Les inscriptions scolaires pour l'année 2024-2025 dans les écoles de Grenoble ouvertes jusqu'au 26 avril

Grenoble : les parents d’é­lèves de l’é­cole des Buttes mobi­li­sés pour le dédou­ble­ment de la classe de grande section

Grenoble : les parents d’é­lèves de l’é­cole des Buttes mobi­li­sés pour le dédou­ble­ment de la classe de grande section

FOCUS - Les parents d'élèves de l'école des Buttes, à la Villeneuve de Grenoble, se sont réunis, vendredi 15 septembre 2023 au matin, devant l'établissement, pour protester contre la répartition des effectifs. Le rectorat a en effet inscrit un trop grand nombre d'élèves en grande section de maternelle. Mais au lieu de dédoubler la classe avec un enseignant supplémentaire - pour respecter le seuil ministériel de 12 élèves en Rep+3réseau d'éducation prioritaire renforcée -, il a fait monter une poignée d'enfants de chaque classe au niveau supérieur. Une décision ubuesque pour les parents, qui réclament l'ouverture d'une seconde classe de grande section.

"Ça fait plus d'une semaine que je ne dors pas. Mes enfants ne vont pas bien non plus à cause du changement de classe... Mais ils s'en fichent et ils n'assument pas leur erreur." La voix tremblante, cette mère de trois enfants charge violemment le rectorat. Tout comme le font les autres parents d'élèves rassemblés dès 8 h 45, ce vendredi 15 septembre 2023, à l'entrée de l'école des Buttes, à la Villeneuve de Grenoble. Tous vent debout contre cette "répartition scandaleuse" des effectifs dans les classes.

École des Buttes à Grenoble: mobilisation pour une nouvelle classe

Les parents d'élèves se sont réunis à l'entrée de l'école des Buttes, vendredi 15 septembre 2023, pour demander l'ouverture d'une seconde classe de grande section et la nomination d'un enseignant supplémentaire. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Si le rectorat concentre aujourd'hui l'essentiel des flèches, c'est parce que tout est parti d'une décision de sa part. La rentrée s'était pourtant déroulée "sans encombres", souligne Guillaume Mandil, parent d'élève et porte-parole désigné de ce collectif informel. "Mais une semaine après la rentrée, un élève supplémentaire a été inscrit dans la classe de grande section, faisant passer l'effectif de 20 à 21 élèves", raconte-t-il.

En Rep+, des classes de 12 élèves en grande section, CP et CE1

Originellement, il y avait donc déjà un hic. Pour les écoles, comme Les Buttes, classées en réseau d'éducation prioritaire renforcée (Rep+), le ministère de l'Éducation nationale recommande en effet des classes de 12 élèves en grande section de maternelle, CP et CE1. Mais avec une subtilité : dans l'académie de Grenoble, les services "appliquent des classes à 17 ou 18, avec une marge de deux élèves environ", précise Guillaume Mandil.

En résumé, "à 20 ça passe, à 21 ça ne passe pas", ironise-t-il. Problème : en inscrivant un élève en trop, le rectorat a commis une erreur mais "a considéré que l'effectif en grande section était trop important et qu'il fallait le revoir". La solution idoine semblait pourtant claire, pour les parents d'élèves : le dédoublement de la classe pour ne pas dépasser le seuil ministériel de 12 élèves en Rep+.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 47 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

UNE Rentrée des classes à Grenoble. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Rentrée sco­laire à Grenoble : le dédou­ble­ment des classes fait des heu­reux… et des lais­sés pour compte

FOCUS - Douze écoles à Grenoble relevant de l'éducation prioritaire bénéficient, pour cette rentrée, de classes en CP et CE1 en petits effectifs, et donc Lire plus

Les parents d'élèves du plateau du Vercors dénoncent la fermeture du dispositif Ulis sur Villard-de-Lans
Villard-de-Lans : le dis­po­si­tif Ulis main­tenu à l’é­cole élé­men­taire grâce à la mobi­li­sa­tion des parents d’élèves

EN BREF - Le dispositif Ulis 5Unités localisées pour l'inclusion scolaire, menacé de fermeture depuis mars 2023, est finalement maintenu à l'école élémentaire des Laiches, Lire plus

Grenoble : les parents d’é­lèves de l’é­cole Anatole-France dénoncent la fer­me­ture d’une classe à la ren­trée 2023 et le manque de moyens

FOCUS - Les parents d'élèves de l'école Anatole-France, à Grenoble, ont protesté, ce mardi 14 mars 2023, contre la fermeture annoncée d'une classe à la Lire plus

Une vingtaine de parents d'élèves bloquaient l'entrée du collège Aimé-Césaire de Grenoble le 23 février 2023. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Collège Aimé-Césaire de Grenoble : des parents d’é­lèves en lutte contre la baisse des moyens alloués ont blo­qué l’entrée

FOCUS - Une vingtaine de parents d'élèves du collège Aimé-Césaire de Grenoble ont bloqué l'entrée de l'établissement le 23 février 2023 à partir de 7 Lire plus

Les parents réclament l’ouverture d’une cinquième classe à l’école Rivoire de la Dame à Sassenage pour éviter une surcharge des classes
Sassenage : des parents d’é­lèves se mobi­lisent contre la sur­charge des classes à l’é­cole Rivoire de la Dame

FIL INFO - À Sassenage, les parents d’élèves de l’école Rivoire de la Dame réclament l’ouverture d’une cinquième classe à la rentrée pour faire face Lire plus

COUV Rentrée des élèves à l'école Menon, abords piétonisés, mardi 19 mai © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
À Grenoble, Seyssins… des parents dénoncent le manque de classes rou­vertes dans les écoles

  DÉCRYPTAGE - Alors que le gouvernement annonce la réouverture des écoles le 2 juin, à Grenoble comme ailleurs, très peu d'enfants sont accueillis et beaucoup Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !