Actualité

Isère : un homme mis en exa­men pour meurtre et écroué, huit ans après la dis­pa­ri­tion d’un ancien détenu de 49 ans

Isère : un homme mis en exa­men pour meurtre et écroué, huit ans après la dis­pa­ri­tion d’un ancien détenu de 49 ans

EN BREF – Un homme de 32 ans a été inter­pellé, mer­credi 19 juillet 2023, par la PJ de Grenoble, dans le cadre d’une infor­ma­tion judi­ciaire pour meurtre ouverte en 2015, après la dis­pa­ri­tion inquié­tante de Fared Mammeri, un Isérois de 49 ans. Le sus­pect, qui nie les faits, a été mis en exa­men, jeudi 20 juillet, et placé en déten­tion pro­vi­soire. Huit ans après, le corps de la vic­time – un ancien détenu offi­ciel­le­ment en cavale – n’a tou­jours pas été retrouvé.

Le mys­tère entou­rant la dis­pa­ri­tion de Fared Mammeri va-t-il enfin être résolu, huit ans après les faits ? Un sus­pect, âgé de 32 ans, a en tout cas été inter­pellé, mer­credi 19 juillet 2023, par les enquê­teurs du ser­vice de police judi­ciaire de Grenoble, avant d’être mis en exa­men pour « meurtre » le len­de­main, et écroué, indique le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant ce samedi 22 juillet, confir­mant l’in­for­ma­tion du Dauphiné libéré.

Un suspect mis en examen huit ans après la disparition d'un Isérois

Un homme de 32 ans, sus­pect dans la dis­pa­ri­tion de Fared Mammeri, a été inter­pellé par les poli­ciers de la PJ de Grenoble à son retour d’Algérie, le 19 juillet 2023, et placé en garde à vue. © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’individu, « déjà connu des ser­vices de police et de jus­tice », a été arrêté « alors qu’il reve­nait d’Algérie », par les poli­ciers agis­sant sur com­mis­sion roga­toire d’une juge d’ins­truc­tion, explique le magis­trat. Une inter­pel­la­tion inter­ve­nant dans le cadre d’une infor­ma­tion judi­ciaire pour « meurtre » ouverte en octobre 2015, quatre mois après le signa­le­ment par ses proches de la dis­pa­ri­tion inquié­tante de Fared Mammeri.

Le dis­paru n’a plus donné signe de vie depuis le 7 juin 2015

Ce Grenoblois alors âgé de 49 ans n’a en effet plus donné signe de vie depuis le 7 juin 2015, date à laquelle son télé­phone a émis un ultime signal dans la val­lée du Grésivaudan. Fared Mammeri était alors offi­ciel­le­ment en cavale depuis octobre 2014.

Incarcéré au centre péni­ten­tiaire de Saint-Quentin-Fallavier, où il pur­geait une peine de pri­son pour escro­que­ries, il n’a­vait pas réin­té­gré sa cel­lule au terme d’une per­mis­sion de sor­tie et était donc consi­déré comme se trou­vant en évasion.

Plus aucune trace de l’an­cien détenu depuis cette soi­rée du 7 juin 2015. Sa voi­ture de loca­tion a bien été aper­çue les jours sui­vants dans les rues de Saint-Martin-d’Hères, mais avec un autre homme au volant. En outre, selon Le Dauphiné libéré, le véhi­cule a même été retrouvé garé devant l’a­gence de loca­tion, net­toyé de fond en comble, avec les clés dépo­sées dans la boîte aux lettres du loueur.

Le sus­pect a été écroué mais il nie les faits

Le par­quet de Grenoble avait donc ouvert une infor­ma­tion judi­ciaire, confiant l’en­quête aux poli­ciers de la PJ, qui avaient lancé un appel à témoins dans la fou­lée, à l’au­tomne 2015. Néanmoins, rien n’a­vait fil­tré depuis sur l’a­van­cée des inves­ti­ga­tions… Jusqu’au rebon­dis­se­ment de ces der­niers jours.

Un suspect mis en examen huit ans après la disparition d'un Isérois

Le sus­pect a été mis en exa­men pour meurtre, le 20 juillet 2023, par la juge d’ins­truc­tion gre­no­bloise en charge du dos­sier. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le sus­pect, mis en exa­men pour « meurtre » par la juge d’ins­truc­tion, jeudi 20 juillet, à l’is­sue de sa garde à vue, « nie les faits », pré­cise le pro­cu­reur de la République. Le tren­te­naire a été placé en déten­tion pro­vi­soire par le juge des liber­tés et de la déten­tion. « Il convient de rap­pe­ler que le mis en exa­men reste pré­sumé inno­cent jusqu’à sa condam­na­tion défi­ni­tive par une juri­dic­tion », rap­pelle tou­te­fois Éric Vaillant.

Prudent, le magis­trat ne livre pas d’autres élé­ments sur les éven­tuels liens unis­sant le sus­pect à Fared Mammeri. « L’instruction étant en cours, je peux seule­ment pré­ci­ser que les deux hommes étaient connus de la jus­tice », confie-t-il cepen­dant. Avant d’a­jou­ter : « Le corps de la vic­time n’a pas été retrouvé. » Sur ce point au moins, le mys­tère demeure entier.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Versoud : un homme de 60 ans porté dis­paru, la piste cri­mi­nelle pri­vi­lé­giée par le parquet

FLASH INFO - Un habitant du Versoud (Isère), âgé de 60 ans, est toujours porté disparu depuis jeudi 11 mai 2023. La piste criminelle est Lire plus

La voi­ture d’Éric Foray, dis­paru en 2016, a été retrou­vée dans le mas­sif du Vercors avec des restes humains

FOCUS - Le parquet de Valence a annoncé ce jeudi 6 avril 2023 la découverte, trois jours plus tôt, de la voiture accidentée d'Éric Foray Lire plus

« Disparus de l’Isère » : nou­velles inves­ti­ga­tions sur l’af­faire Fabrice Ladoux, col­lé­gien de 12 ans violé et tué en 1989 près de Grenoble

FOCUS - Trente-quatre ans après le meurtre de Fabrice Ladoux, le corps du petit Grenoblois a été exhumé, début mars 2023, dans le cadre de Lire plus

Meurtre devant un bar à Grenoble : l’autre co-gérant mis en exa­men pour meurtre et écroué

EN BREF - Après le meurtre d'un homme de 68 ans, tué par balles devant un bar de la rue Ampère, à Grenoble, le 18 Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra : 36 ans après, un homme arrêté et mis en exa­men pour enlè­ve­ment, séques­tra­tion et meurtre

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra (Isère), un homme de 56 ans a été interpellé, puis mis en examen Lire plus

Flash Info

|

20/06

19h54

|

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !