Actualité

Grenoble : des syn­di­cats de loca­taires demandent des enga­ge­ments au gou­ver­ne­ment contre la pré­ca­ri­sa­tion énergétique

Grenoble : des syn­di­cats de loca­taires demandent des enga­ge­ments au gou­ver­ne­ment contre la pré­ca­ri­sa­tion énergétique

REPORTAGE – Pour inter­pel­ler le gou­ver­ne­ment et deman­der des enga­ge­ments concrets contre la pré­ca­ri­sa­tion éner­gé­tique qu’ils subissent, des col­lec­tifs de loca­taires orga­ni­saient un ras­sem­ble­ment ven­dredi 31 mars à 13 h 15 devant la pré­fec­ture de l’Isère. Face à la hausse des loyers et l’ex­plo­sion des charges loca­tives liées à l’aug­men­ta­tion du gaz et de l’élec­tri­cité, les loca­taires qui ne peuvent plus hono­rer leurs fac­tures s’in­quiètent de voir les expul­sions se mul­ti­plier dès le 1er avril qui marque la fin de la trêve hivernale.

Environ 200 per­sonnes ont par­ti­cipé à un ras­sem­ble­ment orga­nisé par des syn­di­cats de loca­taires1Notamment Actis ensemble et Grenoble habi­tants. de l’Alliance citoyenne (AC) sou­te­nus par le Dal 38, les acti­vistes de Dernière réno­va­tion, Alternatiba et Pas sans nous, ven­dredi 31 mars à 13 h 15 devant la pré­fec­ture de l’Isère. L’objectif de ce ras­sem­ble­ment ? Interpeller le gou­ver­ne­ment pour lui deman­der des enga­ge­ments concrets afin de stop­per la pré­ca­ri­sa­tion éner­gé­tique subie par les locataires.

« On ne peut plus payer ! », aler­tait ainsi une ban­de­role tan­dis qu’une autre deman­dait « pro­prio bour­geois, rénove chez moi ! » En cause ? La hausse des loyers et l’ex­plo­sion des charges loca­tives liées à l’aug­men­ta­tion galo­pante du prix des éner­gies qui grèvent le bud­get des loca­taires. Aussi, à la veille de la fin de la trêve hiver­nale les col­lec­tifs s’in­quié­taient-ils de voir les expul­sions des plus pré­caires se multiplier.

Précarisation énergétique : Maureen Servignat de l'Alliance citoyenne lors de sa prise de parole. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Maureen Servignat de l’Alliance citoyenne lors de sa prise de parole. © Joël Kermabon – Place Gre’net

D’autres actions simi­laires se dérou­laient simul­ta­né­ment en France, notam­ment à Lyon, Marseille,Strasbourg ou encore à Saint-Denis. « C’est vrai­ment un appel natio­nal des loca­taires contre la hausse des charges et celle, abu­sive, des loyers », explique Maureen Servignat de l’AC.

« Dans le privé, 25 % du parc de loge­ments sont de véri­tables pas­soires ther­miques, selon la jeune femme. Les loca­taires subissent le froid mais aussi des charges énormes et ils ne peuvent plus payer leurs fac­tures. » Quant aux loge­ments sociaux, « nous deman­dons qu’il y ait un bou­clier tari­faire pour que les gens ne se retrouvent pas avec 80 % et jus­qu’à même 105 % d’aug­men­ta­tion. Aujourd’hui, des familles qui ont peur de se voir expul­sées doivent choi­sir entre man­ger ou se loger, et ça ce n’est plus pos­sible ! », s’indigne-t-elle.

« J’ai peur de me voir expul­sée avec mes cinq enfants »

Une situa­tion cri­tique cor­ro­bo­rée sur place par de nom­breux témoi­gnages, comme celui de Sandrine, loca­taire du bailleur social Actis à Teisseire et membre du syn­di­cat Actis ensemble. « Avec 150 euros d’augmentation de charges du jour au len­de­main, je ne peux plus payer… J’ai peur de me voir expul­sée avec mes cinq enfants », s’inquiète-t-elle.

Pas mieux du côté d’Antonin. « En hiver, on doit choi­sir entre se peler les miches ou ne plus pou­voir payer notre fac­ture le mois sui­vant, alors que notre pro­prié­taire, mil­lion­naire, refuse de faire le moindre tra­vail de réno­va­tion de notre appar­te­ment », dénonce ainsi le jeune homme. Citons encore Hayet qui, en 2022, payait 660 euros de loyer pour son appar­te­ment. « Maintenant, c’est 780 euros par mois, soit 105 % d’aug­men­ta­tion et ce rien que sur les charges de chauf­fage ! », fait-elle savoir.

Les étudiants de l'école d'architecture de Grenoble (Ensag) ont également donné de la voix. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les étu­diants de l’é­cole d’ar­chi­tec­ture de Grenoble (Ensag) ont éga­le­ment donné de la voix contre la pré­ca­ri­sa­tion éner­gé­tique. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Également sur place, près d’une cen­taine d’é­tu­diants de l’Ensag, l’é­cole d’ar­chi­tec­ture de Grenoble, qui outre leurs propres pro­blèmes, sont conscients du rôle qui sera le leur plus tard lors­qu’ils seront archi­tectes. « C’est nous qui serons les concep­teurs des loge­ments demain, sou­ligne Audoin, étu­diant en pre­mière année. Tous les étu­diants de l’Ensag intègrent ces notions de tran­si­tion éner­gé­tique et de lutte contre la pré­ca­ri­sa­tion éner­gé­tique. C’est vrai­ment quelque chose que nous vou­lons chan­ger, tout comme nos pro­fes­seurs », assure l’é­tu­diant.

Maureen Servignat approuve. « Le sujet des pas­soires ther­mique les concerne effec­ti­ve­ment direc­te­ment. Il ne faut pas faire les mêmes erreurs que par le passé, com­mente-t-elle. Les étu­diants en archi­tec­ture font par­tie de la chaîne de la construc­tion. C’est impor­tant qu’ils s’emparent de ce thème et c’est aussi pour ça que nous menons cette action ensemble. » 

Précarisation éner­gé­tique : tous les indi­ca­teurs au rouge pour les plus vulnérables

Que reven­diquent les col­lec­tifs de loca­taires ? « Nous deman­dons un cal­cul de l’APL en fonc­tion de l’inflation et des charges d’énergie, le gel des loyers pour les loge­ments mal iso­lés et le ren­for­ce­ment des aides à la réha­bi­li­ta­tion, détaille Houcine, pré­sident de Grenoble habi­tants. Et aussi qu’un bou­clier tari­faire soit mis en place pour que les loca­taires de loge­ments sociaux puissent conti­nuer à vivre digne­ment ! »

Précarisation énergétique © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

À l’é­che­lon natio­nal, pour les bailleurs sociaux, tous les indi­ca­teurs sont dans le rouge pour les ménages les plus vul­né­rables. Ainsi, après un son­dage, l’Union sociale pour l’ha­bi­tat (USH) a‑t-elle fait part de son ana­lyse en décembre 2022. « Près de la moi­tié des orga­nismes HLM enre­gistrent une hausse de plus de 10 % du nombre de ménages en retard de paie­ment de loyer de plus de trois mois par rap­port au 31 décembre 2021, date de la pré­cé­dente mesure », rap­por­tait alors l’USH.

« Parmi les orga­nismes qui enre­gistrent les plus fortes hausses en termes de ménages en retard de paie­ment de plus de trois mois, la part de ceux qui ont un chauf­fage au gaz est supé­rieure à la moyenne (près de 30 %, contre 25 % en moyenne sur l’ensemble des répon­dants) », pré­ci­sait encore le regrou­pe­ment de bailleurs sociaux.

