Six mois de pri­son sous bra­ce­let pour l’a­gres­seur de Diogo, vic­time de « l’autre rixe » du 29 juillet 2018 à Meylan

Six mois de pri­son sous bra­ce­let pour l’a­gres­seur de Diogo, vic­time de « l’autre rixe » du 29 juillet 2018 à Meylan

REPORTAGE - Le 29 juillet 2018, une demi-heure avant le meurtre d'Adrien Perez, Diogo T. recevait un violent coup de poing lors d'une autre agression survenue à la sortie de la même discothèque, à Meylan. Cinq ans après les faits, le jeune homme de 23 ans souffre toujours d'une infirmité permanente. Jugé ce mardi 29 août 2023 par le tribunal correctionnel de Grenoble, son agresseur, âgé aujourd'hui de 25 ans, a été condamné à six mois de prison ferme aménageable sous bracelet électronique et dix-huit mois avec sursis. Une décision qualifiée de "juste" et "équilibrée" par les deux parties.

C'était "le même jour, au même endroit, que le décès d'Adrien Perez. Mais les deux faits sont totalement différents. Il n'y a pas de connexion, pas de lien et aucun rapprochement à faire." La présidente a tenu à mettre d'entrée les points sur les i à l'ouverture du procès de Houari Medaffar, ce mardi 29 août. Prévenu de "violence suivie d'infirmité permanente", ce Grenoblois de 25 ans a été condamné par le tribunal correctionnel à six mois de prison ferme sous bracelet électronique, pour le violent coup de poing asséné à Diogo T., le 29 juillet 2018, à Meylan.

Meylan : six mois de prison sous bracelet pour l'agresseur de Diogo

La marche blanche en l'honneur d'Adrien Perez, dont le meurtre, le 29 juillet 2018, à Meylan, a totalement occulté l'agression subie la même nuit par Diogo T., en sortant de la même discothèque. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Ce dernier sortait lui aussi de la discothèque Le Phœnix. Deux affaires sans aucun lien, donc. Pourtant, l'ombre d'Adrien Perez a plané sur les cinq ans de procédure comme sur l'audience. Le meurtre du jeune Isérois a en effet occulté l'agression subie une demi-heure plus tôt par Diogo T., à quelques dizaines de mètres de là. Et ce, malgré les conséquences dramatiques pour la victime, certes toujours en vie mais souffrant de séquelles irréversibles.

"Le coup est parti par instinct"

La rixe s'est produite vers 4 heures du matin, dans la nuit du 28 au 29 juillet 2018. Après avoir passé une "soirée banale" au Phœnix, Houari Medaffar et son ami sont allés "se poser devant le McDo" jouxtant l'hypermarché Carrefour. Une altercation a alors éclaté sur le parking entre deux groupes de jeunes - pour la plupart alcoolisés - pour des motifs encore nébuleux, les déclarations des différents acteurs et témoins divergeant sur ce point.

Meylan : six mois de prison sous bracelet pour l'agresseur de Diogo

L'agression s'est déroulée sur le parking du Carrefour de Meylan, devant le McDonald's, à quelques dizaines de mètres de la discothèque Le Phœnix - située de l'autre côté de l'hypermarché - où le prévenu et la victime avaient passé la soirée. © Google Street View (capture d'écran)

Houari Medaffar affirme, lui, être intervenu pour "essayer de séparer" les protagonistes. Que s'est-il passé ensuite ? Le procureur de la République adjoint Boris Duffau a décrit "un dialogue de coqs, de mâles, tête contre tête", entre le prévenu et Diogo T.. "Il a mis la main à la poche, j'ai pris peur", a raconté à la barre Houari Medaffar, qui craignait que l'autre jeune homme "sorte une arme" - il s'agissait en réalité de ses lunettes.

Le premier a alors adressé au second "un violent coup de poing", a indiqué la présidente. Diogo T. a immédiatement "chuté au sol, inconscient", sa tête cognant lourdement par terre. "Le coup est parti par instinct", s'est défendu l'agresseur présumé. "Avec le recul, je regrette ce geste. Je manquais de maturité", a-t-il poursuivi. "J'espère qu'il me pardonnera."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Suite au meurtre d'Adrien Perez sur son parking, la boîte de nuit le Phoenix se voit notifier une fermeture administrative par la préfecture de l'Isère.
Meurtre d’Adrien Perez : le pré­fet de l’Isère ordonne la fer­me­ture admi­nis­tra­tive de la boîte de nuit Le Phoenix

FIL INFO – Théâtre, sur son parking, de l'agression et de la mort d'Adrien Perez dans la nuit du 28 au 29 juillet, la discothèque Lire plus

Ouverture du procès des agresseurs d'Adrien Perez devant la cour d'assises de l'Isère lundi 21 juin
Ouverture du pro­cès des agres­seurs d’Adrien Perez devant la cour d’as­sises de l’Isère lundi 21 juin

FLASH INFO — Le meurtre d'Adrien Perez à la sortie de la boîte de nuit Le Phoénix de Meylan de retour dans l'actualité? Lundi 21 Lire plus

Me Arnaud Levy-Soussan commente le maintien en détention décidé par la chambre d'instruction de la cour d'appel. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La jus­tice pro­nonce le main­tien en déten­tion de l’un des auteurs pré­su­més du meurtre d’Adrien Perez

  EN BREF - Après l'audience de ce mercredi 29 juillet 2020 qui examinait la possible remise en liberté de l'un des auteurs présumés du Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’Adrien Perez : la jus­tice va exa­mi­ner la pos­sible remise en liberté de l’un des auteurs présumés

  EN BREF - La justice doit examiner, ce mercredi 29 juillet 2020, la remise en liberté de l'un des auteurs présumés du meurtre d'Adrien Lire plus

Suite au meurtre d'Adrien Perez sur son parking, la boîte de nuit le Phoenix se voit notifier une fermeture administrative par la préfecture de l'Isère.
Les parents d’Adrien Perez rendent publique leur lettre adres­sée à l’Élysée et demeu­rée sans réponse

FIL INFO – Faute de réponse de la part de l'Élysée, les parents d'Adrien Perez ont rendu publique la lettre adressée au président de la Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : près d’un mil­lier de per­sonnes ont par­ti­cipé à la marche blanche en hom­mage à Adrien Perez

REPORTAGE VIDÉO - Ce mercredi 8 août à Grenoble, environ un millier de personnes ont participé à une marche blanche en hommage à Adrien Perez, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !