Troisième tron­çon du télé­phé­rique de La Grave : référé liberté et chaîne humaine sur le gla­cier pour récla­mer l’ar­rêt des travaux

Troisième tron­çon du télé­phé­rique de La Grave : référé liberté et chaîne humaine sur le gla­cier pour récla­mer l’ar­rêt des travaux

FOCUS - La mobilisation contre le projet de troisième tronçon du téléphérique de La Grave se poursuit dans les Hautes-Alpes. Plusieurs associations3Mountain Wilderness, La Grave autrement, les sections Hautes-Alpes, Paca et AuRA de France nature environnement (FNE), la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Paca et Biodiversité sous nos pieds ont ainsi déposé, mercredi 20 septembre 2023, un référé liberté visant la suspension immédiate des travaux, que la Société d’aménagement touristique de La Grave (SATG) s'apprêterait à lancer. Elles invoquent notamment la présence sur le site d'une espèce de plante protégée. Une cinquantaine de personnes ont par ailleurs grimpé à 3000 mètres d'altitude sur le glacier de la Girose, dimanche 24 septembre, pour réclamer l'arrêt du chantier.

Le rejet de leur requête en référé suspension, le 27 juin 2023, par le tribunal administratif de Marseille ne les a nullement découragées. Mountain Wilderness, La Grave autrement, la Société alpine de protection de la nature - France nature environnement 05, FNE Paca, FNE AuRA, la LPO Paca et Biodiversité sous nos pieds ont déposé un nouveau recours, mercredi 20 septembre, contre le projet de troisième tronçon du téléphérique de La Grave (Hautes-Alpes). En l'occurrence, un référé liberté "visant la suspension immédiate des travaux", indiquent les associations.

Téléphérique de La Grave : mobilisation contre le troisième tronçon

Le glacier de la Girose - où la SATG veut implanter le troisième tronçon du télépérique de La Grave - vu depuis le col du Ruillans. © Sophie Eymard - Place Gre'net

"Rotations d’hélicoptères, présence sur le rognon rocheux, piétinement et destruction d’habitat naturel d’intérêt communautaire… Tout laisse à penser que la Société d’aménagement touristique de la Grave (SATG) lance les travaux d’implantation", affirment en effet les requérants, dans un communiqué. Et ce, sans attendre le jugement sur le fond du tribunal administratif, qui n'est pourtant prévu qu'en 2024.

La présence de l'Androsace du Dauphiné révélée sur le rognon rocheux

Les opposants au projet dénoncent ainsi un "passage en force" de la SATG (Sata Group), exploitante du téléphérique par délégation de service public. Parmi leurs principaux arguments pour bloquer la construction d'un troisième tronçon du téléphérique : la présence sur le site de l'Androsace du Dauphiné4Androsace delphinensis, espèce protégée au niveau national, révélée récemment par l'Office français de la biodiversité (OFB) et le laboratoire d’écologie alpine du CNRS (Université Grenoble Alpes, Université Savoie Mont-Blanc).

La présence sur le site de l'Androsace du Dauphiné, plante protégée, a été révélée par l'Office français de la biodiversité et le laboratoire d’écologie alpine. © Fabien Anthelme (CC BY-NC)

La découverte de cette plante rare sur le rognon rocheux du glacier de la Girose, à 3 300 mètres d'altitude, au cœur du massif des Écrins, a conduit les associations de protection de l'environnement à demander au préfet des Hautes-Alpes de "conditionner le démarrage des travaux à l’octroi d’une dérogation pour destruction d’espèces protégées".

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 36 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Massif des Arves vu du Glacier de la Girose © Sophie Eymard - Place Gre'net
Troisième tron­çon du télé­phé­rique de la Grave : rejet du référé sus­pen­sion des asso­cia­tions de pro­tec­tion de l’environnement

FOCUS - Le tribunal administratif de Marseille a rejeté, le 27 juin 2023, la requête en référé suspension déposée par six associations de protection de Lire plus

La Sata a‑t-elle été favo­ri­sée pour exploi­ter le domaine skiable des Deux-Alpes ?

  ENQUÊTE - La société d'aménagement touristique de l'Alpe d'Huez (Sata) a-t-elle été favorisée dans l'attribution du contrat de construction et d'exploitation du domaine skiable Lire plus

Chamrousse annonce l'ouverture de la "plus grande tyrolienne du monde"... que Mountain Wilderness juge bientôt "obsolète"
Chamrousse annonce l’ou­ver­ture de la « plus grande tyro­lienne du monde »… que Mountain Wilderness juge bien­tôt « obsolète »

EN BREF - Alors que Chamrousse vante l'ouverture prochaine de son "Adrenaline Park" et sa "plus grande tyrolienne du monde", le vice-président de Mountain Wilderness Lire plus

L’association Mountain Wilderness déman­tèle une tonne d’ins­tal­la­tions obso­lètes dans le Parc natu­rel du Vercors

FIL INFO - L'association Mountain Wilderness, en lien avec le Syndicat national des guides de montagne, a procédé le dimanche 30 septembre au démantèlement des Lire plus

FIL INFO Seyssuel coteaux gagée des rochers
« Saccage » des coteaux de Seyssuel et de ses espèces végé­tales protégées

« C'est avec surprise et consternation que nous avons constaté le saccage de ce site exceptionnel ». Les associations Nature Vivante, Gentiana et la Frapna (Fédération Rhône-Alpes Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !