri­quer les 22 000 pan­neaux pho­to­vol­taïques de sa future cen­trale solaire de Creys-Malville, pour­tant située à 30 kilo­mètres de Bourgoin-Jallieu.

« Malgré l’excellent bilan car­bone de ses pan­neaux, et l’intérêt d’une pro­duc­tion locale, EDF, son unique action­naire, cherche à revendre l’entreprise, voire à la fer­mer », ajoute la CGT. Les sala­riés de la société isé­roise accusent d’ailleurs régu­liè­re­ment l’élec­tri­cien de ne plus inves­tir dans sa filiale.

« Ces élé­ments pour­ront (…) vous aider à intro­duire plus faci­le­ment des pan­neaux “Made in AuRA” dans vos pro­jets solaires à venir. »

Le syn­di­cat mise donc sur les atouts de Photowatt en rap­pe­lant aux pré­sident et vice-pré­si­dente de Région « cer­tains aspects de la loi “Accélération des éner­gies renou­ve­lables” sur les ins­tal­la­tions régio­nales ». Ainsi, sou­ligne-t-il, « la com­mande publique se doit d’indiquer la pro­ve­nance des pan­neaux solaires et doit prendre en consi­dé­ra­tion, lors de l’achat des pan­neaux, leur empreinte car­bone et envi­ron­ne­men­tale ».

Photowatt doit profiter du plan régional de solarisation, pour la CGT

Pour la CGT, Photowatt, actuel­le­ment en dif­fi­culté face à la concur­rence des pan­neaux chi­nois et aux vel­léi­tés de revente d’EDF, devrait béné­fi­cier des retom­bées du plan régio­nal de sola­ri­sa­tion. © Photowatt

La CGT s’a­dresse alors aux élus : « Ces élé­ments pour­ront, nous n’en dou­tons pas, vous aider à intro­duire plus faci­le­ment des pan­neaux “Made in AuRA” dans vos pro­jets solaires à venir. » Et de conclure : « Nous espé­rons donc que ce plan régio­nal per­met­tra à Photowatt de trou­ver un débou­ché local et régio­nal afin de déve­lop­per son savoir-faire reconnu et sa pro­duc­tion de pan­neaux solaires bas car­bone et dans le but de par­ti­ci­per à la sou­ve­rai­neté éner­gé­tique. »

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Usine de Photowatt de Bourgoin-Jallieu (vue aérienne et son entrée) (c) Photowatt
Photowatt, la pion­nière isé­roise du pho­to­vol­taïque, sacri­fiée par EDF au pro­fit des pan­neaux chinois ?

DÉCRYPTAGE - Plusieurs projets de giga-usines de panneaux photovoltaïques ont été officialisés depuis début 2023, notamment à Fos-sur-Mer et en Moselle. Mais à Bourgoin-Jallieu, Photowatt, Lire plus

Photomontage de la future centrale solaire de Creys-Malville, dont EDF vient de lancer la construction sur le site de l'ex-centrale nucléaire où est mené le démantèlement du réacteur Superphénix. © EDF Renouvelables
Creys-Malville : EDF construit une cen­trale pho­to­vol­taïque sur le site de l’an­cien réac­teur nucléaire Superphénix, en cours de démantèlement

FOCUS - EDF Renouvelables lance la construction d'une centrale photovoltaïque sur le site de l'ex-centrale nucléaire de Creys-Malville (Isère). Celle-ci abrite l'ancien réacteur Superphénix, à Lire plus

Christophe Ferrari, président de la Métropole. © Tim Buisson - Place Gre'net.
Isère : Christophe Ferrari inter­pelle le Premier ministre sur l’a­ve­nir de Ferropem et Photowatt

  EN BREF - Le président de la Métropole de Grenoble a envoyé un courrier, mardi 18 mai, au Premier ministre concernant le devenir de Lire plus

Grenoble : la ministre de l’Enseignement supé­rieur et de la Recherche Sylvie Retailleau en visite pour lan­cer un pro­gramme de recherche sur les éner­gies renouvelables

FOCUS - La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Sylvie Retailleau était en déplacement à Grenoble, ce lundi 22 mai 2023, pour le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
Congrès des maires ruraux : Laurent Wauquiez retire la Région Auvergne-Rhône-Alpes du « Zéro arti­fi­cia­li­sa­tion nette »

EN BREF - Intervenant au congrès des maires ruraux de France, samedi 30 septembre 2023, à l'Alpe d'Huez, Laurent Wauquiez a annoncé la sortie de Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
La Région Aura vote son bud­get pri­mi­tif 2023 et vante son bilan et sa ges­tion… sous les cri­tiques de l’opposition

FOCUS - L'adoption par la Région Auvergne-Rhône-Alpes de son budget primitif 2023 lors de l'assemblée plénière des jeudi 15 et vendredi 16 décembre a marqué, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !