Actualité

Grenoble : des mani­fes­tants réclament « jus­tice » pour le jeune Guinéen tué par un tir de poli­cier près d’Angoulême

Grenoble : des mani­fes­tants réclament « jus­tice » pour le jeune Guinéen tué par un tir de poli­cier près d’Angoulême

FLASH INFO – Entre 80 et 100 per­sonnes ont mani­festé ce jeudi 22 juin 2023 à Grenoble, en hom­mage au jeune Guinéen de 19 ans tué par le tir d’un poli­cier, le 14 juin, lors d’un contrôle rou­tier, près d’Angoulême (Charente). Si la police invoque un « refus d’ob­tem­pé­rer », les mani­fes­tants, réunis à l’ap­pel de l’as­so­cia­tion Adali (Association pour les droits et l’accompagnement des livreurs indé­pen­dants) et de la com­mu­nauté gui­néenne, dénoncent quant à eux une « bavure ».

Ils sont venus rendre hom­mage à Alhoussein Camara et deman­der que « lumière et jus­tice soient faites ». Près d’une cen­taine de per­sonnes1selon les orga­ni­sa­teurs ont mani­festé ce jeudi 22 juin 2023 entre la place Victor-Hugo et la pré­fec­ture, à Grenoble, après la mort de ce jeune Guinéen de 19 ans, tué par un poli­cier lors d’un contrôle rou­tier, le 14 juin, vers 4 heures du matin, dans la ban­lieue d’Angoulême (Charente).

Grenoble : défilé pour le Guinéen tué par un policier à Angoulême

Partis de la place Victor-Hugo, les mani­fes­tants ont défilé dans les rues du centre-ville jus­qu’à la pré­fec­ture, en récla­mant « jus­tice » pour Alhoussein Camara. DR

Selon la police, l’agent aurait fait feu après un refus d’ob­tem­pé­rer de la part de l’au­to­mo­bi­liste, qui l’au­rait heurté aux jambes en ten­tant de prendre la fuite. Une ver­sion que mettent en doute les mani­fes­tants, ras­sem­blés à l’ap­pel de l’as­so­cia­tion Adali – de nom­breux livreurs étant ori­gi­naires de Guinée – et de la com­mu­nauté gui­néenne, avec le sou­tien de plu­sieurs par­tis de gauche, syn­di­cats et associations.

« Est-ce que ça méri­tait la peine de mort ? »

« C’était juste un jeune tra­vailleur qui allait prendre son tra­vail dans l’entrepôt d’un super­mar­ché. On est loin du “délin­quant” prêt à “com­mettre une ten­ta­tive d’homicide” décrit par le syn­di­cat de police Alliance », affirment ainsi les orga­ni­sa­teurs dans le texte de l’ap­pel à la manifestation.

Grenoble : défilé pour le Guinéen tué par un policier à Angoulême

Pour les mani­fes­tants, le jeune Guinéen a été vic­time d’une « bavure » poli­cière, légi­ti­mée par une légis­la­tion trop floue sur le refus d’ob­tem­pé­rer. DR

Ceux-ci posent éga­le­ment une série de ques­tions : « Pourquoi a‑t-il été contrôlé ? Soi-disant parce que sa voi­ture zig­za­guait ! Il aurait refusé de s’arrêter : pour­quoi a‑t-il eu peur ? Un poli­cier qui a fait usage de son arme aurait été heurté aux jambes et “légè­re­ment blessé”. Est-ce que ça méri­tait la peine de mort ? »

« Le refus d’ob­tem­pé­rer devient un per­mis de tuer »

Après la marche blanche ayant réuni 800 à 1 000 per­sonnes à Angoulême, samedi 17 juin, les orga­ni­sa­teurs gre­no­blois disent « s’as­so­cier à la colère de la famille et des amis d’Alhoussein Camara ». Car selon eux, « ce n’est pas un drame isolé ». Et de pré­ci­ser : « En 2022, en France, treize per­sonnes ont été tuées par la police dans le cadre de contrôles de voi­tures. Cinq poli­ciers ont été mis en exa­men l’an der­nier dans le cadre de ces treize dos­siers. »

Grenoble : défilé pour le Guinéen tué par un policier à Angoulême

Les orga­ni­sa­teurs se sont suc­cédé au méga­phone pour dénon­cer le nombre crois­sant de per­sonnes tuées lors de contrôles poli­ciers, après un refus d’ob­tem­pé­rer. DR

Les mani­fes­tants mettent notam­ment en cause la défi­ni­tion de la « légi­time défense » dans le Code de la sécu­rité inté­rieure (CSI), « par­ti­cu­liè­re­ment floue » d’a­près eux. Et ce, « dans un cli­mat de sur­en­chère sécu­ri­taire, de répres­sion et de vio­lences poli­cières, notam­ment à l’encontre des mou­ve­ments sociaux, qui encou­rage le sen­ti­ment d’impunité », accusent-ils. « Dans ces condi­tions, le “refus d’obtempérer” devient un per­mis de tuer ! »

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Trois policiers marchent Place Victor Hugo.
Fontaine : le conduc­teur d’un scoo­ter blessé par balle par un poli­cier muni­ci­pal après un refus d’obtempérer

FLASH INFO - Un homme de 37 ans a été blessé par balle, jeudi 15 juin 2023 au soir, à Fontaine, par un policier municipal, Lire plus

Neuf véhicules incendiés sur l'agglomération grenobloise dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 mars
Échirolles : le conduc­teur d’un scoo­ter blessé en per­cu­tant un véhi­cule de police après un refus d’obtempérer

FLASH INFO - Le conducteur d'un scooter a été blessé dans un choc avec un véhicule de police, ce mardi 11 avril 2023, à Échirolles, Lire plus

La police à la recherche d'un potentiel violeur en série sur Grenoble, avec déjà huit victimes à son actif
Grenoble : un poli­cier ouvre le feu après un refus d’ob­tem­pé­rer, le conduc­teur de la voi­ture griè­ve­ment blessé

EN BREF - Un automobiliste âgé de 25 ans a été grièvement blessé par balle après un refus d'obtempérer, ce mercredi 5 avril 2023, dans Lire plus

© Google Maps (capture d'écran)
Grenoble : la pas­sa­gère de 18 ans d’une voi­ture tuée par balle après un refus d’ob­tem­pé­rer et une course-pour­suite avec la police

FOCUS - Une jeune femme de 18 ans, passagère d'une voiture, a été tuée par balle après un refus d'obtempérer et une course-poursuite avec la Lire plus

Un forcené interpellé par les policiers du Raid à Grenoble
Vienne : un poli­cier fau­ché par une voi­ture et gra­ve­ment blessé lors d’un contrôle rou­tier, le conduc­teur écroué

EN BREF - Un commandant de police a été fauché par une voiture en procédant à un contrôle routier, mercredi 24 mai 2023, à Vienne Lire plus

Grenoble : un auto­mo­bi­liste lâche ses pit­bulls sur les poli­ciers lors d’un contrôle, une poli­cière légè­re­ment blessée

FLASH INFO - Des policiers, qui contrôlaient un homme endormi au volant de sa voiture, au milieu de la rue, à Grenoble, ont été attaqués Lire plus

Flash Info

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

|

13/06

15h43

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !