Mobilisation du PCF 38 contre la hausse du coût de l'énergie et la vie chère les samedi 15 et dimanche 16 octobre

Fontaine : le PCF déplore « l’ab­sence de réac­tion » du maire face aux « actes fas­cistes » ayant visé Édouard Schoene

Fontaine : le PCF déplore « l’ab­sence de réac­tion » du maire face aux « actes fas­cistes » ayant visé Édouard Schoene

EN BREF – La sec­tion fon­tai­noise du PCF inter­pelle ce mardi 18 avril 2023, dans une lettre ouverte, le maire de Fontaine sur son « absence de réac­tion » face aux « actes fas­cistes » sur­ve­nus récem­ment dans la com­mune. L’ancien élu com­mu­niste Édouard Schoene a en effet été visé par des tags anti­sé­mites et glo­ri­fiant le nazisme et le fas­cisme, le week-end des 18 et 19 mars 2023… Avant de nou­veaux inci­dents la semaine sui­vante : croix gam­mée des­si­née sur le local de la CGT et incen­die devant celui du PCF.

La lettre ouverte, datée du mardi 18 avril 2023, est adres­sée au maire de Fontaine Franck Longo (MoDem) et à tous les élus du conseil muni­ci­pal. La sec­tion Fontaine rive gauche du Drac du PCF a sou­haité inter­pel­ler l’é­dile sur son « manque de posi­tion­ne­ment » à la suite des « actes fas­cistes » sur­ve­nus dans la com­mune, durant la deuxième quin­zaine de mars 2023. Des attaques ciblant plus par­ti­cu­liè­re­ment l’an­cien adjoint com­mu­niste Édouard Schoene.

"Actes fascistes" à Fontaine : le PCF déplore le silence du maire

L’ancien adjoint com­mu­niste fon­tai­nois Edouard Schoene (ici lors d’une marche de soli­da­rité avec les Gazaouis en 2014) a retrouvé dans son jar­din des tags anti­sé­mites et glo­ri­fiant le fas­cisme et le nazisme, le week-end des 18 et 19 mars 2023. © Place Gre’net

Les pre­miers faits remontent à la nuit du 18 au 19 mars 2023 lorsque « des écrits hai­neux sont appa­rus sur des affiches du loto des Amis du Travailleur alpin », relate le PCF. Dans la fou­lée, Édouard Schoene a retrouvé dans son jar­din des tags anti­sé­mites le visant nomi­na­ti­ve­ment, avec des réfé­rences aux camps d’ex­ter­mi­na­tion et aux chambres à gaz ainsi que des ins­crip­tions à la gloire de Mussolini.

« Cette absence de réac­tion offi­cielle contre ces pro­pos infâmes nous inquiète »

La semaine sui­vante, « une croix gam­mée a été des­si­née sur les vitres du local de l’UL CGT et un incen­die a été pro­vo­qué devant la porte de la devan­ture du local du Parti com­mu­niste fran­çais à Fontaine ». Un syn­di­cat et un parti « dont est adhé­rent la vic­time », sou­ligne la sec­tion fon­tai­noise, qui pré­cise que « des tracts visant Édouard Schoene ont été retrou­vés près des cendres de cet incen­die ».

Le PCF le recon­naît, Franck Longo a bien condamné ces agis­se­ments en conseil muni­ci­pal, pro­met­tant « d’a­gir pour qu’une enquête poli­cière soit menée ». Néanmoins, lui reprochent les co-secré­taires de la sec­tion com­mu­niste Willy Pepelnjak et Renaud Lugli, « cette apo­lo­gie du nazisme aurait mérité un com­mu­ni­qué offi­ciel de condam­na­tion de [sa] part et une plainte ».

Le PCF reproche au maire de Fontaine Franck Longo de ne pas avoir condamné offi­ciel­le­ment les actes et menaces diri­gés contre Edouard Schoene. © Ilan Khalifa-Delclos – Place Gre’net

Ceux-ci rap­pellent par ailleurs que Fontaine a tou­jours été « une terre de résis­tance et d’ac­cueil » pour les Italiens fuyant le régime fas­ciste de Mussolini. Par consé­quent, « les pro­pos glo­ri­fiant le fas­cisme trans­al­pin auraient dû être éga­le­ment condam­nés », affirment les mili­tants com­mu­nistes. « Cette absence de réac­tion offi­cielle contre ces pro­pos infâmes nous inquiète », poursuivent-ils.

« Votre absence de réac­tion bana­lise les actes com­mis. Notre ville de Fontaine ne mérite pas cela. Ni la haine des uns, ni le silence des autres. »

Le PCF évoque ensuite le ras­sem­ble­ment anti­fas­ciste orga­nisé le 31 mars 2023 à Fontaine, en réac­tion à ces évè­ne­ments. De nom­breux mani­fes­tants avaient en effet exprimé « leur éton­ne­ment de l’absence du pre­mier magis­trat », ce jour-là. Un maire pour­tant « en charge de la sécu­rité sur le ter­ri­toire » de la com­mune, ajoute la sec­tion fon­tai­noise. « Aucun‑e élu‑e de la majo­rité muni­ci­pale n’était pré­sent », déplore-t-elle en outre.

"Actes fascistes" à Fontaine : le PCF déplore le silence du maire

Le PCF déplore aussi l’ab­sence du maire au ras­sem­ble­ment anti­fas­ciste auquel ont par­ti­cipé plus de 300 per­sonnes, le 31 mars 2023, à Fontaine. DR

Le PCF demande donc au maire que « [son] sou­tien à M. Schoene, annoncé au conseil muni­ci­pal, se tra­duise par des actes ». Et de conclure, tou­jours à l’in­ten­tion de Franck Longo : « Votre absence de réac­tion bana­lise les actes com­mis. Notre ville de Fontaine ne mérite pas cela. Ni la haine des uns, ni le silence des autres. »

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Élus et collectivités appellent à un rassemblement contre l'antisémitisme à Grenoble dimanche 13 novembre
Le PCF appelle au « ras­sem­ble­ment anti­fas­ciste » à Fontaine le 31 mars suite aux injures anti­sé­mites contre Édouard Schoene

FLASH INFO - En réaction aux attaques antisémites dont a été victime l'ancien élu de la Ville de Fontaine Édouard Schoene le week-end du 18 Lire plus

Des tags antisémites, dont certains visant un ancien élu PCF, découverts à Fontaine le week-end du 18 et 19 mars
Des tags anti­sé­mites, dont cer­tains visant un ancien élu PCF, décou­verts à Fontaine

FLASH INFO - Des "invectives haineuses [...] d'une violence inouïe, rappelant les heures les plus noires de notre histoire". C'est ainsi que le secrétaire de Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Des tags racistes et homo­phobes décou­verts en plein parc Paul-Mistral à Grenoble

FIL INFO — Des tags racistes et homophobes ont fleuri sur trois stèles du parc Paul-Mistral de Grenoble, à proximité de l'Hôtel de Ville. De Lire plus

Si Emmanuel Macron s'impose en tête à Vienne, il est loin du score de François Hollande en 2012. L'abstention est l'autre vainqueur de ce premier tour.
Le PCF Isère appelle à un ras­sem­ble­ment suite aux tags « nazis » sur son local à Vienne

FIL INFO - La fédération de Isère du Parti communiste français dénonce, dans un communiqué, les dégradations à caractère raciste commises sur le local de Lire plus

Saint-Jean-de-Bournay : des affiches d’Éric Zemmour taguées avec des ins­crip­tions antisémites

FIL INFO - Des affiches électorales d'Éric Zemmour ont été taguées avec des inscriptions antisémites, dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 mars Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !