Les parents réclament l’ouverture d’une cinquième classe à l’école Rivoire de la Dame à Sassenage pour éviter une surcharge des classes

Sassenage : des parents d’élèves se mobilisent contre la surcharge des classes à l’école Rivoire de la Dame

Sassenage : des parents d’élèves se mobilisent contre la surcharge des classes à l’école Rivoire de la Dame

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – À Sassenage, les parents d’élèves de l’école Rivoire de la Dame réclament l’ouverture d’une cinquième classe à la rentrée pour faire face à l’arrivée d’élèves supplémentaires dans l’établissement. Une cinquantaine d’entre eux se sont réunis ce vendredi 3 juillet pour faire entendre leur voix.

 

 

Dernier jour d’école anxio­gène pour les parents d’é­lèves de l’école Rivoire de la Dame à Sassenage, alors que la ren­trée pro­chaine s’an­nonce sous le signe de l’in­cer­ti­tude. Une cin­quan­taine d’entre eux s’est ainsi réunie ce ven­dredi 3 juillet pour récla­mer l’ouverture d’une cin­quième classe au sein de l’école. Ils ont éga­le­ment lancé une péti­tion en ligne qui dépas­sait les 300 signa­tures lors de la publi­ca­tion de cet article.

 

Les parents réclament l’ouverture d’une cinquième classe à l’école Rivoire de la Dame à Sassenage pour éviter une surcharge des classes

Précisément 118 enfants de mater­nelles et pri­maires devraient être répar­tis dans quatre classes à Sassenage. Les parents dénoncent une « école boîte à sar­dines ». DR

 

En effet, l’école accueille des élèves de mater­nelle et de pri­maire répar­tis dans quatre classes multi-niveaux. Ce sys­tème fonc­tion­nait cahin-caha jusqu’à pré­sent avec 108 élèves, mais leur nombre va en s’ac­crois­sant. Une dizaine d’élèves sup­plé­men­taires est déjà annon­cée pour sep­tembre et la liste des nou­veaux ins­crits pour­rait encore s’allonger.

 

Les parents réclament l’ouverture d’une cinquième classe à l’école Rivoire de la Dame à Sassenage pour éviter une surcharge des classes

Une cin­quan­taine de parents et leurs enfants se sont ras­sem­blés ven­dredi, der­nier jour d’é­cole de l’an­née. DR

Une aug­men­ta­tion des ins­crip­tions qui s’explique par la construc­tion de nou­veaux loge­ments à proxi­mité de l’école, selon Benoît Durand, délé­gué des parents d’élèves.

 

« Le rec­to­rat savait que ça signi­fiait l’arrivée de nou­velles familles lorsque les tra­vaux ont com­mencé et a quand même décidé de fer­mer une classe en 2018 », s’agace-t-il.

 

Si rien n’est fait d’ici sep­tembre, les cours se feront, avec dif­fé­rents niveaux par classe, à trente élèves en moyenne. « C’est contraire au sou­hait d’Emmanuel Macron qui ne vou­lait pas plus de vingt-quatre élèves par classe. Une volonté que le rec­to­rat avait d’ailleurs annoncé vou­loir suivre en avril », affirme Benoît Durand.

 

 

Une situation encore compliquée par l’épidémie de Covid-19

 

Alors que les déci­sions d’ouvrir et de fer­mer des classes se prennent habi­tuel­le­ment en juin, l’épidémie de Covid-19 a tout bou­le­versé. Les parents seront donc fixés en… sep­tembre. La crise sani­taire a en effet cham­boulé le quo­ti­dien de cette petite école qui, pour conti­nuer d’enseigner aux enfants, a dû encore divi­ser les classes et les répar­tir par niveaux.

 

Si ça per­dure à par­tir de sep­tembre, il est évident qu’avec quatre classes, avec les res­tric­tions et les mesures de dis­tan­cia­tion sociale, tous les enfants ne pour­ront pas venir », estime Benoît Durand.

 

Contacté lors de la rédac­tion de cet article, le rec­to­rat de l’Isère n’a pas donné suite à nos sollicitations.

 

Thomas Imbert

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TI

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

la réglementation en vigueur sur la protection des espèces animales
Déplacement d’Agnès Pannier-Runacher en Isère le 19 novembre, « sous le signe de la décarbonation de l’industrie »

FLASH INFO — La ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher est (de nouveau) attendue en Isère vendredi 19 novembre. Un déplacement "placé sous le Lire plus

A Sassenage, le dossier des emprunts toxiques tourne à la partie de poker menteur. Au centre de la table, le jugement de la cour d'appel de Versailles.
Emprunts toxiques : la Ville de Sassenage finalement déboutée par la cour d’appel, la fin d’une longue bataille judiciaire

FOCUS - Après plusieurs rebondissements, la Ville de Sassenage a finalement été déboutée par la cour d'appel de Versailles, le 14 octobre 2021, dans l'affaire Lire plus

La Métropole de Grenoble a inauguré la nouvelle déchèterie de Sassenage, « plus spacieuse et plus sûre », mardi 19 octobre 2021.
La Métro inaugure la nouvelle déchèterie de Sassenage, « plus spacieuse et plus sûre »

FIL INFO - La Métropole de Grenoble a inauguré la nouvelle déchèterie de Sassenage mardi 19 octobre. Un site décrit comme "plus pratique, plus spacieux Lire plus

Premier Salon des artisans d’art au Château de Sassenage samedi 16 et dimanche 17 octobre

FLASH INFO — L'association des artisans d'art de l'Isère (AAI) organise le premier Salon des Artisans d'art, au Château de Sassenage le samedi 16 et Lire plus

Affiche Salon 2021 (c) festival européen de l'image
Festival européen de l’image à Sassenage : projections, animations 3D et réalité virtuelle

FLASH INFO – Du 1er au 3 octobre 2021, se tient le Festival européen de l’image à Sassenage organisé par l'association Camera Aventure dans la Lire plus

Site d'exploitation de la carrière Vicat à Sassenage. © Placegre.net
Sassenage : juste avant de partir, le préfet Lionel Beffre a autorisé le renouvellement et l’extension de la carrière Vicat

FIL INFO - Juste avant de quitter sa fonction de préfet de l'Isère, Lionel Beffre a renouvelé mardi 1er juin 2021 l'autorisation d'exploitation de la Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin