Actualité

Juliette Ducordeau : une sportive en devenir

La vil­lar­dienne Juliette Ducordeau, étoile mon­tante du ski de fond fran­çais, retrouve l’é­quipe de France

La vil­lar­dienne Juliette Ducordeau, étoile mon­tante du ski de fond fran­çais, retrouve l’é­quipe de France

PORTRAIT – À 24 ans, la vil­lar­dienne Juliette Ducordeau est arri­vée 16e aux Championnats du monde de ski nor­dique sur le 30 km clas­sique, début 2023. Soit le meilleur score jamais obtenu par une Française dans cette caté­go­rie. Ce qui lui vaut d’être sélec­tion­née en équipe de France de fond 2023 – 2024, après en avoir été exclue la sai­son pré­cé­dente. Retour sur le par­cours acci­denté de cette étoile mon­tante du ski de fond français.

Juliette Ducordeau est de retour en équipe de France de fond 2023 – 2024, grâce notam­ment à de bons résul­tats sur les Championnats du monde de Planica. La Fédération fran­çaise de ski vient de l’an­non­cer. Une belle revanche pour la jeune Villardienne qui avait été exclue de cette même équipe la sai­son pré­cé­dente, suite à une blessure.

A 24 ans, la fon­deuse a en effet déjà un beau par­cours der­rière elle. « Mes parents m’ont mise sur les skis à 4 ou 5 ans », rap­pelle celle dont le père a été coach du club de Villard-de-Lans pen­dant plus de vingt ans. « Ils ont tou­jours été des pas­sion­nés de ski de fond ! » 

Juliette Ducordeau : une sportive en devenir

Juliette Ducordeau lors d’une com­pé­ti­tion à 9 ans. DR

Juliette a ainsi dis­puté sa pre­mière com­pé­ti­tion à 9 ans : la coupe du Dauphiné. Très rapi­de­ment, la jeune skieuse s’est sen­tie à sa place dans cet uni­vers et a sou­haité pro­gres­ser. « J’allais au club avec mes amis, c’était vrai­ment une bonne ambiance. Skier, c’était un plai­sir pour moi. J’ai enchaîné quelques com­pé­ti­tions. Après, au col­lège, j’ai pu inté­grer la classe spor­tive qui per­met d’allier les cours et le sport », pour­suit Juliette.

« Au lycée, je me suis frot­tée au biath­lon. Mais j’ai rapi­de­ment arrêté ! »

Les com­pé­ti­tions s’enchaînent et Juliette se fait une place dans le monde du ski de fond, où elle obtient de bons résul­tats. « Au lycée, je me suis frot­tée au biath­lon mais j’ai rapi­de­ment arrêté ! Ce n’était pas fait pour moi, je tirais mal », plai­sante l’athlète.

Grâce au sys­tème mis en place au lycée de Villard-de-Lans, Juliette choi­sit alors de pas­ser son bac­ca­lau­réat en quatre ans, afin de pou­voir concou­rir dans de plus grosses com­pé­ti­tions, tout en gar­dant un pied dans les études. Lors de sa der­nière année, elle intègre l’équipe de France jeune de ski de fond.

La jeune spor­tive s’ins­crit à la fac mais, les entraî­ne­ments lui pre­nant de plus en plus de temps, elle n’arrive pas à mener de front études uni­ver­si­taires et sport de haut niveau. Juliette se réoriente alors vers une école de mana­ge­ment à Grenoble, Gem. « Ils offrent un pro­gramme vrai­ment per­ti­nent pour les spor­tifs de haut niveau. Je tra­vaille en dis­tan­ciel. Cela me per­met d’avoir un équi­libre entre le sport et les études », explique la skieuse. Résultat : elle dis­pute sa pre­mière coupe du monde en Norvège en 2019 et ter­mine 50e.

« Et d’un coup, voilà que la bles­sure arrive ! »

« J’ai com­mencé 2020 avec une très bonne pré­pa­ra­tion, se rap­pelle Juliette Ducordeau. Et d’un coup, voilà que la bles­sure arrive ! » Une bles­sure au genou lors d’un entraî­ne­ment en Suisse, en novembre. Suite à cela, la skieuse de l’équipe de France se retrouve en béquilles et en ‘réath­lé­ti­sa­tion’ durant toute la sai­son 2020 – 2021. Une « sai­son blanche », c’est-à-dire sans compétitions.

Juliette Ducordeau : une sportive en devenir

Coupe du monde des Rousses dans le Jura, février 2023 © Dans les yeux d’Elsa

« C’était extrê­me­ment dur, men­ta­le­ment. Après l’accident, j’ai eu l’appréhension de me remettre sur les skis », confie Juliette. La spor­tive se remet en jambe petit à petit, mais celle-ci a perdu son niveau. « Les autres pro­gressent et, toi, tu régresses car tu ne peux plus t’entraîner. On a l’impression de perdre du temps. Les bles­sures dans le ski, ou plus géné­ra­le­ment dans le sport de com­pé­ti­tion, c’est assez dur de s’en rele­ver et de reve­nir au niveau que l’on avait avant », témoigne-t-elle. Suite à une sai­son 2021 – 2022 déce­vante, Juliette doit quit­ter l’équipe de France.

« C’était la meilleure sai­son de toute ma car­rière » estime Juliette Ducordeau

Décidée à retrou­ver son niveau, Juliette redouble d’ef­forts, avec envi­ron dix entraî­ne­ments par semaine. « La sai­son 2022 – 2023 se passe super bien, explique l’ath­lète. Quand on est vrai­ment pas­sionné par quelque chose dans la vie, on se bat pour ça et ça finit par payer ! » Juliette s’entraîne alors avec la Team Vercors Isère, une struc­ture pri­vée basée sur le pla­teau du Vercors. « C’était la meilleure sai­son de toute ma car­rière. J’avais besoin d’un élec­tro­choc », ajoute-t-elle.

Juliette et ses coéquipières lors des championnats de France, où elles finiront deuxièmes. © Dans les yeux d'Elsa

Juliette et ses coéqui­pières, deuxièmes aux cham­pion­nats de France. © Dans les yeux d’Elsa

Et les clas­se­ments le démontrent : 12e en Coupe du Monde, avec plus de 15 départs, 16e aux cham­pion­nats du monde sur le 30 km, ou encore 2e à la Coupe d’Europe en indi­vi­duel. Un beau pal­ma­rès pour la Villardienne qui a pu réin­té­grer l’équipe de France tout en res­tant spon­so­ri­sée par Villard-de-Lans, sa ville d’entraînement depuis toujours.

« Pour ce qui est des années à venir, compte tenu des résul­tats de cette année, mon but est de skier en Coupe du Monde toute la sai­son pro­chaine, et pour­quoi pas cher­cher des top 15 ou des top 10 plus régu­liè­re­ment », déclare la spor­tive. Son objec­tif à moyen terme ? Participer aux Jeux olym­piques de Milan en 2026.

Isis Laigneau

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Face à la dépen­dance à la neige de culture, quel ave­nir pour les sta­tions de ski ?

DÉCRYPTAGE - Si les grandes stations des Alpes ferment tout juste, celles de moyenne montagne ont jeté précocement l'éponge les unes après les autres, faute Lire plus

Mondiaux de ski alpi­nisme : l’Isérois Robin Galindo médaillé de bronze en sénior et cham­pion du monde U23 du sprint

FLASH INFO - L'Isérois Robin Galindo a décroché la médaille de bronze du sprint aux championnats du monde de ski alpinisme, mardi 28 février 2023, Lire plus

Villard-de-Lans : les équipes de ballets sur glace s’envolent pour Boston
Villard-de-Lans : les équipes de bal­lets sur glace s’envolent pour Boston

EN BREF - Après une dernière compétition de ballet française ce samedi 15 avril 2023 à Villard-de-Lans, les patineurs des équipes de ballet sur glace Lire plus

Ludovic Guillot-Diat : champion du monde de snowboard freestyle
Le Villardien Ludovic Guillot-Diat sacré cham­pion du monde de snow­board free­ride à 37 ans

PORTRAIT - Pour sa septième saison sur le Freeride World Tour, le Villardien Ludovic Guillot-Diat a obtenu, le titre de champion du monde, mardi 28 Lire plus

La dernière montée avant le sommet du parcours sur La Grande Odyssée 2023.
Course de chiens de traî­neau : la Grande Odyssée VVF rem­por­tée à Villard-de-Lans par Rémy Coste et Aurélie Delattre

EN BREF - La 19e édition de La Grande Odyssée VVF s'est achevée ce 19 janvier, à l’issue de l'ultime étape qui se déroulait pour Lire plus

Après une carrière de biathlète triomphale, Martin Fourcade rebondit... au théâtre, avec un spectacle inédit qu'il présentera à l'automne 2023. Première étape : la MC2, à Grenoble, les 18 et 19 octobre. © Breitling - David Marvier
L’ex-biath­lète Martin Fourcade, seul en scène dans Hors-piste, jouera la pre­mière à la MC2 Grenoble

FLASH INFO – C'est désormais officiel : Martin Fourcade montera sur les planches à l'automne 2023. Après avoir quitté Villard-de-Lans pour Annecy en 2021, le Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

Agenda

Je partage !