Des mani­fes­tants sur le toit de la pré­fec­ture de l’Isère

Le ras­sem­ble­ment s’est achevé par une forme de reven­di­ca­tion tout à fait inédite, en tout cas à Grenoble. Ainsi, vers 14 h 20, un drone uti­lisé par deux per­sonnes a‑t-il sur­volé la place de Verdun. Ce alors qu’au même moment « les mani­fes­tants déployaient une ban­de­role au milieu de la chaus­sée », rap­por­tait ainsi, en fin de jour­née, la Direction dépar­te­men­tale de la sécu­rité publique de l’Isère (DDSP).

Dans le même temps, pour­sui­vait la DDSP, « un effec­tif en sécu­ri­sa­tion autour de la pré­fec­ture signa­lait des indi­vi­dus sur le toit de la pré­fec­ture en train de déployer une ban­de­role “Locataires en action contre la pré­ca­rité » ». Les forces de l’ordre ont dans la fou­lée inter­pellé une per­sonne qui des­cen­dait du toit, les deux pilotes du drone et, une heure plus tard, la deuxième per­sonne pré­sente sur la toi­ture. Quant aux suites, le rap­port de police ne pré­cise pas si les indi­vi­dus inter­pel­lés ont fait l’ob­jet ou non d’un pla­ce­ment en garde à vue.

Joël Kermabon

Auteur

Une réflexion sur « Grenoble : des syn­di­cats de loca­taires demandent des enga­ge­ments au gou­ver­ne­ment contre la pré­ca­ri­sa­tion énergétique »

  1. Quels syn­di­cats alors que ce ne sont que des grou­pus­cules ? Dont celui de l’Alliance pour la Citoyenne en burqini.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une dizaine de locataires de la Société dauphinoise pour l'habitat sont venus se réchauffer dans les locaux du bailleur pour obtenir des travaux dans leurs logements, véritables passoires thermiques. © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Passoires ther­miques » à Saint-Martin-d’Hères : des loca­taires se réchauffent à la SDH pour récla­mer la réno­va­tion de l’i­so­la­tion de leurs logements

FOCUS - Une dizaine de locataires de la SDH accompagnés de militants de l'Alliance citoyenne de Grenoble sont venus "se réchauffer" au siège de leur Lire plus

Grenoble : affi­chage sau­vage de Dernière Rénovation, mou­ve­ment éco­lo­giste pour la réno­va­tion ther­mique… « d’urgence »

REPORTAGE - Une quinzaine de militants de Dernière Rénovation (DR) ont mené une action d'affichage sauvage dans les rues du centre de Grenoble, jeudi 26 Lire plus

Les bailleurs sociaux de l'Isère face aux défis de la crise énergétique et de la rénovation écologique
Les bailleurs sociaux de l’Isère face aux défis de la crise éner­gé­tique et de la réno­va­tion écologique

FOCUS - L'association des bailleurs sociaux de l'Isère Absise a dressé, début octobre, le bilan du congrès national HLM à Lyon. Une rencontre qui s'est Lire plus

Les façades rénovées et colorées de la rue Saint Laurent à Grenoble © Delphine Chappaz - placegrenet.fr
Diagnostic de per­for­mance éner­gé­tique des loge­ments : ces com­munes isé­roises en tête de classement

FOCUS - L'entreprise namR, spécialisée dans le traitement de données numériques, a réalisé un classement des villes en fonction du diagnostic de performance énergétique (DPE) Lire plus

Les Métropoles de Grenoble et de Lyon interpellent les parlementaires sur la rénovation énergétique
Les Métropoles de Grenoble et de Lyon inter­pellent les par­le­men­taires sur la réno­va­tion énergétique

FLASH INFO – "Changer de braquet plutôt que de trafiquer le thermomètre". Tel est le crédo, répété avec une certaine insistance, que la Métropole de Lire plus

Flash Info

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

|

04/07

15h15

|

Les plus lus

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

Agenda

Je partage !