Après Roybon 1 et 2, l’Isère compte de nou­veaux sites d’ac­cueil de har­kis pou­vant don­ner droit à des réparations

Après Roybon 1 et 2, l’Isère compte de nou­veaux sites d’ac­cueil de har­kis pou­vant don­ner droit à des réparations

FLASH INFO – Trois nou­velles struc­tures isé­roises ayant accueilli des har­kis au len­de­main de la Guerre d’Algérie peuvent don­ner lieu aujourd’­hui à des demandes de répa­ra­tion. Lundi 15 mai 2023, le gou­ver­ne­ment a en effet élargi le péri­mètre de la loi « por­tant recon­nais­sance de la Nation envers les har­kis », adop­tée pour sa part en février 2022.

Le 20 sep­tembre 2021, le pré­sident de la République avait demandé par­don aux har­kis, des « com­bat­tants aban­don­nés […] qui ont subi les camps, la pri­son, le déni ». « En pri­vant les anciens com­bat­tants, leurs femmes, leurs enfants de leurs liber­tés fon­da­men­tales […], La France leur a lâché la main et leur a tourné le dos. Face à ceux qui l’a­vaient loya­le­ment servi, notre pays n’a été fidèle ni à son Histoire ni à ses valeurs », avait déclaré Emmanuel Macron.

Un dis­cours qui ouvrait la voie à des répa­ra­tions, avec un pre­mière liste recen­sant plus de 70 struc­tures d’ac­cueil per­met­tant aux per­sonnes y ayant séjourné entre le 20 mars 1962 et le 31 décembre 1975 d’ob­te­nir « répa­ra­tion des pré­ju­dices subis par ceux-ci et leurs familles, du fait de l’in­di­gnité de leurs condi­tions d’ac­cueil et de vie ». La loi concerne éga­le­ment les conjoints et enfants des har­kis accueillis dans les struc­tures en question.

Harkis : de nouveaux sites donnant droit à réparation en Isère. En complément de l'élargissement de la liste des structures d'accueil pouvant donner lieu à des réparations, le gouvernement a mis en ligne le 15 mai 2023 un site officiel dédié à la mémoire des harkis.

En com­plé­ment de l’é­lar­gis­se­ment de la liste des struc­tures d’ac­cueil pou­vant don­ner lieu à des répa­ra­tions, le gou­ver­ne­ment a mis en ligne le 15 mai 2023 un site offi­ciel dédié à la mémoire des harkis.

En Isère, seul le site de Roybon était men­tionné dans la pre­mière liste, et plus pré­ci­sé­ment les struc­tures Roybon 1 et Roybon 2. L’élargissement de la liste ouvre éga­le­ment droit à répa­ra­tion aux per­sonnes accueillies sur la struc­ture Roybon 3. Mais aussi aux har­kis ayant séjourné au centre d’hé­ber­ge­ment de Chapareillan et dans les bara­que­ments et loge­ments Sonacotra-SNCF de Grenoble, situés rue des Martyrs.

La liste pour­rait encore s’é­tendre, notent les ser­vices de l’État. « Les sites non rete­nus […] feront l’objet de nou­velles exper­tises, le tra­vail de recon­nais­sance et de répa­ra­tion, voulu par le pré­sident de la République, étant appelé à se pour­suivre », indiquent-ils. En com­plé­ment, un site pour « mieux faire connaître l’histoire des Harkis et de leur enga­ge­ment au ser­vice de la Nation » a été mis en ligne par le gouvernement.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le texte d’un pro­fes­seur de Grenoble École de mana­ge­ment spé­cia­liste des har­kis dans les épreuves du bac

FIL INFO – Le professeur de Sociologie et de Gestion des ressources humaines Mohand Hamoumou, enseignant à Grenoble École de management, figurait à l'épreuve d'histoire-géographie Lire plus

Jean-Paul Blanc fait la visite inaugurale de l'exposition sur Dachau à la mairie de Grenoble
Mémoire : une expo­si­tion sur le camp de Dachau à décou­vrir à la mai­rie de Grenoble

EN BREF - Pour marquer la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, la mairie de Grenoble accueille une exposition Lire plus

Les Journées de la mémoire ces 23, 24 et 25 mars 2022 à Voiron
Première édi­tion des Journées de la mémoire à Voiron, ces 23, 24 et 25 mars 2022

EN BREF - Armelle Le Bourdonnec, adjointe au maire de Voiron et professeure d’histoire-géographie, a imaginé les Journées de la mémoire. Elles se déroulent pour Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
La seconde marche blanche inter-com­mu­nau­taire en mémoire d’Olivier Mambakasa mar­quée par des inci­dents à Grenoble

  REPORTAGE VIDÉO - Une nouvelle marche blanche en mémoire d'Olivier Mambakasa, victime d'une agression mortelle le 17 août, a rassemblé entre 350 et 400 personnes Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
« Une fleur dans l’Isère » en mémoire des Algériens mas­sa­crés en 1961 et contre le racisme et la xénophobie

FOCUS - Un rassemblement en mémoire des manifestants algériens massacrés le 17 octobre 1961 à Paris était organisé ce mercredi 17 octobre devant la plaque commémorative Lire plus

Avec l'exposition Nos mémoires vivent, la Bibliothèque d'étude et du patrimoine crée les liens entre photographie d'hier, d'avant-hier et d'aujourd'hui.
« Nos mémoires vivent » : un nou­veau regard sur les pho­tos d’an­tan à la Bibliothèque d’é­tude et du patrimoine

FOCUS — Baptisée « Nos mémoires vivent », la nouvelle exposition de la Bibliothèque d'étude et du patrimoine de Grenoble confronte des photographies issues de sa collection Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !