Le concours Capitale française de la Biodiversité révèle ses lauréats, sans la Métropole pourtant candidate

La Métropole de Grenoble absente du podium du concours Capitale fran­çaise de la bio­di­ver­sité 2023

La Métropole de Grenoble absente du podium du concours Capitale fran­çaise de la bio­di­ver­sité 2023

EN BREF – La Métropole de Grenoble, pour­tant can­di­date, est absente du podium du concours Capitale fran­çaise de la Biodiversité 2023. Si le rap­port de visite en région gre­no­bloise met l’ac­cent sur nombre d’initiatives, la Métro aurait fait face à plus forte qu’elle. En par­ti­cu­lier dans le cadre d’un concours dont la phi­lo­so­phie ne serait pas, para­doxa­le­ment, d’établir un classement.

La dou­zième édi­tion du concours Capitale fran­çaise de la Biodiversité1Un concours « orga­nisé par l’Office fran­çais de la bio­di­ver­sité, Plante & Cité et les agences régio­nales et col­lec­tifs régio­naux pour la bio­di­ver­sité coor­don­nés par l’Agence régio­nale pour la Biodiversité en Île-de-France ». a rendu ses résul­tats lundi 11 sep­tembre 2023. Alors que le thème de cette année était « Arbres et forêts », six ter­ri­toires lau­réats sont décré­tés « cham­pions des arbres » dans dif­fé­rentes caté­go­ries, en fonc­tion de leurs sta­tuts et de leur nombre d’habitants.

Quant au (grand) titre de Capitale fran­çaise de la bio­di­ver­sité 2023, il revient à la Métropole Rouen-Normandie, éga­le­ment pre­mière dans la caté­go­rie « inter­com­mu­na­li­tés urbaines.

Îlot de sénescence en forêt communale de La Motte-Servolex. La commune savoyarde est lauréate du concours Capitale française de la Biodiversité dans la catégorie "moins de 20 000 habitants". © Laura Floch

Îlot de sénes­cence en forêt com­mu­nale de La Motte-Servolex. La com­mune savoyarde est lau­réate du concours Capitale fran­çaise de la Biodiversité dans la caté­go­rie « moins de 20 000 habi­tants ». © Laura Floch

Les autres lau­réats ? La com­mu­nauté de com­munes du Pays de Pouzauges dans la caté­go­rie « inter­com­mu­na­li­tés rurales », et les com­munes de Strasbourg, Villeneuve‑d’Ascq, La Motte-Servolex et Vals-des-Tilles, res­pec­ti­ve­ment dans les caté­go­ries « plus de 100 000 habi­tants », « moins de 100 000 habi­tants », « moins de 20 000 habi­tants » et « moins de 2000 habi­tants ».

Pourtant can­di­date aux côtés de soixante autres ter­ri­toires, la Métropole de Grenoble, Capitale verte euro­péenne 2022, ne figure donc pas au pal­ma­rès. Comment l’expliquer ?

Le rap­port de visite sur la Métropole pour le moins positif

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 60 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Une réflexion sur « La Métropole de Grenoble absente du podium du concours Capitale fran­çaise de la bio­di­ver­sité 2023 »

  1. Pas sur­pre­nant, vu que que le plan d’ur­ba­nisme (PLUi) pré­voit beau­coup de béton­nage, y com­pris l’a­gran­dis­se­ment du Siège de la Métro bd Jean Pain.

    Un camou­flet pour nos élus écolos.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Deux hectares de terrain ont déjà été complétement rasés sur les pentes de la Bastille à Grenoble. © Ville de Grenoble
Grenoble : le débrous­saillage d’une par­celle sur le site de la Bastille jugé « catas­tro­phique » pour la biodiversité

FOCUS - Trois associations de protection de la nature ont dénoncé le 28 avril 2023, le débroussaillage de 2 hectares de végétation sur les pentes Lire plus

Le Conseil d'Etat enjoint le ministère de l'Ecologie de prendre un arrêté suspendant la chasse du grand tétras, espèce menacée ayant totalement disparu des Alpes. © Skolan124 / Wikimedia Commons
Chasse d’es­pèces fra­giles ou en déclin : le grand débat entre chas­seurs et défen­seurs de la biodiversité

FOCUS - La France détient un record d'Europe dont elle peut difficilement s'enorgueillir : celui du nombre d'espèces qu'il est possible d'y chasser. Un état Lire plus

Le boisement urbain permet de suivre un parcours du Parc Paul Mistral jusqu'aux berges de l'Isère © Lucie Soïka
La Ville de Grenoble inau­gure un nou­veau sen­tier péda­go­gique pour décou­vrir la bio­di­ver­sité au parc Paul-Mistral

EN BREF - Depuis le début de l'été 2022, la Ville de Grenoble a inauguré le sentier "Nature aux pattes", un nouveau parcours pédagogique installé Lire plus

La Métropole engagée pour une "gestion durable" des forêts, entre préservation des écosystèmes... et besoins de production
« Explore ta nature » le dimanche 22 mai : une jour­née consa­crée à la décou­verte de la bio­di­ver­sité de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

EN BREF – Dans le cadre de la Fête de la nature organisée partout en France du 18 au 22 mai 2022, Grenoble Alpes Métropole Lire plus

Lancement de l’Observatoire de la bio­di­ver­sité Grenoble-Alpes pour créer un atlas citoyen

EN BREF - Dans le cadre d'une journée « Sols et biodiversité » organisée au muséum de Grenoble le 14 avril 2022 par le conseil Lire plus

La Communauté de communes du Grésivaudan lauréate du volet ingénierie du plan Avenir Montagnes
Transports, loge­ments, bio­di­ver­sité… La pola­rité Nord-Est à l’hon­neur durant l’Heure citoyenne de Meylan

FOCUS - Durant l’Heure citoyenne, lors du conseil municipal du 7 février 2022, le maire de Meylan, accompagné de Ludovic Bustos, a présenté le projet Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !