Mort de Nahel : inter­dic­tion des mani­fes­ta­tions non décla­rées à Grenoble et arrêt des trans­ports en com­mun à par­tir de 21 heures

Mort de Nahel : inter­dic­tion des mani­fes­ta­tions non décla­rées à Grenoble et arrêt des trans­ports en com­mun à par­tir de 21 heures

FLASH INFO – Le pré­fet de l’Isère a pris un arrêté inter­di­sant les mani­fes­ta­tions non décla­rées à Grenoble à par­tir de ce ven­dredi 30 juin 2023, à 20 heures, jus­qu’au lundi 3 juillet, à 8 heures. Les trans­ports en com­mun s’ar­rê­te­ront par ailleurs de cir­cu­ler à par­tir de 21 heures. Des déci­sions prises à la suite des vio­lences urbaines ayant émaillé la nuit pré­cé­dente, en réac­tion à la mort de Nahel, 17 ans, tué par un poli­cier, mardi 27 juin, lors d’un contrôle rou­tier à Nanterre.

Un appel au ras­sem­ble­ment avait été lancé pour ce ven­dredi 30 juin 2023, à 20 heures, devant la pré­fec­ture de l’Isère, place de Verdun, en hom­mage à Nahel et « contre le racisme, les crimes et les vio­lences poli­cières ». Mais entre-temps, le pré­fet a pris un arrêté « inter­di­sant les mani­fes­ta­tions non préa­la­ble­ment décla­rées ou ras­sem­ble­ments reven­di­ca­tifs sur la com­mune de Grenoble à par­tir de ce ven­dredi 30 juin, 20 heures, et jusqu’au lundi 3 juillet, 8 heures ».

Mort de Nahel : manifestations non déclarées interdites à Grenoble

Après les vio­lences sur­ve­nues dans la nuit du jeudi 29 au ven­dredi 30 juin dans l’ag­glo­mé­ra­tion (ici le quar­tier Teisseire), la pré­fec­ture a inter­dit toutes les mani­fes­ta­tions non décla­rées à par­tir de ven­dredi, 20 heures. DR

Une consé­quence des vio­lences urbaines et dégra­da­tions sur­ve­nues dans la nuit du jeudi 29 au ven­dredi 30 juin, dans plu­sieurs com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise et du Nord-Isère. Relativement épar­gné jusque-là, le dépar­te­ment de l’Isère a ainsi été gagné par la flam­bée de colère due à la mort du jeune Nahel, 17 ans, tué par le tir d’un poli­cier à Nanterre, mardi 27 juin, lors d’un contrôle routier.

Les conduc­teurs M’Tag deman­daient cet arrêt du réseau à 21 heures

« Conformément à la demande du ministre de l’Intérieur et des Outre mers, la consigne a été don­née d’arrêter les trans­ports en com­mun du dépar­te­ment à par­tir de 21 heures ce ven­dredi soir », indique par ailleurs la pré­fec­ture, dans un com­mu­ni­qué. Avant de pré­ci­ser : « Certaines lignes de tram et de bus s’arrêteront de fonc­tion­ner pro­gres­si­ve­ment avant. Les usa­gers sont appe­lés à véri­fier les horaires avant leur dépla­ce­ment. »

Le pré­fet répond éga­le­ment sur ce point à la demande des conduc­teurs du réseau M’Tag. Plusieurs bus et trams ayant été pris pour cible les deux nuits pré­cé­dentes, dans l’ag­glo­mé­ra­tion, FO M’Tag avait en effet décidé de déclen­cher l’a­lerte « dan­ger grave et immi­nent ». Le syn­di­cat récla­mait notam­ment l’ar­rêt du réseau à 21 heures, aver­tis­sant qu’en cas de refus de la direc­tion, les agents feraient valoir leur « droit de retrait total ».

Dans un com­mu­ni­qué dif­fusé ce ven­dredi, la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait quant à elle annoncé sa déci­sion de « sus­pendre excep­tion­nel­le­ment les cir­cu­la­tions de lignes des cars Région ce ven­dredi soir à par­tir de 19 h 30 sur tout le ter­ri­toire régio­nal ». Et ce, « à l’exception des lignes cir­cu­lant dans les dépar­te­ments de l’Allier, de l’Ardèche, du Cantal et de la Haute-Loire où les cars Région cir­cu­le­ront à leurs horaires habi­tuels ».

Manuel Pavard

Auteur

Une réflexion sur « Mort de Nahel : inter­dic­tion des mani­fes­ta­tions non décla­rées à Grenoble et arrêt des trans­ports en com­mun à par­tir de 21 heures »

  1. Très effi­cace, tout ce petit monde est resté gen­ti­ment chez soi 👍

    Émeutiers cas­seurs très divers, beau­coup genre black blocs

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Mort de Nahel à Nanterre : les réac­tions et appels au calme affluent après la nuit de vio­lences urbaines en Isère

FOCUS - Maires, députés, préfet... Les élus et représentants des institutions ont réagi en nombre, ce vendredi 30 juin 2023, aux violences urbaines et dégradations Lire plus

Mort de Nahel à Nanterre : bâti­ments incen­diés, tirs de mor­tiers… Les vio­lences urbaines s’in­ten­si­fient à Grenoble et en Isère

FOCUS - Les violences urbaines se sont intensifiées dans l'agglomération grenobloise et le reste de l'Isère, dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 Lire plus

Mort de Nahel à Nanterre : nuit de vio­lences urbaines à Échirolles et Bourgoin-Jallieu

EN BREF - Après la mort de Nahel, 17 ans, tué par un policier, mardi 27 juin 2023, lors d'un contrôle routier à Nanterre, la Lire plus

Le "cycle d'écologie politique" Érosions de retour pour une troisième édition du 5 au 15 octobre à Grenoble
Dissolution des Soulèvements de la Terre : nou­veau ras­sem­ble­ment à Grenoble contre la « cri­mi­na­li­sa­tion du mou­ve­ment éco­lo­giste » et « une fuite en avant répressive »

FOCUS - À l'appel du comité de soutien grenoblois du mouvement écologiste Soulèvements de la Terre, un nouveau rassemblement a eu lieu ce mercredi 28 Lire plus

A Grenoble, trafic de drogue et violences urbaines ne sont plus l'apanage des quartiers sensibles. En face, on tente de colmater...
Isère : feux de voi­tures et de pou­belles, tirs de mor­tiers et affron­te­ments avec la police se mul­ti­plient depuis la nuit d’Halloween

FOCUS - Les pompiers et les forces de l'ordre ont connu une soirée d'Halloween très agitée avec des dizaines de feux de voitures et de Lire plus

Un forcené interpellé par les policiers du Raid à Grenoble
Grenoble : des poli­ciers visés par des tirs de mor­tiers d’ar­ti­fice dans le quar­tier Mistral

FLASH INFO - Intervenus ce jeudi 8 septembre 2022 au soir dans le quartier Mistral, où des jeunes tiraient des feux d'artifice sur les voitures Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !