Près de deux cents personnes ont accueilli Olivier Véran au son d'une casserolade devant la préfecture de l'Isère ce 12 mai 2023 à 18 heures. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : Olivier Véran, venu déco­rer un phar­ma­cien du CHU, a été accueilli par une casserolade

Grenoble : Olivier Véran, venu déco­rer un phar­ma­cien du CHU, a été accueilli par une casserolade

REPORTAGE VIDÉO – C’est au son de cas­se­roles que près de deux cents mani­fes­tants ont accueilli Olivier Véran, porte-parole du gou­ver­ne­ment, devant la pré­fec­ture de l’Isère ce ven­dredi 12 mai 2023, à 18 heures, place de Verdun. Le ministre venait (dis­crè­te­ment) déco­rer de l’Ordre natio­nal du mérite le res­pon­sable du pôle phar­ma­cie du CHU Grenoble-Alpes pour la qua­lité du tra­vail accom­pli lors de la crise sani­taire. C’en était trop pour les mani­fes­tants, venus « défendre le sys­tème de santé », qui ont ainsi cri­ti­qué sa ges­tion du Covid et l’ont accusé d’a­voir mis le sys­tème de santé fran­çais en péril.

Près de deux cents per­sonnes1Au plus fort de la mobi­li­sa­tion. venues « défendre le sys­tème de santé » devant la pré­fec­ture de l’Isère place de Verdun à 18 heures ont accueilli au son d’une cas­se­ro­lade Olivier Véran, porte-parole du gou­ver­ne­ment et ministre chargé du Renouveau démocratique.

Ce qui devait être ini­tia­le­ment une (très) dis­crète visite2De fait, l’information n’avait pas été offi­ciel­le­ment confir­mée par la pré­fec­ture de l’Isère, pas plus que par le cabi­net du ministre. a très vite fuité sur les réseaux sociaux ainsi que sur un agenda mili­tant dédié aux mobi­li­sa­tions affé­rentes à la réforme des retraites.

Près de deux cents personnes ont accueilli Olivier Véran au son d'une casserolade devant la préfecture de l'Isère ce 12 mai 2023 à 18 heures. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Près de deux cents per­sonnes ont accueilli Olivier Véran au son d’une cas­se­ro­lade devant la pré­fec­ture de l’Isère ce 12 mai 2023 à 18 heures. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le ministre était à Grenoble pour déco­rer de l’Ordre natio­nal du mérite le pro­fes­seur Pierrick Bedouch res­pon­sable du pôle phar­ma­cie du CHU Grenoble-Alpes. Un pro­fes­sion­nel qui, selon le ministre, « a énor­mé­ment œuvré pour la sécu­rité du per­son­nel tout au long de la crise Covid et que la Nation remer­cie », a indi­qué Olivier Véran au Dauphiné libéré  lors de son arri­vée dans les salons de la préfecture.

C’était sans comp­ter, mal­gré la pluie bat­tante, sur la déter­mi­na­tion des mani­fes­tants chauf­fés à blanc par la sono de la CGT qui, tout au long de la céré­mo­nie, ont fait un vacarme assour­dis­sant en frap­pant sur divers usten­siles de cui­sine. Ce dans l’es­poir de trou­bler la céré­mo­nie offi­cielle et de faire entendre à Olivier Véran tout le mal qu’ils pen­saient de lui. Et, au titre des mobi­li­sa­tions de ces der­niers mois contre la réforme des retraites, accu­ser le gou­ver­ne­ment « de leur avoir menti ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 38 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Crise au service de chirurgie pédiatrique du CHU de Grenoble: les chirurgiens de l'enfant tirent la sonnette d'alarme
Crise au ser­vice de chi­rur­gie pédia­trique du CHU de Grenoble : les chi­rur­giens de l’en­fant tirent la son­nette d’alarme

FLASH INFO - Alors que le service de chirurgie pédiatrique du CHU Grenoble-Alpes fait face à des arrêts-maladie massifs et reporte (au moins) une centaine Lire plus

Arrêts-maladie massifs au bloc opératoire pédiatrique du CHU Grenoble-Alpes: 467 opérations pourraient être reportées
Arrêts-mala­die mas­sifs au bloc opé­ra­toire pédia­trique du CHU Grenoble-Alpes : 467 opé­ra­tions pour­raient être reportées

FOCUS - Le bloc opératoire pédiatrique du CHU Grenoble-Alpes est dans la tourmente depuis le lundi 23 avril 2023. Sur une équipe de douze personnels, Lire plus

Casserolade à Grenoble : un man­ne­quin d’Emmanuel Macron brûlé et une mani­fes­ta­tion sau­vage émaillée de quelques incidents

EN BREF - Entre 200 et 300 personnes ont participé, lundi 24 avril 2023 au soir, à Grenoble, à la casserolade organisée pour le premier Lire plus

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés devant l'hôtel de Ville de Grenoble lundi 17 avril 2023 pour boycotter dans un concert de casseroles l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron, © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : un concert de cas­se­roles pour boy­cot­ter l’al­lo­cu­tion d’Emmanuel Macron suivi d’une mani­fes­ta­tion spontanée

REPORTAGE VIDÉO -  Plusieurs centaines d'opposants à la réforme des retraites se sont rassemblés devant l'hôtel de Ville de Grenoble en tapant sur des casseroles, Lire plus

Des soignants du CHU de Grenoble et de l'hôpital de Voiron devant le pavillon Dauphiné, siège de l'administration du CHU Grenoble-Alpes où allait se dérouler le conseil de surveillance de l'établissement. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Situation jugée « cau­che­mar­desque » au CHU de Grenoble : les soi­gnants inter­pellent leur direc­tion et l’ARS

REPORTAGE - À l'occasion de la tenue du conseil de surveillance du CHU Grenoble-Alpes ce jeudi 15 décembre 2022, des soignants ont fait entendre leurs Lire plus

Le Dal organisait ce vendredi 1er juillet 2022 un rassemblement et un concert de casseroles devant la préfecture, en compagnie des familles occupant l'esplanade de la Caserne de Bonne. © Dal 38
Grenoble : concert de cas­se­roles devant la pré­fec­ture du Dal et des occu­pants de l’es­pla­nade de la Caserne de Bonne

FOCUS - Droit au logement 38 (Dal) organisait, ce vendredi 1er juillet 2022, un concert de casseroles devant la préfecture de l'Isère, avec une partie Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !